chaux

définitions

chaux ​​​ nom féminin

Oxyde de calcium ; substance blanche obtenue par la calcination des calcaires dans des fours à chaux. Chaux vive, qui ne contient pas d'eau. —  locution Être bâti à chaux et à sable : être très robuste.

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Elle était formée par des rochers granitiques divisés en quatre sections très-sensibles, et n'avait pour habitation qu'un petit phare en bois, lavé à la chaux.Narcisse-Henri-Édouard Faucher de Saint-Maurice (1844-1897)
Les corridors étroits et monotones, percés de portes basses, vous mettent dans des chambres nues, tristement blanchies à la chaux.Jules Michelet (1798-1874)
Le lambris du carré, blanchi à la chaux autrefois, avait pris une teinte grise et sombre sous l'action de la pluie.Pamphile Le May (1837-1918)
Les colles d'os sont loin d'être toujours préparées avec des matières bien fraîches ; de plus, et généralement, elles conservent du phosphate de chaux.Joseph Audibert (1854-1921)
Nous investissons à grande échelle dans des opérations d'adjonction de chaux à l'eau des lacs et des marécages.Europarl
Chaque fourneau contient sept pots ; les matières premières, silice, potasse ou soude et chaux, y sont placées.Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont (1774-1852)
On reconnaît la chaux hydraulique en l'éteignant, c'est-à-dire en la mêlant avec de l'eau ; alors elle fuse sans presque produire de vapeur.Eugène Viollet-le-Duc (1814-1879)
La chaux brûlait avec une odeur lourde et étouffante, mais les feux étaient éteints et abandonnés, et l'on ne voyait aucun ouvrier.Charles Dickens (1812-1870), traduction Charles Bernard-Derosne (1825-1904)
J'étais couvert de poussière de la tête aux pieds, et presque aussi blanc que si je sortais d'un four à chaux.Charles Dickens (1812-1870), traduction Paul Lorain (1799-1861)
Les pierres, le bois, le fer, le plomb, les chaux, les mortiers, les ciments, les briques, les tuiles, les carreaux, les ardoises, les cartons bitumés pour toiture, etc., etc.Noémie Dondel Du Faouëdic (1834-1915)
On met ensuite dans l'intérieur du foudre des morceaux de pierre à chaux, en plus ou moins grande quantité, suivant sa capacité.Joseph Audibert (1854-1921)
En attendant, approvisionnez-vous de briques, de chaux et de sable ; vous savez que dans ce pays-ci il est prudent de s'y prendre d'avance pour avoir ces matériaux à temps.Eugène Viollet-le-Duc (1814-1879)
Aussi appelle-t-on cette chaux hydraulique parce qu'on l'emploie pour toutes les maçonneries que l'on établit dans l'eau.Eugène Viollet-le-Duc (1814-1879)
Excepté le vaste lit-clos, ciré, luisant comme une glace, et deux bahuts, les meubles étaient rares contre les murailles lavées à la chaux.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
C'est une grande chambre avec des murs blanchis à la chaux, auxquels sont pendues quelques bonnes gravures représentant des sujets de piété.Émile de Laveleye (1822-1892)
Il partait un chemin blanc, qui se perdait, s'évanouissait dans une étendue grise, confusément montante vers la côte lointaine dessinée noirement dans une vapeur de chaux.Joseph Henri Rosny (1856-1940)
La blancheur, l'éclat des couleurs, les mettent aussi bien au-dessus des fabriques anglaises, où l'on emploie le plomb de préférence à la chaux.Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont (1774-1852)
Un mauvais plancher à moitié caché par une natte et par quelques lambeaux de tapis usés ; des murs blanchis à la chaux ; aucun meuble, ni table, ni chaise, ni lit.Émile de Laveleye (1822-1892)
C'est ennuyeux de revenir par le même chemin ; je voudrais passer près des fours à chaux.Comtesse de Ségur (1799-1874)
Mais telle était cette chaux, lorsqu'elle fut réduite en briquettes, qu'elle put être convenablement utilisée pour la construction des cheminées de la maison.Jules Verne (1828-1905)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CHAUX » s. f.

Pierre, marne, marbre ou autre matiere semblable qu'on brusle, & qu'on fait cuire à grand feu dans un four basti exprés, dont ensuitte on fait du mortier pour bastir. La chaux vive, est celle qui sort du fourneau. Chaux esteinte, est celle qu'on delaye dans un bassin avec de l'eau, & qu'on reserve pour faire à quelque temps de là du mortier. Chaux fusée, est celle qu'on a laissé long-temps à l'air sans l'esteindre, dont toutes les parties ignées se sont évaporées peu à peu, qui s'est reduite en poudre tres-menuë, & qui n'est plus bonne à rien. On blanchit les murailles avec de la chaux. Du lait de chaux. La meilleure chaux est celle qui se fait de la pierre la plus dure, & qui est éteinte au sortir du fourneau. Les murs des fondements se font à chaux & à sable.
 
CHAUX, se dit en Chymie de cette espece de cendre ou poudre tres-menuë qui reste des metaux ou des mineraux qui ont été long-temps en un feu tres-violent. L'or & l'argent qu'on a reduit en chaux se remettent par l'art dans leur premiere nature. La chaux d'estain s'appelle de la potée, qui sert à polir les miroirs d'acier. La chaux d'airain s'appelle as ustum chez les Droguistes.
 
On dit proverbialement, qu'une affaire est faite à chaux & à ciment, pour dire, qu'elle subsistera, quelque dessein qu'on ait de la ruiner. Ce mot de chaux vient du Latin caleo. Calx fit ex lapidibus calefactis & adustis.
Sous toutes les coutures Se mettre sur son trente et un Se mettre sur son trente et un

Voilà une expression apparemment transparente mais qui révèle des trésors d’opacité.

Marcelle Ratafia 05/03/2021