Email catcher

coffre

définitions

coffre ​​​ nom masculin

Meuble de rangement en forme de caisse qui s'ouvre en soulevant le couvercle.
Caisse où l'on range de l'argent, des choses précieuses. ➙ coffre-fort.
Coffre (d'une voiture) : espace aménagé pour le rangement, souvent à l'arrière. ➙ malle.
familier Thorax. Avoir du coffre, du souffle ; au figuré de l'aplomb.

synonymes

coffre nom masculin

huche, layette, maie, malle

coffre-fort, coffio (argot)

[d'orgue] buffet, cabinet

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
À 82 ans, le chanteur a toujours le coffre et la voix pour emporter son public, irrémédiablement fidèle.Ouest-France, Éloïse LEVESQUE, 24/07/2021
Komm lui répondit qu'il avait eu cinquante femmes, les plus belles parmi les femmes atrébates, et des coffres pleins d'or.Anatole France (1844-1924)
Deuxièmement, nous devons couper l'aide financière qui va directement dans les coffres du gouvernement qui s'en sert pour alimenter la caisse de guerre.Europarl
Les fausses balles étaient enfermées dans un petit coffre dont seul j'avais la clef, et je ne l'ouvrais qu'au moment où le besoin l'exigeait.Jean-Eugène Robert-Houdin (1805-1871)
Si votre voiture est pleine à craquer, il vous faut un coffre de toit.Ouest-France, Jean-Rémy Macchia, 15/02/2018
Quand il les eut rejoints, il donna le coffre à porter à l'un d'eux.Victor Hugo (1802-1885)
Coffre réduit, tunnel de transmission inutile et très encombrant à l'arrière.Ouest-France, 01/09/2021
Prix assez élevé, facilité d'accès aux commandes en retrait, tunnel de transmission inutile et encombrant, place centrale arrière très peu confortable, volume de coffre stagnant.Ouest-France, 06/12/2019
Il est muni d'un coffre sécurisé, dans lequel les salariés pourront abriter leurs outils.Ouest-France, 02/04/2021
Un vaste filon aspirant des milliards d’euros aux dépens de poulets plumés et de consommateurs terrifiés pour remplir les coffres des laboratoires pharmaceutiques multinationaux.Europarl
Cent dix coffres avaient été fracturés pour un butin de près de 2,5 millions d'euros, en espèces, pièces d'or, et bijoux par centaines.Ouest-France, 10/10/2018
Une chambre reconstituée, comprenant un lit à baldaquin, des coffres en bois et, au sol, une peau d'ours.Ouest-France, Victor BOITEAU, 12/08/2020
Necker lui avoit laissé deux cents millions de fonds dans les coffres du roi.Jean-François Marmontel (1723-1799)
Les coffres muraux de tailles différentes s'imbriquent comme un jeu de construction.Ouest-France, Fabienne MARAIS, 08/07/2018
Un jour, à vélo, il voit un homme qui se dirige vers la déchetterie avec un lave-vaisselle dans son coffre.Ouest-France, 27/12/2020
Le sourire aux lèvres, ils repartent, le coffre de la voiture plein.Ouest-France, Véronique GERMOND, 27/04/2013
Ne t'inquiète toujours pas du chien assis sur le coffre.Hans Christian Andersen (1805-1875)
Nous n'avons que trois chaises, mais le jeune monsieur se mettra bien sur un coffre.Zulma Carraud (1796-1889)
Il ne s'agit pas, en effet, de transférer de l'argent des contribuables allemands, français, italiens ou autres dans les coffres grecs.Europarl
C’est dire que, si, aujourd’hui, nous avons la clef du coffre, le coffre est vide.Europarl
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « COFFRE » subst. masc.

Meuble en forme de caisse, qui se ferme avec un couvercle & une serrure, & qui sert à serrer & à enfermer de l'argent, des hardes. Coffre quarré. coffre de bahut, dont le couvercle est rond. coffre couvert de cuir. coffre de Verins, de la Chine. un coffre de nuit est un petit coffre où on serre la toilette. Ce mot vient aussi de cophinus. Menage. On dit encore coffin pour coffre en plusieurs endroits de la France. Du Cange dit qu'il vient du Breton ou Anglois coffr, ou de cofferum, qu'on a dit dans la basse Latinité en la même signification.
 
COFFRE FORT, est un coffre de fer, ou de bois, espais, avec de forts assemblages garnis de bandes de fer, & d'une serrure à plusieurs pesnes difficile à ouvrir & à forcer.
 
On appelle aussi le coffre du carrosse, le lieu fermé qui est sous les coussins du carrosse, où un Cocher enferme ce dont il a besoin pour le service du carrosse ; & coffre à l'avoine, un grand coffre de bois qui est dans l'Escurie, où on enferme l'avoine. Figurément on appelle les chevaux de carrosse de la plus grosse taille, des coffres à avoine, parce qu'ils en consomment beaucoup.
 
On dit d'une fille laide & riche, qu'elle est belle au coffre.
 
COFFRES DU ROY. Ce sont les receptes des Domeines & des revenus du Roy, des parties casuelles, & autres droits qui viennent au Tresor Royal. On ne rembourse point les Domeines & les charges, que sur le prix de ce qu'on justifie estre entré effectivement dans les coffres du Roy.
 
On dit en ce sens des pertes qu'on fait tomber sur le dos de quelqu'un, que cela ira sur ses coffres.
 
COFFRE, en termes de Medecine, est le creux qui est dans le corps humain sous le sternon, & au dessus du diaphragme, où est contenu le coeur, le poulmon, &c. Les playes qui entrent dans le coffre sont difficiles à guerir. Les Chasseurs le disent aussi du corps de la beste fauve qu'ils ont prise.
 
COFFRE, signifie aussi une biere où on met les corps pour les enterrer. Ce Fossoyeur a fait payer tant pour le coffre.
 
COFFRE, en termes de Guerre, est un logement creusé dans un fossé sec, couvert de soliveaux & de terre, & élevé de deux pieds au dessus du fossé, où il a des embrasures qui servent à repousser l'assiegeant, quand il vient à la contrescarpe, & veut passer le fossé. Il est large de 18. pieds, & profond de 6. à 7. C'est presque la même chose que la caponniere, si ce n'est que la caponniere se fait quelquefois au delà de la contrescarpe plus glacis, & le coffre toûjours dans le fossé, & occupe sur le de largeur.
 
On dit aussi, qu'on a jetté une chose au coffre aux ordures, lors qu'on l'a abandonnée. On dit d'un homme qui fait mal une chose, qu'il s'y entend comme à faire un coffre ; ce qu'un Menuisier de Nevers a dit agreablement de ses Poësies. On dit à la Cour, Piquer le coffre, pour dire, Attendre dans une garderobbe assis sur un coffre.
Le français des régions Millard ou flognarde ? Millard ou flognarde ?

Le millard – aussi orthographié milliard ou milhard – est une spécialité sucrée auvergnate qui consiste en une préparation à base de pâte à crêpes...

Mathieu Avanzi et Jean Mathat-Christol 28/10/2021