Email catcher

coi COI

Définition

Définition de coi ​​​ , coite ​​​ adjectif

locution Se tenir coi : se taire et ne pas bouger. En rester coi. ➙ muet, pantois.

Définition de COI ​​​ nom masculin

Sigle de complément d'objet* indirect.

Synonymes

Synonymes de coi, coite adjectif

muet, silencieux

abasourdi, muet, pantois, pétrifié, sans voix, sidéré, stupéfait, baba (familier), comme deux ronds de flan (familier)

Exemples

Phrases avec le mot coi

Mais généralement les autorités locales s'en chargèrent, et la justice se tint coi, s'effaça, s'absenta, ignora.Jules Michelet (1798-1874)
Chacun apporte son opinion, raconte ses expériences, à l'exception du chauffeur qui reste coi.Présence Africaine, 2015, Roland Colin (Cairn.info)
Car cette puissance mirifique de l'individu – ou plutôt de l'interdividu – que l'on pensait frêle et confiné dans le vécu laisse, il faut le dire, coi.Revue du Mauss, 2001, Michel Guillou (Cairn.info)
Alors il resta coi, et n'osait plus bouger.Romain Rolland (1866-1944)
Nous restons avec un philosophe qui était resté coi devant une coquille.Cahiers philosophiques, 2010, Denis Trierweiler (Cairn.info)
Page 65 : « coi » remplacé par « cois » (et se tinrent cois).Honoré de Balzac (1799-1850)
S'ils ne réussissaient pas à faire lever un siège tout de suite, par surprise, ils restaient cois, à bout de ressources et d'invention.Anatole France (1844-1924)
Nous considérons ici qu'une entreprise est réorganisée dès lors qu'elle utilise au moins deux des treize dispositifs organisationnels renseignés par l'enquête coi.Revue économique, 2003, Véronique Janod, Anne Saint-Martin (Cairn.info)
Face à sa présentation orale du cocktail, le jury reste coi.Ouest-France, 26/04/2017
Dans tous les cas, je résolus de me tenir coi et d'attendre.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Tant qu'il n'opte par pour cette solution, il devra rester coi sur d'autres points.Europarl
Cette opposition fut notamment mise à l'œuvre lors des guerres coloniales avec une bonne conscience qui aujourd'hui nous laisse cois.Mil neuf cent, 2005, Éric Thiers (Cairn.info)
Les données de l'enquête coi utilisées montrent clairement l'existence d'un découplage entre les locaux de l'entreprise et l'activité des salariés qu'elle emploie.Espaces et sociétés, 2006, Gilles Crague (Cairn.info)
Cela n'exclut pas la possibilité qu'il existe des effets indirects des maternités, mais nous ne pouvons pas les saisir à l'aide des données de coi.Travail! genre et sociétés, 2013, Alex Alber (Cairn.info)
Et parfois cela se découvre, comme débusqué par une question directe d'un enfant, nous faisant légèrement rester coi, comme collé à l'énigme.Cahiers de psychologie clinique, 2021, François Casalengo (Cairn.info)
Les jours suivants, les ouvriers, convaincus que la lutte serait impossible, se tiennent cois.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
Tous se sont alors extasiés sur ce magnifique album, restant parfois cois devant certaines photographies.Ouest-France, 26/09/2016
À la présidente de la cour d'assises, qui lui demande d'expliquer son geste, l'accusé reste coi.Ouest-France, Cédric ROGER-VASSELIN, 03/06/2021
Car quand il remettra des papiers de bonbons vides aux enfants, qui vont se retrouver pleins, d'un tour de magie, les petits vont rester cois.Ouest-France, 15/12/2017
Les néo-progressistes, qu'on avait dit être prêts à une levée de boucliers, se tinrent cois.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de COY, COYE adj.

Qui n'a aucun mouvement, ni agitation, qui est dans la tranquillité, dans le repos. Tandis que tout est en guerre ce Philosophe se tient coy dans sa maison. Aprés cet orage la mer devint coye pendant vingt-quatre heures. Il ne fait pas la moindre haleine de vent, le temps est coy. Cette chambre est bien coye, il n'y entre point de vent, on n'y entend point de bruit. Ce mot vient du Latin quietus. Nicod.
 
On le dit figurément en choses morales & spirituelles. J'ay une raison peremptoire à alleguer qui le fera taire tout coy. Il y avoit bien des ligues autrefois dans la France : maintenant tout est coy, personne ne remuë.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Jeux Quiz – Les mots nouveaux du Petit Robert 2025 Quiz – Les mots nouveaux du Petit Robert 2025

Testez vos connaissances sur les mots nouveaux du Petit Robert 2025. Êtes-vous incollable sur le français et ses évolutions ?...

11/06/2024
sondage de la semaine