Email catcher

muet

Définition

Définition de muet ​​​ , muette ​​​ adjectif et nom

Qui est privé de l'usage de la parole. Muet de naissance. ➙ vieilli sourd-muet. nom Un muet, une muette. locution, au figuré La grande muette : l'armée.
Qui est momentanément incapable de parler, de s'exprimer. ➙ coi. Être muet de stupeur.
Qui s'abstient volontairement de parler, de répondre. L'accusé est resté muet. locution Muet comme une carpe, comme une tombe. Rôle muet, sans texte à dire.
Qui ne s'exprime pas par la parole. De muets reproches. Douleur muette.
Qui ne contient aucune précision concernant une question. Le règlement est muet sur ce point.
Qui, par nature, ne produit aucun son.
Cinéma, film muet (opposé à parlant). nom masculin Le muet : le cinéma muet.
Qui ne se fait pas entendre dans la prononciation. E, H muet.
Qui ne porte pas d'inscription. Médaille muette. Où ne figurent pas les indications habituelles. Carte muette, sans les prix (au restaurant).

Synonymes

Synonymes de muet, muette adjectif

aphone

interloqué, bouche bée, interdit, sans voix, coi (littéraire)

taciturne, silencieux

[Phonétique] caduc, sourd

Synonymes de complètement muet

muet comme une carpe, muet comme la tombe, muet comme un francolin, un poisson

Exemples

Phrases avec le mot muet

Ce dessin animé muet fait appel aux arts visuels (dessin et vidéo) et à la musique.Ouest-France, 18/02/2021
En revanche, ce dossier est muet sur les autres décrets en attente, dont la publication aurait pourtant du intervenir courant 2014.Capital, 05/02/2015, « Réforme des retraites : les mesures qui sont tombées aux… »
Elle attribue une forme de subjectivité aux non-humains : l'objet n'est pas muet, il parle, agit.Critique, 2012, Patrice Maniglier (Cairn.info)
C'est ainsi que deux petits courts-métrages ont pu être préparés, en muet pour les petits et parlant pour les plus grands.Ouest-France, 12/08/2017
De jour, les cobayes devaient regarder un film muet sous-titré et ils entendaient les mêmes sons mais devaient les ignorer.Ça m'intéresse, 30/09/2021, « Pourquoi certaines personnes rêvent-elles plus que d'autres ? »
Cette force originelle agit de l'intérieur, est invisible, muette, et il faut insister sur cette mutité.Cahiers de psychologie clinique, 2015, Brigitte Dollé-Monglond (Cairn.info)
La loi est muette sur le droit ou non pour l'assureur de percevoir des frais de dossier pour opérer le transfert.Capital, 24/09/2020, « Transfert du contrat d'assurance-vie »
D'un renversement muet dans son sommeil avec le poing dressé.Vacarme, 2018, Alain Hobé (Cairn.info)
Cette force inaugurale va serpenter entre les mots, agissante muette et comme une grammaire.Sud/Nord, 2017, Christine Dal Bon (Cairn.info)
Le film en noir et blanc, muet, dure moins d'une minute.Ça m'intéresse, 06/07/2019, « Quelle est l'origine du baiser ? »
En cas de carte muette, certaines banques proposent une solution de dépannage à leurs clients.Capital, 27/11/2020, « Que faire en cas de carte muette ? »
D'ordinaire, ces sentiments sont muets, mais la séparation du couple a démutisé ce cadre et la famille est pour ainsi dire incontinente.La psychiatrie de l'enfant, 2010, Philippe Castry (Cairn.info)
Du pur burlesque pour cette petite forme muette de théâtre autour de la tente 2'.Ouest-France, 25/09/2012
Ils restèrent face à face, muets, n'ayant plus rien à se dire, attendant.Guy de Maupassant (1850-1893)
Si la carte est muette, il existe des solutions de dépannage, dont le paiement mobile.Capital, 27/11/2020, « Que faire en cas de carte muette ? »
Si rien n'a été fait à ce jour, c'est parce que les dirigeants de nos quinze pays sont sourds, aveugles et muets.Europarl
Il est également réputé pour ses talents d'improvisateur et accompagne des films muets à l'orgue ou au piano.Ouest-France, 30/07/2021
Un musicien bruiteur donnera une curieuse pièce muette mais musicale, où les objets volent, dansent, disparaissent et se suspendent au temps.Ouest-France, 27/02/2017
Cette trilogie du créateur se disant, s'achève sur l'évocation des tombes muettes, tombes dont les noms ont été effacés.Roman 20-50, 2015, Solveig Hudhomme (Cairn.info)
Il aime aussi improviser lors de ciné concerts sur des films muets.Ouest-France, 07/08/2021
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de MUET, ETTE adj.

Qui ne peut parler, ou qui ne le veut point faire. On tient que les sourds de naissance sont muets, parcequ'ils n'ont pû apprendre aucunes paroles. Les nains & les muets font fortune dans le Serrail. Il y a des muets volontaires, & d'autres par maladie, par quelque empeschement survenu dans l'organe de la parole. Il faut faire trois sommations de respondre à un criminel, avant que de luy faire son procés comme à un muet. On crée un curateur à un muet, qui respond pour luy. Quand on luy confie quelque secret, il n'en parle jamais, il est muet. Menage derive ce mot du Latin mutus ou mutetus.
 
MUET, se dit aussi en Morale, & en parlant de la confusion ou autre passion qui empesche de respondre. Quand on prend les gens sur le fait, ils demeurent muets, ils ne sçavent que respondre. Une demonstration, une raison convaincante rend un homme muet & sans replique. Cette verte repartie qu'on luy fit le rendit muet comme une souche, comme une carpe, il n'eust pas le mot à dire.
 
MUET, se dit de ceux qui disputent par escrit. On a fait une Critique contre cet Auteur, mais il pas homme à demeurer muet, il fera un gros Volume de responses.
 
MUET, se dit figurément des choses inanimées. On appelle en justice des tesmoins muets, des indices & presomptions violentes, comme une espée sanglante en la main du meurtrier, une chose volée qu'on trouve entre les mains d'un receleur. Les cicatrices des playes que monstre ce Cavalier sont des tesmoignages muets de sa valeur.
 
On dit aussi, qu'un oracle estoit muet, que le Ciel estoit muet, que l'enfer estoit muet, quand ils ne respondoient pas aux invocations qu'on leur faisoit. Les Oracles des faux Dieux ont esté muets depuis la naissance de JESUS-CHRIST.
 
En Venerie on appelle un chien muet, celuy qui queste ou qui suit la beste sans aboyer. C'est la meilleure qualité d'un limier d'estre muet, en ce sens il est opposé à chien babillard ou qui caqueste, qui crie hors la voye & à un chien menteur, qui cele la voye.
 
En Grammaire, on distingue les consones en muettes & liquides. Il y a des h. muettes, & d'autres aspirées, qu'on prononce.
 
On appelle proverbialement & par Antiphrase, une muette des halles, une harengere, ou une femme insolente qui chante pouilles, qui a coûtume de dire beaucoup d'injures.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Le dessous des mots La naissance du « cool » La naissance du « cool »

C’est en écoutant le dernier album d’Orelsan, et plus particulièrement la chanson Casseurs Flowter Infinity, que l’on s’est fait la réflexion simple,...

Arnaud Hoedt et Jérôme Piron 13/07/2022