Email catcher

pantois

Définition

Définition de pantois ​​​ , pantoise ​​​ adjectif

Dont le souffle est coupé par l'émotion, la surprise. ➙ ahuri, interdit, stupéfait.

Synonymes

Synonymes de pantois, pantoise adjectif

abasourdi, ahuri, ébahi, interdit, interloqué, médusé, sans voix, sidéré, stupéfait, estomaqué (familier), soufflé (familier), suffoqué (familier)

Exemples

Phrases avec le mot pantois

On reste pantois devant une remarque de ce genre, et c'était vrai, elle ne se trompait jamais.Le Carnet PSY, 2004, Alain Braconnier (Cairn.info)
À l'encontre de ce principe, maints artistes contemporains s'expriment avec une superficialité et une niaiserie qui vous laissent pantois.Ligeia, 2013, Giovanni Lista (Cairn.info)
Cette genèse inattendue nous laisse pantois tant la poétique en est riche, le rythme à la fois tonique et maîtrisé.Imaginaire et Inconscient, 2010 (Cairn.info)
Le vieillard s'arrêta tout hébété et tout pantois en la voyant ainsi transfigurée.Edmond About (1828-1885)
Cette indifférence devant la plus élémentaire vérité laisse pantois et son acceptation par les électeurs a quelque chose d'effrayant.Pouvoirs, 2020, Gérard Araud (Cairn.info)
Un emprunt de 15 000 € qui a sans doute laissé un peu pantois la compagnie d'assurances.Ouest-France, 12/11/2020
Le père a compris, et, pantois, sourcilleux, ne sait encore à quoi se résoudre.Georges Eekhoud (1854-1927)
Surpris par notre présence insolite et presque dévergondée, on nous dévisagea, à droite et à gauche, d'un air torve et pantois.Georges Eekhoud (1854-1927)
Face à son travail, le public devrait rester pantois !Ouest-France, 26/03/2016
La complexité des opérations qui sont orientées pour arriver au résultat souhaité et posé par avance laisse pantois.Revue archéologique, 2009, Marie-Dominique Nenna (Cairn.info)
Cela n'enlève rien à ce qui a été fait jusqu'en février, mais depuis, toutes les limites caennaises ressortent avec une ampleur qui laisse pantois.Ouest-France, Guillaume LAINÉ, 17/04/2016
Les figures de saut et les autres éléments de chorégraphie laissent pantois.Ouest-France, Joseph DAUCE, 17/12/2016
Charles demeura pantois au milieu de ses malles.Honoré de Balzac (1799-1850)
Il faut quand même avouer que cela laisse pantois et qu'il y a là un vrai problème.Europarl
La mère et le fils se regardèrent tout pantois.Paul Mahalin (1838-1899)
Malgré un rythme un peu haché, voire brutal parfois et une fin qui en laissera certain pantois, c'est une belle réalisation.Ouest-France, Marion BARGIACCHI, 21/04/2021
Avec une habileté qui laisse pantois, il magnifie les objets du quotidien : du hachoir de cuisine, à la feuille de papier.Ouest-France, 03/04/2021
Ce n'est pas pour cette raison que ce numéro de penser/rêver laisse assez pantois, mais pour l'extravagance intellectuelle d'une certaine psychanalyse qui s'y exprime.Esprit, 2007 (Cairn.info)
Debout devant sa cheminée, l'œil fixe, la bouche entr'ouverte, le bras arrondi pour un geste interrompu, le docteur demeurait immobile, décontenancé, pantois...Émile Gaboriau (1832-1873)
Et la conclusion à laquelle nous sommes arrivés nous a nous-mêmes laissés pantois.Capital, 07/10/2021, « Economie, environnement, emploi... la grande entourloupe des éoliennes »
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de PANTOIS, OISE adj.

Vieux mot qui signifioit, Celuy dont la respiration est empeschée par quelque asthme ou fluxion.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Le dessous des mots « Novlangue », « orwellien » : George Orwell aurait-il pu prédire leur destin ? « Novlangue », « orwellien » : George Orwell aurait-il pu prédire leur destin ?

Quand on évoque l’écrivain britannique George Orwell, on pense automatiquement à 1984, son roman dystopique publié en 1949 et fréquemment salué comme...

Florent Moncomble 05/03/2024
sondage de la semaine