Email catcher

coiffer

Définition

Définition de coiffer ​​​ verbe transitif

Couvrir la tête de (qqn). Coiffer Sainte-Catherine (se dit d'une jeune fille encore célibataire à vingt-cinq ans).
Recouvrir (qqch.), surmonter (de qqch.).
Arranger les cheveux de (qqn). ➙ peigner. pronominal (réfléchi) Elle est en train de se coiffer.
Réunir sous son autorité, être à la tête de. ➙ chapeauter. Ce directeur coiffe les services commerciaux.
au figuré Coiffer un concurrent au poteau, le dépasser à l'arrivée.

Conjugaison

Conjugaison du verbe coiffer

actif

indicatif
présent

je coiffe

tu coiffes

il coiffe / elle coiffe

nous coiffons

vous coiffez

ils coiffent / elles coiffent

imparfait

je coiffais

tu coiffais

il coiffait / elle coiffait

nous coiffions

vous coiffiez

ils coiffaient / elles coiffaient

passé simple

je coiffai

tu coiffas

il coiffa / elle coiffa

nous coiffâmes

vous coiffâtes

ils coiffèrent / elles coiffèrent

futur simple

je coifferai

tu coifferas

il coiffera / elle coiffera

nous coifferons

vous coifferez

ils coifferont / elles coifferont

Synonymes

Exemples

Phrases avec le mot coiffer

Le temps passe, le cheveu pousse, il devient de plus en plus difficile à coiffer.Ouest-France, 28/03/2020
On n'y apprend pas seulement qu'à danser, mais aussi à se coiffer, à faire de la broderie, ou à porter un costume traditionnel.Ouest-France, Scandola GRAZIANI, 06/09/2021
À tel point qu'une rumeur s'est répandue dans le canton : des stars du show-bizz viendraient se faire coiffer chez lui en toute discrétion.Ouest-France, 26/10/2012
Est-ce que je saurais me coiffer d'un chapeau ?Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Et pourtant, certains agriculteurs sud-américains exploitent la déforestation et sont en mesure de produire en masse pour ensuite coiffer au poteau les agriculteurs européens grâce à des réglementations moins sévères.Europarl
Cela dure jusqu'à dix heures et demie ; ensuite, à onze heures, je vais me coiffer.Maxime de La Rocheterie (1837-1917)
Jeudi, ce sont entre 15 et 20 participants de la foire à l'ancienne qui se sont fait coiffer, de bon matin.Ouest-France, Élodie LONGÉPÉ, 18/07/2019
Après avoir créé son entreprise, elle sillonn les routes avec tout son matériel pour coiffer à domicile.Ouest-France, 29/07/2021
Elle se met peu à peu à se coiffer et s'habiller non plus comme une petite fille mais comme une femme : elle change de look.Dialogue, 2004, Annie De butler (Cairn.info)
Elle n'est pas nouvelle, mais on a toujours l'air un peu plus frais quand on se fait coiffer par le coiffeur !Europarl
Je plains de tout mon cœur le pauvre fou qui s'en coiffera.Victor Cherbuliez (1829-1899)
Je ne sais pas si c'est intentionnel, mais il est très curieux que je ne vous entende pas du tout, à moins de me coiffer d'un écouteur.Europarl
Elle ne doit même pas avoir de robe de chambre, mais des sauts de lit ou peignoirs pour se coiffer.Louise d'Alq (1840-1910)
La casquette imposée aux employés aux écritures dans les gares ne peut coiffer que des hommes.Travail, genre et sociétés, 2021, Jérémie Brucker (Cairn.info)
Les maraîchines, quant à elles, sont plus nombreuses à se faire coiffer et le rythme est soutenu.Ouest-France, Élodie LONGÉPÉ, 18/07/2019
De nombreuses clientes interrogées rapportent des expériences similaires : malgré leur manque d'expertise technique, des coiffeuses tentent de coiffer ou de couper leurs cheveux.Hommes & migrations, 2018, Caroline Schmitt (Cairn.info)
Comme elle achevait de se coiffer, des voix retentirent.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Des techniques se sont alors développées, le lissage brésilien, le lissage japonais, qui rendent le cheveu plus aisé à coiffer.La Cause du désir, 2015, David Mallett (Cairn.info)
Et elle lui donna à peine le temps de la coiffer, disant qu'elle n'aimait pas à traîner ainsi à sa toilette.Émile Zola (1840-1902)
Elle devient si banale que mutiler un corps ou coiffer la tête détachée pour l'exposer au centre du village ne suffit plus à choquer.NAQD, 2003, Abderrahmane Moussaoui (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de COEFFER v. act.

Couvrir, ou parer sa teste. Cette perruque, ce chapeau vous coeffent bien, vous sieent bien sur la teste. Les Turcs se coeffent avec des turbans plusieurs nations avec de simples bonnets. Les femmes se coeffent de nuit avec des cornettes, de jour en arrangeant leurs cheveux & rubans, &c.
 
COEFFER, se dit figurément en choses morales & spirituelles, & signifie, S'entester, se preoccuper en faveur de quelque chose. Les jeunes gens se coeffent volontiers des nouvelles opinions. ce vieillard s'est coeffé de sa servante, il en est devenu fort amoureux. On dit aussi, qu'un homme s'est coeffé d'un froc, pour dire, qu'il s'est fait Moine.
 
COEFFER, signifie aussi quelquefois, S'enyvrer. Cet homme n'est pas accoustumé à boire, il ne faut qu'une chopine de vin pour le coeffer. gardez-vous de ces vins d'Orleans, ils sont fumeux, & sont sujets à coeffer.
 
COEFFER, se dit aussi des bouteilles qu'on bouche bien avec de la filasse pour empêcher que le vin ne s'évente. On luy a envoyé douze bouteilles de vin bien coeffées.
 
COEFFER, en termes de Chasse, se dit de deux chiens qui ont pris un sanglier par les oreilles chacun de son costé. Cela s'appelle, Avoir coeffé le sanglier.
 
COEFFÉ, ÉE. part. & adj. On dit, qu'un homme est bien coeffé, quand il a naturellement de beaux cheveux, une belle teste : qu'un chien est bien coeffé, quand il a des oreilles longues & pendantes : qu'un homme est né coeffé, pour dire, qu'il est heureux, l'opinion du vulgaire ayant attribué sottement cette vertu à cette coeffe que quelques enfants apportent au monde. Les Italiens disent, Nascer vestito.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Style et écriture Trois secrets d’écriture de Michel Bussi Trois secrets d’écriture de Michel Bussi

Michel Bussi, « le maître du suspense », est l’un des auteurs préférés des Français. Depuis Nymphéas noirs, il enchaîne les best-sellers. Sa...

30/03/2022