coiffure

 

définitions

coiffure ​​​ nom féminin

vieilli Ce qui sert à couvrir la tête ou à l'orner (béret, bonnet, chapeau, coiffe, toque ; filet, mantille, etc.). Sortir sans coiffure.
Arrangement des cheveux. Coiffure en brosse.
Métier de coiffeur. Salon de coiffure.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Sa coiffure, même à cette heure, était agrémentée d'un nœud rose et penchée un peu sur une oreille, comme par suite d'une invincible habitude de tous les bonnets qu'elle portait.Guy de Maupassant (1850-1893)
Un capitaine ne portait plus sur la tête que la visière et le tour de sa coiffure.Paul Adam (1862-1920)
Nous partîmes le soir même, et je ne fus plus tentée d'employer mes talents pour la coiffure, tant que je fus en voyage.Louise Fusil (1771?-1848)
Sarah trouva que cette coiffure m'allait à ravir, et qu'elle me donnait un air encore deux fois plus fripon.Édouard Corbière (1793-1875)
Elle posa donc l'enfant à terre, répara sa toilette, ajusta sa coiffure, et mesura sa marche de façon à sauver du moins les apparences.Harriet Beecher Stowe (1811-1896), traduction Louis Énault (1824-1900)
Olympe se rejeta en arrière et passa la main dans ses cheveux pour refaire sa coiffure.Paul Féval (1816-1887)
Puis, rentrant dans sa chambre et refermant la porte, elle détacha sa coiffure, coupa avec son poignard tous les lacets de sa robe et se jeta dans le lit.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Elle sortit au bout d'un instant, et, quand elle revint, je vis que l'on avait retouché à la coiffure.George Sand (1804-1876)
Dans sa sombre coiffure, dans cette nuit opaque des cheveux noirs luisait le diadème poudré de diamants, pareil à une voie lactée.Guy de Maupassant (1850-1893)
Sa coiffure est composée de plumes de diverses couleurs ; elle est revêtue d'une espèce de jupe qui ne la couvre que de la ceinture aux genoux.François-Maximilien Bibaud (1823-1887)
C'était, en dehors du grimage moral dont l'habitude s'établit chez lui en quelques jours, c'était surtout une affaire de coiffure et de toilette.Paul Féval (1816-1887)
En se passant la main dans les cheveux, il avait notablement dérangé l'harmonie de sa coiffure.Émile Blémont (1839-1927)
C'était la veille du jour de l'an ; il s'agissait pour maman de m'amener à la ville pour m'acheter une coiffure...Joséphine Marchand (1861-1925)
Une coiffure allemande, un magnifique collier semblable à celui d'un ordre donnaient à la physionomie de ce portrait une étrangeté étonnante.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Le schako est une coiffure particulière aux troupes et qui prend diverses formes cylindriques, tantôt décroissant légèrement à la partie supérieure, et tantôt au contraire s'élargissant beaucoup.Jean-Sébastien-Eugène Julia de Fontenelle (1780-1842)
Ensuite, elle lui présenta un peigne et des épingles pour corriger sa coiffure, ainsi que des fards gras et secs pour ses lèvres et ses joues.Pierre Louÿs (1870-1925)
Cette figure déjà assez comique était entourée d'une coiffure tellement étrange, qu'en la voyant pour la première fois j'éclatai de rire.Élisabeth Vigée-Lebrun (1755-1842)
Elle avait l'air d'une madone avec ta coiffure, et ce n'est point là le caractère de sa beauté.George Sand (1804-1876)
La magnificence de leur coiffure et les riches détails de leur costume sont parfaitement en rapport avec le rang des personnages dont elles rappellent le souvenir.Jean-François Champollion (1790-1832)
Il avait compris sans doute, car il riait lui-même de toute sa force au fond de sa coiffure.Guy de Maupassant (1850-1893)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « COEFFURE » s. f.

Couverture, ajustement, ornement de la teste. Cette Dame est toûjours une heure à sa toilette pour sa coeffure. Les bourgeoises, les paysanes, & les Damoiselles étoient autrefois toutes distinguées par leur coeffure. La coeffure des peuples d'Orient est bien differente de celle de l'Occident.
Le dessous des mots En selle, Gisèle ! En selle, Gisèle !

La grande boucle est l’un des événements sportifs majeurs en France.

Marie-Hélène Drivaud 17/09/2020