coupe

 

définitions

coupe ​​​ nom féminin

Verre à pied, plus large que profond. Coupe de cristal. Coupes et flûtes à champagne. —  proverbe Il y a loin de la coupe aux lèvres, d'un plaisir projeté à sa réalisation.
Récipient évasé monté sur pied ; son contenu. Coupe à glace.
Coupe menstruelle : protection féminine en forme de coupe destinée à recueillir le flux menstruel.
Prix qui récompense le vainqueur d'une compétition sportive. Gagner la coupe. —  La compétition. La coupe du monde de football.

coupe ​​​ nom féminin

Action de couper, de tailler. Fromage, beurre vendu à la coupe, coupé au moment de l'achat.
Abattage des arbres en forêt ; étendue de forêt à abattre. Coupe sombre (où on laisse une partie des arbres), coupe claire (où on ne laisse que des arbres clairsemés).
locution, au figuré Coupe sombre, suppression importante (mais moins que la coupe claire). On a fait une coupe sombre dans le personnel. —  Mettre en coupe réglée, exploiter systématiquement (une personne, une population).
Manière dont on taille l'étoffe, le cuir, pour en assembler les pièces.
Coupe de cheveux. ➙ taille. Une coupe au carré.
Contour, forme de ce qui est coupé ; endroit où une chose a été coupée.
Dessin d'un objet que l'on suppose coupé par un plan. Coupe d'une fleur. Plan en coupe.
Légère pause dans une phrase (en poésie). Coupe d'un vers. ➙ césure. —  Coupe d'un mot en fin de ligne.
Division d'un jeu de cartes en deux paquets.
locution Être sous la coupe de qqn : être dans la dépendance de qqn.

coupé ​​​ nom masculin

Voiture à deux portes.
 

synonymes

coupe nom féminin

coupelle, compotier

calice, ciboire, [Antiquité] cratère, patère

coupe nom féminin

taille

abattage

coupon, pièce

[Poésie] césure

coupé, coupée adjectif

tranché, sectionné, taillé

haché, abrupt, discontinu, heurté, inégal

châtré, castré, hongre, stérilisé

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.

Exemples de « coupe »

Si vous me regardez, vous comprendrez que je suis bien placé pour vous dire qu'une coupe de cheveux ne résout pas tous les problèmes.Europarl
Maurice ouvre la bouche pour boire ses paroles, comme si elle lui versait une coupe de perles et de diamants.Arsène Houssaye (1815-1896)
À la fin, sans prononcer une syllabe, il la repoussa violemment loin de lui, et lui jeta à la face le contenu de la coupe pleine jusqu'aux bords.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
C'était un homme bien fait, de haute taille, dont le visage, d'une coupe très-distinguée, était d'ailleurs très-fatigué.Nicolaas Beets (1814-1903), traduction Léon Wocquier (1821-1864)
Ces productions constituent une protection contre l'érosion et la désertification et exercent la fonction de barrières coupe-feu.Europarl
Avant d'avoir vu cette coupe, je n'aurais pas cru possible que la lave pût se répandre en nappes aussi uniformément minces sur une surface qui est loin d'être unie.Charles Darwin (1809-1882), traduction Alphonse-François Renard (1842-1903)
Montoni portait sa coupe à ses lèvres, quand soudain le vin écuma, s'enfuit par les bords, et brisa le vase en mille pièces.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction Victorine de Chastenay (1771-1855)
La rivalité entre grandes puissances dans leurs efforts concurrents pour mettre la planète en coupe réglée a pour instrument l'espionnage politique et militaire.Europarl
Moi-même, je viens d'un pays qui a vécu de nombreuses années sous la coupe d'un régime qui a opprimé une grande partie de la population.Europarl
Qu'ils tombent jamais sous ma coupe, et tu verras si leurs jours de salle de police font des petits !Georges Darien (1862-1921)
Le spécimen principal est une coupe presque intacte haute de 1 pouce et demi et mesurant environ 2 pouces de diamètre dans la partie comprimée la plus large.Charles Darwin (1809-1882), traduction Alphonse-François Renard (1842-1903)
Dès que vous vous mettez à faire de la propagande, on vous coupe la langue.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction Victor Derély (1840-1890)
Quelques uns, en courtisans plus anciens et plus expérimentés, suivirent l'exemple du prince lui-même, en portant la coupe à leurs lèvres et en la replaçant incontinent devant eux.Walter Scott (1771-1832), traduction Albert Montémont (1788-1861)
Dans sa main droite levée en l'air, l' »honnête pensée russe » tenait une coupe, comme si elle eût voulu porter un toast.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction Victor Derély (1840-1890)
Quelques larges gouttes amères tombèrent dans la coupe pendant qu'il la recevait humblement de la main de son tyran.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Tôt ce matin, la présidente a réalisé qu'il fallait qu'elle coupe court à la possibilité des députés de soulever cette question.Europarl
La presse reste sous la coupe du pouvoir, des centaines de journalistes ont été limogés, interdits d'écrire ou arrêtés et incarcérés dans des camps.Europarl
En fait, le projet vise à mettre la formation des avocats en coupe réglée, à la merci du pouvoir politique et, plus particulièrement, du ministère de la justice.Europarl
La coupe illégale des arbres réduit la biodiversité, est responsable de l'érosion des sols et contribue à hauteur de 20 % aux émissions de gaz à effet de serre.Europarl
Non, pour tous les complots qui jamais bouleversèrent un empire ; qu'ils viennent, qu'ils réussissent : ils ne me feront ni trembler, ni m'éveiller plus tôt, ni déposer ma coupe.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Afficher toutRéduire

Exemples de « coupé »

Toutefois je dirai que si vous ou moi nous étions coupé la gorge pour lui, il aurait bien ri, tandis que nous eussions fait vilaine figure dans nos œuvres posthumes.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
L'on en profite pour traîner aux maisons le bois qui a été coupé pendant l'année précédente ; cinq ou six chiens attelés à un cométique enlèvent de lourdes charges.Jean-Baptiste-Antoine Ferland (1805-1865)
Heureusement, dans l'endroit où nous étions arrêtés, se trouvait beaucoup de bois coupé ; nous fîmes grand feu.Adrien Bourgogne (1785-1867)
Ses longs cheveux blancs tombaient en mèches éparses sur le drap grossier de son pourpoint coupé à l'ancienne mode.Paul Féval (1816-1887)
Elle sous-entend que la nationalité appartient au passé et que l'avenir radieux réside en un homme nouveau, « dénationalisé », coupé de ses racines, de son histoire et de sa culture.Europarl
Je ne voulais pas être coupé en deux, moi... d'autant plus que je trouvais ça tout à fait injuste...Gaston Leroux (1868-1927)
Un jour un d'eux lui avait presque coupé un doigt avec ses dents pendant qu'il lui présentait à boire, comme il le lui avait demandé.Charles Deguise (1827-1884)
Vous pouvez donc reposer une question d'une minute et la question complémentaire, mais vous n'aurez qu'une occasion chacun et après une demi minute, votre microphone sera coupé.Europarl
Cinq députés auront la parole pendant une minute chacun et le micro sera coupé après une minute.Europarl
Racine offre l'exemple singulier d'un silence de vingt ans coupé juste au milieu par deux œuvres qui n'ont qu'une ressemblance formelle avec celles de sa phase première.Remy de Gourmont (1858-1915)
Elle écouta rouler le coupé sous la voûte ; ensuite, son ouvrage soigneusement plié, elle sonna.Alphonse Daudet (1840-1897)
Et sans attendre davantage, sans vouloir rien écouter, elle monta dans le coupé légèrement, gracieusement.Hector Malot (1830-1907)
Ou bien allait-elle abandonner sa place de coupé et monter dans l'intérieur, où déjà heureusement cinq ou six voyageurs étaient entassés les uns contre les autres ?Hector Malot (1830-1907)
À la porte brillait l'enseigne d'un pot au lait de cuivre coupé par le milieu.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Le chemin, du projet à la réalisation, est coupé de fossés, où l'affaire risque de rouler, avec son promoteur, sans pouvoir remonter.Edmond Lepelletier (1846-1913)
Je voulus m'en servir pour en couper un morceau, mais je n'en pus venir à bout, car il était tellement durci par la gelée que j'aurais plutôt coupé du bois.Adrien Bourgogne (1785-1867)
Le terrain est fort coupé, c'est-à-dire que tous les terrains des divers propriétaires sont enclos ou de murs de pierres entassées ou de barrières de bois.Thomas Balch (1821-1877)
L'animal se voit coupé, il se retourne et court en arrière ; puis, prenant un élan désespéré, il essaie de franchir la vedette.Mayne Reid (1818-1883), traduction Allyre Bureau (1810-1859)
Mais d'un coup de dent je lui ai coupé la tête et je l'ai crachée loin de moi.Fredéric Nietzsche (1844-1900), traduction Henri Albert (1869-1921)
Et un temps assez long s'écoula, coupé quelquefois par des éclats de voix qui lui arrivaient quand la porte du vestibule s'ouvrait.Hector Malot (1830-1907)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « COUPPE » s. f.

Separation d'un corps solide & continu en plusieurs parties. Cette querelle commença le jour des Rois à la couppe du gasteau.
 
COUPPE, se dit aussi de cette même separation qu'on fait pour essayer & descouvrir la bonne ou mauvaise qualité d'une chose qu'on couppe. Je ne veux acheter les melons qu'à la couppe, je donne cinq sous de la couppe. On connoist la bonté du drap à la couppe. On n'a pû descouvrir la fausseté de cette monnoye qu'à la couppe.
 
COUPPE, signifie aussi l'art & la maniere de tailler les pierres, les estoffes. Le Pere Deran Jesuïte a fait un beau Traitté de la couppe des pierres. Philbert de Lorme en a aussi escrit moins amplement. Il faut choisir un Tailleur qui ait la couppe bonne, la couppe sûre. Les pierreries se cassent souvent à la couppe, si on n'en entend bien la couppe. Les Sculpteurs disent aussi, la couppe du bois ; & les Graveurs, la couppe du cuivre ; & les Cordonniers, la couppe du cuir, en parlant de l'art de les tailler.
 
COUPPE, signifie aussi la quantité de bois qu'il faut coupper, & le temps propre à la faire. La couppe de bois ne se doit faire qu'en hiver & hors de la seve. Les couppes de taillis se font de neuf ans en neuf ans : selon la bonté des terres, on les partage en couppes reglées. Voilà des bois qui sont en couppe. Les Maistres des Eaux & Forests ont adjugé une telle couppe de bois.
 
COUPPE, se dit aussi de cette division des cartes qui se fait en deux parties par celuy qui est à costé gauche du joüeur qui les a battuës. Les joüeurs ont cette sotte croyance, qu'il y a des gens qui ont une couppe malheureuse, qui ne veulent point estre sous leur couppe. Ils appellent une couppe foireuse, celle qui n'est pas nette, & dont on laisse eschapper quelques cartes en couppant.

Définition de « COUPPE » s. f.

Tasse ronde qui sert à boire. Ce mot est noble & reservé aux choses sacrées & au stile sublime. Un calice doit avoir tout du moins sa couppe d'argent ; le pied peut estre d'estain. Les Prestres anciens prenoient la couppe pour faire leurs sacrifices, leurs libations. Socrate prit hardiment la couppe où estoit le poison qu'on luy avoit preparé. La couppe enchantée de l'Arioste, où on esprouvoit la fidelité d'une femme. Ce mot vient du Latin cuppa, qui signifie la même chose, & qui vient du verbe capio, propter capacitatem.
 
On dit poëtiquement d'une bouche bien vermeille, que c'est une belle couppe de roses.
 
COUPPE, en termes de Religion, sert quelquefois à exprimer la communion sous la seconde espece du vin. L'Eglise a eu de bonnes raisons pour oster la couppe aux laïques.
Les mots de l’époque Féminicide Féminicide

Féminicide a été élu mot de l’année 2019 par les internautes, fidèles des Éditions Le Robert. Le mot n’était entré dans Le Petit Robert que quelques années auparavant, en 2015, et il témoigne d’une urgence de nommer des crimes jusque-là maintenus dans l’ombre. 

 

Aurore Vincenti 05/03/2020