colon

définitions

colon ​​​ nom masculin

Histoire Personne libre attachée héréditairement au sol qu'elle exploitait.
Personne qui est allée peupler, exploiter une colonie ; habitant(e) d'une colonie. Les premiers colons d'Amérique. ➙ pionnier.
Enfant, adolescent(e) d'une colonie (II).

côlon ​​​ nom masculin

Portion moyenne du gros intestin. Inflammation du côlon. ➙ colite.

colón ​​​ nom masculin

Unité monétaire du Salvador et du Costa Rica.

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.

Exemples de « colon »

C'est la première fois, à notre connaissance, que cette industrie est ajoutée à l'industrie agricole du colon.Auguste Brougnes (1812-?)
Savon, papier, drêche, sucre, café, colon, teintures, sel, poste, verre, acier, tout ce que le travailleur emploie ou consomme passa par la réforme.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Aucune gêne, aucune entrave au colon ; ce qu'il paye, il sait pourquoi il le paye et il en voit l'emploi sous ses yeux.Charles Gailly de Taurines (1857-1941)
C'est à l'établissement et au succès de l'humble colon isolé que s'oppose la vigueur excessive de la végétation.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Celui qui interrompt les réflexions que j'ai fini par me faire à haute voix est un colon dont j'ai fait la connaissance, il y a quelque temps.Georges Darien (1862-1921)
Le feu lui-même n'est pas un destructeur trop puissant ; c'est lui que le colon appelle à son aide.Charles Gailly de Taurines (1857-1941)
Le colon, renfermé dans sa plantation ; seul avec quelques satellites, au milieu de ses noirs, est sûr de n'avoir que des témoins dont la loi rejette le témoignage.Nicolas François de Neufchâteau (1750-1828), Voltaire (1694-1778), Nicolas de Condorcet (1743-1794) et Blaise Pascal (1623-1662)
Ils savaient les soins qu'il avait prodigués au colon lors de la maladie de ce dernier...Eugène Sue (1804-1857)
Etait-ce jalousie métropolitaine, ou bien la condition de gouvernant est-elle incompatible avec celle de colon ?François-Xavier Garneau (1809-1866)
Par un hasard singulier, qui les avait mis tous deux face à face à l'improviste, le colon était devenu l'obligé du missionnaire.Gustave Aimard (1818-1883)
Le colon s'avança tout tremblant ; sa femme et ses deux enfants, aussi misérablement vêtus que lui.Eugène Sue (1804-1857)
Mais le colon, au lieu de lui répondre, baissa tristement la tête en signe d'approbation et serra la main tremblante de sa femme.Eugène Sue (1804-1857)
Le docteur et le colon redressèrent la tête, suivirent des yeux la direction que le noir leur indiquait et ne virent rien.Eugène Sue (1804-1857)
Les yeux du colon brillèrent d'un feu inaccoutumé, et il fit violemment un geste négatif en secouant sa tête, qui bientôt retomba lourde et pesante sur son oreiller.Eugène Sue (1804-1857)
Les lots, que les arpenteurs préparent au colon, lui sont livrés, soit à titre gratuit, soit à titre onéreux.Charles Gailly de Taurines (1857-1941)
On peut dire que c'est par son inaction et par son absence même que l'administration vient en aide au colon.Charles Gailly de Taurines (1857-1941)
Ne croyez pas que là s'arrêtent les peines du colon, et qu'il va pouvoir profiter de suite de cette terre qu'il a si péniblement mise à nu.Charles Gailly de Taurines (1857-1941)
Le produit devant être partagé par moitié entre le colon et l'entreprise ; il s'agit maintenant d'évaluer la somme des bénéfices que cette industrie procurera à l'entreprise.Auguste Brougnes (1812-?)
Le colon européen ne viendra, sérieusement que le jour où des routes assureront le débouché des produits, et qu'une bonne administration donnera la paix et la sécurité.Ernest Michel (1837-1896)
La troisième année, le colon ou squatter, comme on l'appelle, fera naturellement de plus gros profits.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Afficher toutRéduire

Exemples de « côlon »

Oui, tant que nos députés voudront faire leurs affaires et non celles du public, le public ne sera que le grand côlon des gens du pouvoir.Frédéric Bastiat (1801-1850)

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « COLON » s. m.

Terme d'Anatomie. C'est le nom du second des gros boyaux, qu'on appelle autrement boyau culier, qui est entre le caecum & le rectum. Il va depuis le rein dextre jusqu'à la cavité du foye. De là s'attachant au fond du ventricule, & portant sur la rate, il est lié au rein senestre ; puis retournant en arriere, il fait deux tours comme une S, & aboutit au commencement de l'os sacré, desorte qu'il enferme presque tous les boyaux gresles. C'est dans ses replis que s'arrestent & se figurent les excrements. Ce mot vient du verbe Grec kolazestai, qui signifie estre tourmenté, parce qu'il est souvent tourmenté de tranchées & de cruelles douleurs. C'est de luy que la colique a pris son nom.
Le mot du jour Confiance Confiance

Il faut suffisamment de confiance pour se confier à quelqu’un ou lui confier ses enfants. C’est un acte de foi, à ceci près qu’il ne repose pas sur une croyance mais sur un contrat, un contrat dit « de confiance ».

Aurore Vincenti 04/05/2020