complexion

définitions

complexion ​​​ nom féminin

littéraire Constitution physique d'une personne. Être d'une complexion délicate. ➙ nature.

synonymes

complexion nom féminin

[littéraire] constitution, nature, tempérament

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ces boulots de complexion apparemment septentrionale proviennent du croisement furtif d'un lamaneur hollandais et de la pensionnaire d'une posada espagnole.Georges Eekhoud (1854-1927)
La force de ma complexion sut encore vaincre l'abattement de mon esprit et de mon cœur.Édouard Corbière (1793-1875)
Thomas étoit, par complexion et par principes, un stoïcien, à la vertu duquel il n'auroit fallu que de grandes épreuves.Jean-François Marmontel (1723-1799)
Geneviève était d'une complexion extrêmement délicate : les émotions de la journée, la surprise, la colère, la fierté, l'enthousiasme, en se succédant avec rapidité, l'avaient brisée de fatigue.George Sand (1804-1876)
Il y a une dureté de complexion ; il y en a une autre de condition et d'état.Jean de La Bruyère (1645-1696)
On voyait, à travers sa complexion de claire brunette, briller un violent désir de plaire, – le meilleur des douaires, surtout quand il se présente à la suite de l'autre.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Ne demandez pas de quelle complexion il est, mais quelles sont ses complexions ; ni de quelle humeur, mais combien il a de sortes d'humeurs.Jean de La Bruyère (1645-1696)
De là résultent souvent la pierre ou d'autres incommodités et infailliblement une complexion délicate qui les nourrit toutes.Dorothée de Dino (1793-1862)
Votre physionomie, votre complexion, votre imagination, votre génie, décèlent ces facultés dont le ciel dote ses vases d'élection.George Sand (1804-1876)
La timidité de son caractère et la faiblesse de sa complexion semblaient assurer la pureté de ses mœurs.Anatole France (1844-1924)
Descartes étoit né avec une complexion très foible, et les médecins ne manquèrent pas de dire qu'il mourroit très jeune ; cependant il les trompa au moins d'une quarantaine d'années.René Descartes (1596-1650)
Et d'ailleurs les femmes, qui montrent leur gorge et leurs épaules, sont-elles d'une complexion moins délicate que les hommes, ou moins sujettes qu'eux aux bienséances ?Jean de La Bruyère (1645-1696)
La question est une invention merveilleuse et tout à fait sûre pour perdre un innocent qui a la complexion faible, et sauver un coupable qui est né robuste.Jean de La Bruyère (1645-1696)
C'était un homme d'une complexion forte, bien fait de sa personne, d'une figure un peu sévère, ce qui venait peut-être de sa tête chauve et de sa barbe épaisse.Pierre-Louis Ginguené (1748-1816)
Comme il étoit d'une complexion amoureuse, chacun, qui se fait un plaisir de suivre l'exemple de son prince, fit ce qu'il put pour se mettre bien auprès des dames.Bussy-Rabutin (1618-1693)
Emilie l'observa : c'était un paysan grand, mais non pas robuste, d'une complexion pâle et d'un regard perçant.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction Victorine de Chastenay (1771-1855)
Son âge frisait la cinquantaine ; il était de complexion robuste, maigre de visage, sec de corps, fort matinal et grand chasseur.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Charles Furne (1794-1859)
Il y a des femmes déjà flétries, qui par leur complexion ou par leur mauvais caractère sont naturellement la ressource des jeunes gens qui n'ont pas assez de bien.Jean de La Bruyère (1645-1696)
En outre, cette manie d'en conter à toutes celles qu'il trouvait à son gré, c'était une complexion naturelle et particulière qu'il ne pouvait tenir en bride.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Ce qui convient à la complexion d'une société libre, c'est un état de paix modéré par la guerre, et un état de guerre attrempé de paix.François-René de Chateaubriand (1768-1848)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « COMPLEXION » s. f.

Habitude, disposition naturelle du corps. Les Medecins doivent appliquer les remedes suivant les differentes complexions de leurs malades. le vice & la vertu dépendent souvent de nôtre complexion, de nôtre temperamment. les complexions bilieuses rendent les gens d'humeur martiale.
 
COMPLEXION, se prend aussi en mauvaise part pour une humeur bourruë & fantasque. On ne sçauroit vivre avec cet homme-là, à cause qu'il a d'estranges complexions.
Le dessous des mots La ribouldingue du samedi soir La ribouldingue du samedi soir

En ces temps moroses où les réjouissances nous sont chichement comptées, laissons-nous aller à recenser les multiples mots désignant le fait de s’amuser sans retenue.

Marie-Hélène Drivaud 12/02/2021