Email catcher

condamner + porte

Exemples

Phrases avec les mots condamner + porte

Vous allez me faire le plaisir de condamner cette porte, dit-il au patron.Marcel Proust (1871-1922)
Monseigneur est tellement occupé qu'il a fait condamner sa porte.Émile Zola (1840-1902)
Après intervention de la patrouille, et pour ne plus être dérangé, ils décident de condamner la porte d'entrée de la copropriété en la vissant.Ouest-France, 27/05/2014
Une grande partie de ce que la culture condamne porte sur les relations de parenté.Multitudes, 2007, Gloria Anzaldua (Cairn.info)
Ainsi, les propriétaires de boutiques déménageaient avec leurs familles dans leurs magasins, en condamnant la porte et ne laissant qu'une petite fenêtre étroite.Le Monde Juif, 1951, Michel Mazor (Cairn.info)
Il allait rappeler la consigne à son domestique et condamner sa porte, lorsque, machinalement, il jeta les yeux sur le bristol.Daniel Lesueur (1854-1921)
Au bout de quelques mois, le peintre condamna sa porte, comme trop de niais voulaient voir ses ouvrages.Jacques-Émile Blanche (1861-1942)
Il avait à peu près condamné la porte de son patient.Paul Bourget (1852-1935)
Certaines incapacités de l'élève condamnent des portes, et l'acquisition d'un concept passe par l'abord de toutes ses facettes dans des situations diverses.La nouvelle revue de l'adaptation et de la scolarisation, 2006, Christian Sarralié (Cairn.info)
La procession eut bien de la peine à sortir du souterrain : depuis, on a condamné la porte et il est défendu d'y entrer.Paul Sébillot (1843-1918)
On condamne des portes et des fenêtres et ceux qui les ouvrent.Le présent de la psychanalyse, 2022, Mathilde Girard (Cairn.info)
Ainsi, les propriétaires de boutiques déménageaient avec leurs familles dans leurs magasins, en condamnant la porte et ne laissant qu'une petite issue étroite.Le monde juif, 1993, Michel Mazor (Cairn.info)
Face à ces menaces, elle tente de se protéger en condamnant portes et fenêtres.Le Journal des psychologues, 2009, Stéphanie Bordato (Cairn.info)
L'art du monologue préemptif exige une longue ascèse : condamner sa porte, rabrouer toute fraîcheur d'âme et creuser droit son sillon, sans lorgner sur les côtés, l'œil rivé à sa charrue.Medium, 2010 (Cairn.info)
Il y a quelques années, elle a même condamné les portes et fenêtres donnant sur la route, pour plus de tranquillité.Ouest-France, Ludivine ANGÉ, 25/02/2021
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Définition

porte nom féminin / adjectif

condamner verbe transitif