confins

définitions

confins ​​​ nom masculin pluriel

Parties (d'un territoire) situées à l'extrémité, à la frontière. ➙ limite. Le Tchad, aux confins du Sahara.

synonymes

confins nom masculin pluriel

bornes, frontières, limites, marches (anciennt)

aux confins de

à la limite de

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ces nécromants, bannis aux confins de la terre, s'étaient entendus pour se transmettre la puissance.Gérard de Nerval (1808-1855)
Placé aux confins de deux époques, ne vous étonnez pas si cet homme a été si puissant, s'il l'est encore, s'il marque ses conquêtes d'un sceau indestructible.Edgar Quinet (1803-1875) et Jules Michelet (1798-1874)
Il attendait, cherchant l'avenir aux confins de ces ondes qui le séparent de l'enfant de sa vieillesse, – ne pouvant se résigner au présent, – rêvant avec amertume à son glorieux passé.Gabriel de La Landelle (1812-1886)
Leur zèle vint nous donner tous les renseignements qu'ils avaient pu recueillir ; ils nous accompagnèrent de leurs personnes et de leurs vœux jusqu'aux confins de leur territoire.Dominique Vivant Denon (1747-1825)
Mais nous ne sommes pas tout à fait certains de ce qui passe entre les confins de l'espace européen et le début de l'espace australien.Europarl
La perspective s'enfuit, par gradations savantes, jusqu'aux extrêmes confins de l'horizon, où ondulent les collines bleues.Armand Dayot (1851-1934)
Si je cours aux confins du pôle, j'y verrai l'ombre que j'adore, le fantôme qui tourmente mon ame, et se joue de mon stérile désespoir !George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Et pourtant, si vague qu'elle fût, cette voix, qui lui arrivait des confins de l'horizon, emplit d'un trouble obscur le cœur du pilote.Jules Verne (1828-1905)
Quelque chose de mystérieux, aux confins les plus reculés de son être, s'attendrissait, faisait monter à son cœur des larmes nouvelles.Hector Bernier (1886-1947)
Et cette poésie se jouerait sur les confins de la raison et de la démence.Jules Lemaître (1853-1914)
Je ne descendrai peut-être pas tout entier au tombeau, me dis-je, au tombeau qui déjà s'entr'ouvre aux confins de l'exil pour me recevoir.Joseph Fouché (1759-1820)
Aux confins de l'horizon apparaissaient les derniers contreforts d'une chaîne de montagnes dont les cimes se dressaient dans l'espace, semblables à des géants.Henry de Graffigny (1863-1934) et Georges Le Faure (1856-1953)
Jamais il ne sort seul, jamais il ne franchit les confins de la région excentrique.Georges Eekhoud (1854-1927)
Consuelo voyait bien que la sienne, située aux confins d'un grand parc et d'une forêt peut-être immense, n'était qu'une dépendance d'un plus vaste manoir.George Sand (1804-1876)
Il aimait à étendre au delà des confins étroits de la vie la carrière de ses espérances.Bathild Bouniol (1815-1877)
Mais elle soufflait aussi sur les crinières des cavaliers répandus jusque les confins du ciel, sur, les bonnets à poil des grenadiers étendus jusqu'aux lisières des bois.Paul Adam (1862-1920)
Toujours plus avant enfonce-toi dans ton rêve, et recule, s'il le faut, les confins du monde pour accomplir ta mission !Edmond Lepelletier (1846-1913), Victorien Sardou (1831-1908) et Émile Moreau (1852-1922)
Presque tous les corps allèrent à leur tour contempler ces pyramides assises sur les confins du désert et déjà atteintes par les envahissements des sables.Louis Reybaud (1799-1879)
Mais, assise sur les confins d'un véritable désert, elle ne se reliait point à l'intérieur par un réseau télégraphique, et l'électricité seule pouvait répandre assez rapidement cette importante nouvelle.Jules Verne (1828-1905)
Je serai sur les confins de cette vie et de l'autre, et la rêverie me fera passer doucement les longues années qui ne seront remplies que par mes souvenirs.Madame de Staël (1766-1817)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CONFINS » s. m. plur.

Bornes d'un champ, d'une Seigneurie, d'un pays. Il faut mettre dans une saisie reelle les bornes & confins d'un heritage, c'est à dire, ses tenans & aboutissans. les confins de l'Espagne sont la mer & les Pyrenées.
Drôles d'expressions Être fleur bleue Être fleur bleue

Pourquoi est-on « fleur bleue » quand on lit des romans à l’eau de rose ?

Stéphane Marie et Nathalie Gendrot 25/05/2021