conjuration

 

définitions

conjuration ​​​ nom féminin

Action préparée secrètement par un groupe de personnes (contre qqn ou qqch.). ➙ complot, conspiration. La conjuration des mécontents.
Rite, formule magique pour chasser les démons, orienter des influences maléfiques.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Telle était la situation un peu avant la déplorable conjuration dont nous venons de raconter les tragiques phases.Adolphe Thiers (1797-1877)
Je voyais s'écrouler tout notre édifice : une heure encore, et la conjuration s'évanouissait ; je vous perdais pour toujours ; un moyen me restait, je l'ai employé.Alfred de Vigny (1797-1863)
C'était assez naturel, puisqu'au sortir de là il allait arrêter le lieu et l'heure d'une conjuration.Adolphe Thiers (1797-1877)
Il était naturel que les coupables cherchassent à atténuer leur faute en nommant leur chef : on apprit avec étonnement que le doge était à la tête de la conjuration.Pierre Daru (1767-1829)
Le développement global d'un pays est en effet fortement lié à la conjuration des conflits violents.Europarl
Hiblet était l'âme secrète de la conjuration ; il commença à parcourir les campagnes avec des satellites.Émile Vincens (1764-1850)
Les chefs de la conjuration avaient pris la fuite ; il n'eut plus qu'à punir les autres, et à mettre des garnisons vénitiennes dans les principales villes du royaume.Pierre Daru (1767-1829)
Puisqu'il y a une conjuration des peuples, comment ne pas voir que c'est la conjuration de la conscience humaine ?Anatole France (1844-1924)
La partie n'était pas liée entre nous ; nous étions une (ligue) de mécontents, nous n'étions nullement une conjuration avec un but, un mot d'ordre, un chef nommé d'avance.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Il avait marché vite sur le terrain ferme d'une conjuration obscure avec le jeune roi, mais lorsqu'il rencontra le sable mouvant de l'esprit public, il y enfonça et fut submergé.Jean Marie Dargaud (1800-1866)
La présente folie de la souveraine empirant sans cesse, on résolut d'aller en foule demander à la statue de terre l'immédiate conjuration du fléau.Raymon Roussel (1877-1933)
C'est une conjuration que je connais bien depuis très longtemps et qui, malheureusement, risque de n'être pas changée, bien que nous ayons fait un pas supplémentaire.Europarl
Rien d'étonnant, en conséquence, à ce que les membres formant le noyau de cette conjuration fussent l'objet d'une surveillance active.Ernest Hamel (1826-1898)
Conjuration de la vérité du fond de la tombe : - nous avons créé la vérité, nous l'avons éveillée : suprême manifestation du courage et du sentiment de la puissance.Fredéric Nietzsche (1844-1900), traduction Henri Albert (1869-1921)
Ils croyaient bien à une grande ambition, mais non encore à une conjuration prête à éclater.Adolphe Thiers (1797-1877)
L'idée de son ami lui revint pleine de doux reproche, de conjuration et de nostalgie.Georges Eekhoud (1854-1927)
La conversation interrompue reprit de plus belle ; et maintenant que notre homme était au courant de tous ces discours, il savait à fond la conjuration de tous ces cuistres.Jules Janin (1804-1874)
Je suis sorti de cette enquête historique sans trouver ni conjuration, ni plan, ni meneurs de cet événement inexpliqué.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Le temps, qui éclaircit tout, et l'ivresse du succès, qui est toujours indiscrète, nous révèleront un jour cette conjuration ; alors la police ne la connaissait qu'imparfaitement.Agathon-Jean-François Fain (1778-1837)
Il se sent sûr de me vaincre par la menace de ma femme, l'âme de cette conjuration.Léon Gozlan (1803-1866)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CONJURATION » s. f.

Conspiration, ligue, cabale secrette pour attenter à la vie du Prince, ou à la liberté publique. La conjuration de Catilina a été découverte par Ciceron, & écrite par Saluste. On le dit aussi en raillerie de l'intelligence qui est entre plusieurs d'une compagnie pour faire piece à quelque personne.
 
CONJURATIONS, sont aussi des paroles, caracteres ou ceremonies magiques, par lesquelles les Magiciens pretendent évoquer ou chasser les esprits malins & les choses nuisibles. Les livres de Negromancie sont pleins de conjurations, la plus-part vaines, superstitieuses & inutiles, mais toutes condamnables.
 
CONJURATION, en matiere Ecclesiastique, signifie, Exorcisme. Le Demon n'est sorti du corps de ce possedé qu'aprés plusieurs conjurations. le Prestre en faisant l'eau benite fait plusieurs conjurations & exorcismes.
 
CONJURATION, se dit aussi des instantes prieres qu'on fait à quelqu'un au nom des choses qu'on croit les plus capables de l'esmouvoir, & presque de la même maniere que les Magiciens font à l'égard des esprits. Ce pere se rendit aux conjurations que luy fit sa femme de pardonner à son fils.
Le mot du jour Soin Soin

Le soin que l’on a, que l’on prend et que l’on confie ; celui que l’on donne et que l’on reçoit.

Aurore Vincenti 23/04/2020