conspiration

définitions

conspiration ​​​ nom féminin

Accord secret entre plusieurs personnes pour renverser le pouvoir établi. ➙ complot, conjuration.
Entente dirigée contre qqn ou qqch. La conspiration du silence.

synonymes

conspiration nom féminin

complot, cabale, conjuration, intrigue, machination

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il désirait, je suppose, faire une épreuve de son invention, – et ainsi il persuada aux autres malades de se joindre à lui dans une conspiration pour renverser le pouvoir régnant.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Plus j'y réfléchissais, plus je croyais voir dans tout ce que j'entendais et dans ce que j'apercevais, les premiers élémens d'une conspiration de la même nature.Anne-Jean-Marie-René Savary (1774-1833)
Il y avait de justes motifs pour une opposition publique et vive, point de justes causes de conspiration ni de révolution.François Guizot (1787-1874)
Dans le même temps, le duc impatient craignait que son agent ne l'entretînt d'une conspiration imaginaire, et ne dérobât les deniers qu'il s'était fait avancer.Émile Vincens (1764-1850)
Il est consternant que cette conspiration se poursuive, alors même que nous n’avons pas encore entendu les opinions des démocrates cubains.Europarl
Ce petit livre nous occupe tout cet hiver et nous décide à une conspiration qui n'aboutit pas.Paul Bourget (1852-1935)
Il faudrait quelque fait éclatant pour leur crever les yeux ; il faudrait prendre les loges en flagrant délit de conspiration, les montrer au peuple décrétant notre ruine.Jules-Paul Tardivel (1851-1905)
Au lieu donc de la longue guerre dont parle l'histoire, j'ai supposé que la révolte éclatait et se terminait en un jour, par le moyen d'une conspiration subite.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
La réussite économique n’est pas une conspiration anglo-saxonne, c’est la clé de notre survie.Europarl
C'est qu'un conspirateur ne peut mettre au jour (15) le fond d'une conspiration, sans se dénoncer lui-même.Maximilien de Robespierre (1758-1794)
Le duc suscita dans leur propre ville une conspiration à son profit dont il ne craignit pas d'avouer les instruments.Émile Vincens (1764-1850)
Les élèves se chuchotaient un secret ; une conspiration s'organisait sous la direction d'une robuste rougeaude de douze ans, fille d'un président de tribunal.Jules Lemaître (1853-1914)
Il y a plus : par sa noble conduite dans une conspiration chétive, elle aura désormais une ligne dans toute histoire.Charles-Augustin Sainte-Beuve (1804-1869)
Il demande pour le lendemain une séance extraordinaire, afin d'éclaircir le mystère de la conspiration découverte.Adolphe Thiers (1797-1877)
On trouvait là une occasion naturelle de se montrer ferme envers les fauteurs de conspiration, quand on résistait ailleurs aux fauteurs de réaction.François Guizot (1787-1874)
Des messagers avaient été envoyés partout pour répandre la proclamation parmi les habitans étonnés, qui apprirent pour la première fois qu'une conspiration profonde avait été ourdie pour renverser le gouvernement.François-Xavier Garneau (1809-1866)
La malle fut détenue pour saisir, disait-on, tous les fils de la conspiration avant que la nouvelle de ce qui venait d'avoir lieu fut répandue.François-Xavier Garneau (1809-1866)
On y trouva des lettres qui prouvaient suffisamment la conspiration, et qui en révélaient en partie les détails.Adolphe Thiers (1797-1877)
Les avis contradictoires, la quasi-conspiration du silence et le manque de données scientifiques fiables, tout pousse à de telles conclusions.Europarl
Pour les uns, c'était l'effondrement subit, inexplicable et inexpliqué d'une conspiration qui durait depuis quinze ans.Michel Zévaco (1860-1918)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CONSPIRATION » s. f.

Union de plusieurs personnes mal intentionnées contre l'Estat ou les puissances, qui tâchent à le brouiller, ou à les destruire.
 
CONSPIRATION, se prend quelquefois en bonne part, & se dit de plusieurs gens de bien unis pour faire reüssir un dessein loüable, pour procurer le bien, l'avantage de l'Estat, de l'Eglise, &c. Les Estats étoient si bien unis, qu'on y voyoit une conspiration universelle pour entretenir la paix dans le Royaume.
Le mot du jour Mème Mème

Devenu incontournable dans la culture populaire numérique, le mot mème fait désormais intégralement partie de notre vie sur les réseaux sociaux, dans...

Albin Wagener 19/05/2021