contestable

 

définitions

contestable ​​​ adjectif

Qui peut être contesté. ➙ discutable. Un argument contestable.
 

synonymes

contestable adjectif

discutable, douteux, sujet à caution

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
L'utilisation du vaccin a été interdite sur la base d'arguments purement économiques, l'économique étant ici réduit à la réglementation commerciale et à une estimation par ailleurs contestable des coûts financiers.Europarl
Ceux qui les aiment, les aiment chèrement et peut-être, comme il arrive, pour ce qu'ils ont de contestable et d'inquiétant.Jules Lemaître (1853-1914)
Bismarck entendait que là où le droit n'existe pas ou est contestable, la force le crée, ce que j'admets.Louis Dumure (1860-1933)
Que ce souci de l'actualité, ce soin de flatter le goût du public, ôtent de ses moyens au romancier, la chose, je pense, n'est point contestable.Charles le Goffic (1863-1932)
Ce taux d'erreur global n'est que l'agrégation scientifiquement contestable de sondages, certes intéressants, mais aléatoires.Europarl
Voilà, je le sais, une doctrine toute hypothétique, fort contestable, mais non pas fausse ; du moins, elle n'a rien dont la foi puisse s'offenser.Dorothée de Dino (1793-1862)
Le plaidoyer tenu par certains gouvernements en faveur du principe très contestable du contributeur net est l'occasion, pour ces gouvernements, de camper sur des positions insolentes.Europarl
Je pense que tout ceci indique clairement le caractère très contestable et très contradictoire de la directive sur l'ionisation.Europarl
Toute liste étant forcément contestable et sans doute incomplète, je pense qu'il serait préférable de n'en nommer aucun et de les inclure tous.Europarl
Dans le premier cas, on se trouva aboutir, un peu à l'improviste, à une demi-mesure d'une efficacité contestable.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
Berton fut un chef d'orchestre éminent, et cette qualité était encore plus précieuse qu'aujourd'hui à une époque où la plupart des symphonistes n'avaient qu'un mérite très-contestable.Adolphe Adam (1803-1856)
Il en résultait une dignité médiocre au dehors et une tranquillité fort contestable au dedans.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Or, ce droit historique provenant de l'occupation pure et simple est plus que contestable en lui-même.Stéphen Coubé (1857-1938)
Çà et là une coupe romantique, la moins contestable, celle qui divise le vers en trois groupes équivalents de syllabes.Jules Lemaître (1853-1914)
Que la société l'ait elle-même (qu'elle doive du moins l'exercer toujours), cela est fort contestable.Jules Michelet (1798-1874)
Une théorie bien incertaine, bien contestable, si l'on voulait, – qui cependant recélait sa faible part de vérité !Fernand Vandérem (1864-1939)
C'était partir d'une observation très juste, mais incomplète pour en tirer une déduction très contestable.Robert de la Sizeranne (1866-1932)
D'une manière très contestable, cette dernière se basait sur des critères de conception et non de performance.Europarl
De toute évidence, un tel corps européen de police suscite des interrogations quant à son efficacité contestable et plus que douteuse.Europarl
Cela ne constitue toutefois pas une raison pour ne pas approuver ce rapport qui n'est en rien contestable.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CONTESTABLE » adj. m. & f.

Qui merite d'être contesté, qui peut être contesté. Cette succession est bien contestable, vaut bien la peine d'estre contestée. Ce droit est si clair, qu'il n'est pas contestable.
Déjouez les pièges ! « Les efforts qu'il a fallu » ou « fallus » ? « Les efforts qu'il a fallu » ou « fallus » ?

Un doute sur l'accord du participe passé des verbes impersonnels ? Suivez le guide !

12/03/2020