caution

 

définitions

caution ​​​ nom féminin

Garantie d'un engagement. ➙ cautionnement ; assurance, gage. Verser une caution, de l'argent pour servir de garantie. —  Mettre en liberté sous caution. —  Caution morale.
Sujet à caution locution adjective invariable : sur qui ou sur quoi l'on ne peut compter (➙ douteux, suspect).
Personne qui fournit une garantie, un témoignage. ➙ garant, témoin.
Droit Personne qui s'engage à garantir l'exécution d'une obligation souscrite par une autre personne au cas où celle-ci n'y satisferait pas.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Le caractère dramatique des événements liés à la fièvre aphteuse nous a toutefois montré que la non-vaccination inconditionnelle était sujette à caution.Europarl
Je vous signale dès à présent que ceci est sujet à caution et que nous pourrions émettre une objection quant à la présence de ce point à l'ordre du jour.Europarl
Comment une telle alliance parut-elle acceptable, une telle caution suffisante aux représentants d'une opinion qui se piquait d'avoir, plus que tout autre, le sens de l'honneur chevaleresque ?Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
Le gouvernement finlandais a imposé aux contribuables finlandais cette sorte de caution de garant injuste que nous finirons par devoir payer.Europarl
Nous n'apportons notre caution ni au fonctionnement présent, ni au fonctionnement réformé des institutions européennes.Europarl
L'antichrèse est d'origine grecque, et le cautionnement d'origine romaine ; dans les premiers temps, la caution s'appelait sponsio, mot dérivé de la formule obligatoire spondes-ne ?Euryale Fabre (1809-1891)
Hier au soir, ne le voyant pas venir, je me suis dit : peut-être les formalités à remplir pour la caution le retiennent longtemps...Eugène Sue (1804-1857)
Cela peut se faire aussi à l’aide de différents systèmes de caution, avec une caution plus élevée pour les piles dangereuses que pour les autres.Europarl
Les élus du suffrage universel sont donc conviés à donner par leurs votes leur caution démocratique aux intérêts privés de la petite minorité des possesseurs de capitaux.Europarl
Il y a la question des mises en liberté sous caution et de nombreuses autres.Europarl
Le principe selon lequel il incombe aux producteurs d'herbes et d'épices de prouver l'innocuité de chacun de leurs produits individuellement est sujet à caution.Europarl
Cela ne prouve rien, cela n'engage pas ; il semble que le parjure soit rendu plus facile par l'exagération ou par l'inanité de la caution du serment.Louis Ulbach (1822-1889)
Tout le monde ne parle que de ta bonne santé ; tout cela m'est fort sujet à caution.Napoléon Bonaparte (1769-1821)
Cependant les femmes ont un appareil nerveux si prompt à s'ébranler, tant de goût pour ce qui tient du roman, que les plus raisonnables sont sujettes à caution.Victor Cherbuliez (1829-1899)
Je me porte caution pour elle, soyez certaine qu'elle a commencé vingt lettres qu'elle n'a pas achevées.Victor Cherbuliez (1829-1899)
On avait insisté, dès le début, pour lui faire accepter un portefeuille, estimant qu'il était, pour la monarchie naissante, une caution indispensable auprès des révolutionnaires.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
Il n'est pas nécessaire que vous me prêtiez ce que je dois ; votre caution suffit, et je l'accepte.Madame de Staël (1766-1817)
Mais si, aujourd'hui, nous donnions notre caution à l'ensemble de la réforme institutionnelle, telle qu'elle nous est proposée, nous ne servirions certainement pas le prestige de notre institution.Europarl
Ma proposition est de faire porter la réflexion sur la rémunération de cette caution, 29 milliards.Europarl
Les seconds, par le fait même de leur indigence, sont suspects et sujets à caution.Georges Darien (1862-1921)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CAUTION » s. f.

Pleige, respondant qui s'oblige pour un autre, qui promet de payer pour luy, de satisfaire à son traitté. L'Ordonnance veut qu'on execute les sentences nonobstant l'appel, en donnant bonne & suffisante caution, une caution resseante & solvable. on ne veut point prester aux Grands Seigneurs sans une caution bourgeoise. en Droit on est obligé de discuter les debiteurs avant les cautions. Ce mot vient du Latin cautio, de caveo.
 
CAUTION SOLIDAIRE, est celuy qui s'oblige à payer en son propre nom luy tout seul & toute la somme, comme s'il étoit le principal debiteur, sans qu'on soit obligé à discuter les biens de celuy pour qui il s'oblige.
 
CAUTION BANNALE, est un miserable qui s'oblige pour la forme, & pour telle somme qu'on veut, comme le Guichetier des Consuls, qui s'oblige moyennant deux sols pour l'execution de toutes les sentences qui se rendent aux Consuls.
 
CAUTION JURATOIRE, est un serment que fait une personne, ou qu'on presuppose qu'elle doit faire en Justice, d'accomplir ce qui luy a été ordonné, de se representer à toutes assignations, de rapporter des meubles ou papiers, de payer le Juge, &c. On élargit souvent des prisonniers, on donne des main-levées à des debiteurs à leur caution juratoire.
 
CAUTION CERTIFIÉE, est celle qui fournit une autre personne, qui se rend certificateur de sa solvabilité, & qui est caution de la caution. Les cautions & certificateurs qu'on donne en Justice sont tous obligez solidairement.
 
RECEPTION DE CAUTION, est une procedure qui se fait en Justice par un procés verbal, de la presentation de la caution, de sa soûmission, de la communication de ses effets & facultez, & des contestations de ceux qui l'impugnent, & qui la combattent ; sur quoy se fait un refere à la Chambre, où elle est rejettée, ou receuë.
 
CAUTION, se dit aussi dans une façon de parler de conversation ordinaire, quand quelqu'un assûre fortement une chose dont il est bien certain. Cette nouvelle est vraye, j'en suis caution.
 
On dit proverbialement d'un grand hableur, que tout ce qu'il dit est sujet à caution, pour dire, qu'il ment souvent : ce qui se dit au propre de ceux qui paroissent beaucoup par leur train & par leur despence, & qui n'ont aucun bien pour se soûtenir, ni pour payer ce qu'ils prennent à credit.
Le dessous des mots Évasion textile Évasion textile

L'Orient évoque des visions lointaines et mystérieuses, des fastes somptueux et colorés. Pendant des siècles, il a été pour l'Occident la source de connaissances savantes fondamentales en matière d'astronomie, de mathématiques et de médecine, ainsi que de produits précieux tels que les épices, l’encens et les riches étoffes. Les draps d’or, de soie, les velours d’Orient, pourpre, soie, brocart, par leur caractère luxueux et leur prix élevé, participaient au prestige de leurs riches et puissants possesseurs, souverains et ecclésiastiques. Les étoffes byzantines ont survécu dans les trésors des églises d’Occident, pour protéger les reliques des saints ou confectionner les habits sacerdotaux d’apparat. 

Marie-Hélène Drivaud 17/07/2020