contrariété

définitions

contrariété ​​​ nom féminin

Déplaisir causé par ce qui contrarie. ➙ mécontentement. Éprouver une vive contrariété.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Je cherchais sur son front des signes d'irritation, ce pli droit si connu que monsieur creuse entre ses sourcils à la moindre contrariété.Alphonse Daudet (1840-1897)
Alors s'attrister devient une action comme se réjouir, et la contrariété n'est plus admise qu'entre actions ou entre passions.Charles de Rémusat (1797-1875)
Il l'aimait tant, qu'il ne pouvait voir sans contrariété les autres domestiques s'occuper d'elle, soit qu'il craignît qu'on ne lui fît quelque mal, soit qu'il fût jaloux de son affection.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Ce n'est jamais sans une secrète contrariété qu'on voit un inférieur désarticuler d'un doigt brutal un système qu'on a pris la peine de combiner et d'agencer.Émile Gaboriau (1832-1873)
Mais, au milieu de ces pensées si justes, de ces travaux si vastes, une contrariété des plus fâcheuses vint l'arrêter.Adolphe Thiers (1797-1877)
Regnault demeurera là jusqu'au soir ; la seule contrariété qu'il éprouve, c'est de craindre qu'on ne trouve pas ce qu'on cherche.Laure Junot d'Abrantès (1784-1838)
Vous m'avez suscité une horrible contrariété ; votre conscience vous ordonne de m'aider à la supporter.George Sand (1804-1876)
Ecris-moi si ma visite te ferait plaisir ; je serais peinée d'ajouter une contrariété à toutes celles que je t'ai causées.Comtesse de Ségur (1799-1874)
Je suis sous l'impression d'une grave contrariété et je crains bien d'avoir fait une double sottise.Hector Malot (1830-1907)
Celui-ci, entouré de livres, de fioles, d'instruments de chirurgie et de papiers couverts de notes, lève la tête avec une expression de contrariété visible.Lucie Des Ages (1845-1914)
Bientôt, il ne lui fut plus possible d'être tranquille lorsque le gosse souffrait d'une douleur physique ou d'une contrariété morale.Joseph Henri Rosny (1856-1940)
Mon caractère irritable se raidit contre cette première contrariété ; je sentais une espèce de honte attachée à mon infériorité.Édouard Corbière (1793-1875)
Il me fit, dans le cours de cette lecture, quelques observations courtes et réservées, quoique son impression, je pourrais dire sa contrariété, fût, au fond, assez vive.François Guizot (1787-1874)
L'apparition aussi ridicule que peu séante de l'officier était pour elle un motif de grave contrariété.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Toujours est-il qu'un observateur exercé eût surpris sur sa physionomie, d'ordinaire indéchiffrable, les traces d'une lutte entre deux sentiments contraires : une vive satisfaction et une sérieuse contrariété.Émile Gaboriau (1832-1873)
Chacun entendit les rugissements inspirés par la contrariété que les artistes savent si peu supporter.Honoré de Balzac (1799-1850)
Cette évidence compensa du coup la vive contrariété que la présence du fâcheux lui avait infligée à lui-même.Paul Bourget (1852-1935)
Je sacrifierais tout mon amour pour vous sauver d'un malheur, je n'en détacherais pas une parcelle pour vous préserver d'une contrariété.George Sand (1804-1876)
Un ouvrage qui ne veut être qu'un acte d'humilité devant l'inconscient, manquerait trop grossièrement son but, s'il apportait la plus légère contrariété à des femmes.Maurice Barrès (1862-1923)
Je serais bien fâchée qu'elle fût pour vous un sujet de contrariété, et vous savez que j'ai droit de la morigéner.George Sand (1804-1876)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CONTRARIETÉ » s. f.

Combat, opposition des choses contraires. Il se dit tant au propre, qu'au figuré, de tout ce qui a été dit cy-dessus des choses contraires, des vents, des élements, des qualités, des loix, des passages, des advis, &c.
 
CONTRARIETÉ, en termes de Palais, se dit de l'allegation des faits contraires, sur lesquels on donne un appointement de contrarieté pour permettre aux parties d'en faire preuve chacune de son costé.
 
On appelle aussi contrarieté d'arrests, deux arrests qui sont rendus entre mêmes parties, & sur le même fait, qui ont des dispositions contraires ; & en ce cas-là la connoissance en est attribuée au Grand Conseil.
 
CONTRARIETÉ, signifie aussi, Obstacle, difficulté qu'on trouve en la poursuitte de quelque chose. C'est un beau dessein que la reforme de la chicane, mais on a à essuyer bien des contrarietés dans l'execution.
Les mots croisés du Robert Les mots de l'orthographe Les mots de l'orthographe

Vous soignez votre réputation de champion(ne) en dictées toutes catégories ? Alors testez vite notre grille de mots croisés dédiée aux mots de...

02/09/2021