coupeur

définitions

coupeur ​​​ , coupeuse ​​​ nom

Personne dont la profession est de couper les vêtements. ➙ tailleur.
Personne qui coupe (qqch.). Les coupeurs de têtes d'Amazonie. —  Un coupeur de cheveux en quatre. ➙ chicanier.

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
J'ai déjà donné mes ordres au chef coupeur pour qu'il me remplace pendant mon absence.Eugène Chavette (1827-1902)
C'était le nom de la veuve du coupeur de bois.Paul Féval (1816-1887)
Le coupeur triomphant se conduisit, en l'occurrence, comme se conduisent les gens fautifs auxquels la justice, avec son ordinaire logique, a donné par devant les hommes une apparence de raison.Gabriel Montoya (1868-1914)
À dater de ce coupeur, silence absolu, infécondité miraculeuse.Léon Bloy (1846-1917)
Savez-vous que la maison est sens dessus dessous depuis la disparition du vieux coupeur de langues ?Michel Zévaco (1860-1918)
Le coupeur de vitres était entré et s'orientait, les bras tendus en avant.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
C'était un vrai mastodonte que ce digne coupeur de culottes et, pourtant, il sautillait sur ses jambes énormes, tant une immense satisfaction le gonflait comme un vrai ballon.Eugène Chavette (1827-1902)
Ce fut donc avec un fort soupir de soulagement qu'il entendit partir les ouvriers et le coupeur, ces témoins de sa démence.Eugène Chavette (1827-1902)
On ne pouvait imiter cela qu'à la condition de tenir la jupe et le corsage étalés, sans plis, sur une table de coupeur.Pierre Louÿs (1870-1925)
Par malheur, son premier coupeur, bien inconsciencieusement, ralluma le feu.Eugène Chavette (1827-1902)
Comme, à ce moment, onze heures sonnaient, ouvriers et coupeur, qui, à cause du dimanche, n'avaient qu'une demi-journée de travail, décampèrent au plus vite.Eugène Chavette (1827-1902)
Madame la reine trouva la chose mauvaise, et le digne monarque, il est vrai, pardonna généreusement au coupeur de franges ; mais peut-être avait-il bien dîné.Alfred de Musset (1810-1857)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « COUPPEUR, EUSE » adj.

Vendangeur qu'on louë pour coupper & destacher les raisins des seps de la vigne. Il me faut tant de hotteurs & tant de couppeurs.
 
COUPPEUR DE BOURSES, est celuy qui adroitement couppe les cordons d'une bourse, la chaisne d'une monstre, les boutons des habits, ou autres choses semblables pour les voler. On le dit aussi de ceux qui volent secrettement les personnes, en leur tirant l'argent de leurs poches, les espées de leurs baudriers, encore qu'ils ne couppent rien.
Déjouez les pièges ! « Elle a l'air gentille » ou « elle a l'air gentil » ? « Elle a l'air gentille » ou « elle a l'air gentil » ?

Vous aussi, vous hésitez toujours ?... Alors consultez les règles d'or de l'accord de l'adjectif qualificatif avec « avoir l'air ».

27/02/2020