couturier

définitions

couturier ​​​ nom masculin et adjectif masculin

Personne qui dirige une maison de couture, crée des modèles ; cette maison. Collection d'un grand couturier. La griffe d'un couturier. Coco Chanel fut un grand couturier.
adjectif Muscle couturier : muscle antérieur de la cuisse, fléchisseur de la jambe et de la cuisse.

couturier ​​​ , couturière ​​​ nom

Celui ou celle qui coud, qui exécute, à son propre compte, des vêtements (surtout de femme).
nom féminin Dernière répétition d'une pièce de théâtre avant la répétition générale (où les couturières font les ultimes retouches aux costumes).

synonymes

couturier, couturière nom

tailleur, modéliste

couturière nom féminin

retoucheuse, petite main, cousette (familier, vieux), midinette (anciennt)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Le couturier pour dames, dûment récompensé, avait fourni à ce complot l'appui de ses ciseaux sans pareils.Paul Mahalin (1838-1899)
De là cette toilette excentrique, que le couturier en renom lui avait apportée la veille et qui ne pouvait manquer d'attirer les regards.Paul Mahalin (1838-1899)
Elle avait de brusques frissons quand elle songeait au scandale d'un procès, et surtout à une fâcherie avec l'illustre couturier.Émile Zola (1840-1902)
Couturier n'annonçait aucune des dispositions qui caractérisent l'enfance des hommes destinés à devenir illustres, si ce n'est qu'il avait une prédilection particulière pour la musique des régiments.Théodore de Banville (1823-1891)
Maurice l'accompagnait chez le couturier, chez la modiste, même aux menus achats d'objets de toilette.Marcel Prévost (1862-1941)
Tel dut être l'avis de l'illustre couturier, car il revint à la charge, lançant la réserve de ses arguments.Émile Gaboriau (1832-1873)
Comment ce personnage qui s'intitule « couturier des reines, » a-t-il pu devenir l'arbitre des élégances parisiennes ?...Émile Gaboriau (1832-1873)
C'était le tour de la dame évaporée ; elle se levait déjà, lorsque le grand couturier l'arrêta d'un geste.Émile Gaboriau (1832-1873)
Le grand couturier semblait aussi à l'aise, à peu près, qu'un homme sur les charbons ardents.Émile Gaboriau (1832-1873)
Il est de fait que le « couturier des reines », outre qu'il avait été d'une rare promptitude, s'était surpassé.Émile Gaboriau (1832-1873)
Avez-vous vu quelquefois une femme ayant à payer la note de son couturier ou de son bijoutier ?Hector Malot (1830-1907)
Une toilette gris et argent, à traîné de cour, arrivée la veille de chez un grand couturier parisien, la faisait plus mince encore que de coutume, plus fine et flexible.Pierre Loti (1850-1923)
L'impression fut si violente qu'elle persista jusqu'à la fin : un concert d'indignation accueillit le dernier discours, celui de l'infâme couturier.Pierre Louÿs (1870-1925)
Un grand couturier médite de lancer les costumes tailleur en dos de vieux livres, reliés en veau.Guillaume Apollinaire (1880-1918)
C'était le gérant qui l'interrogeait du bout des dents, un gérant très chic, jaquette rayée, favoris soyeux, une tête de couturier pour dames.Alphonse Daudet (1840-1897)
Tout ça, mademoiselle, pour quarante sous, si vous faites de la confection chez vous, pour trois francs, quatre francs, si vous êtes ouvrière chez un grand couturier !Victor Tissot (1845-1917)
Et pour se figurer à quel point il fallait avoir accompagné, comme lui, les dames de la société, les plus chics, les plus huppées, dans les salons du grand couturier !...Alphonse Daudet (1840-1897)
Le couturier, la sueur au front et le sourire aux lèvres, me présente ma tente, et je fus bouleversé.Charles Des Écores (1852-1905)
Puis, dans ses réclames, répandues à profusion, il se déclarait le « régénérateur des modes », et se décernait le titre « d'arbitre souverain des élégances féminines » et de « couturier des reines ».Émile Gaboriau (1832-1873)
Il est sûr que cette infraction aux règles immuables de sa maison, que ce mépris d'une étiquette consacrée mettaient le couturier des reines hors de soi.Émile Gaboriau (1832-1873)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « COUTURIER, IERE » s.

Tailleur de village, ou celuy qui travaille dans les villes, & qui n'est point Maître, mais qui racoustre des habits pour des Frippiers, ou des pauvres gens. On appelle aussi Couturiers, des femmes qui font les robbes des enfans, & qui vont travailler à journée dans les maisons.
Opération "Lire délivre" : des ouvrages à découvrir et à gagner tous les jours ! Opération "Lire délivre" : des ouvrages à découvrir et à gagner tous les jours !

Les Éditions Le Robert lancent, avec douze grandes maisons d’édition de littérature, l’opération « Lire délivre » : du 23 avril au 8 mai, dix ouvrages parmi les plus beaux titres de l’actualité littéraire seront à découvrir et à gagner tous les jours.

20/04/2021