Email catcher

courtisane

définitions

courtisane ​​​ nom féminin

vieilli Femme entretenue, d'un rang social assez élevé.

synonymes

courtisane nom féminin

prostituée, belle-de-jour, belle-de-nuit, demi-mondaine, hétaïre (littéraire)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Aussi étaient-ils très redoutés des gens de mauvaise vie et particulièrement des mimes, des baladins, des prêtres mariés et des courtisanes.Anatole France (1844-1924)
Hormis ces bandelettes simples ou doubles, les courtisanes étaient libres de prendre la coiffure qui leur plaisait le mieux.Paul Lacroix (1806-1884)
Ce n'est pas une courtisane, c'est un avocat en jupon et sans cœur.Hippolyte Taine (1828-1893)
Vous n'y trouverez pas un adultère consommé, et la courtisane n'y est encore désignée que par de décentes périphrases...Jules Lemaître (1853-1914)
Il n'en est rien ; tout ce qui me rappelle la courtisane m'est devenu odieux.George Sand (1804-1876)
Ainsi le peuple romain eut pour nourrice une courtisane, et son point de départ fut un lupanar.Paul Lacroix (1806-1884)
Ainsi le bandit me dédaigne et la courtisane me méprise !George Sand (1804-1876)
Je ne suis pas physiquement pure ; ma chasteté n'est qu'intellectuelle, j'ai les sens impérieux d'une courtisane ; mon corps est brûlé d'un feu intérieur.Pierre Louÿs (1870-1925)
Il aimait aussi la reine – et de plus, trois mille courtisanes.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Les curieux peuvent ainsi voyager à travers ces tableaux mettant en scène ruines antiques, bords de mers, îles napolitaines mais aussi danseuse grecque, femme fellah ou courtisanes japonaises.Ouest-France, 11/07/2020
Se dandiner, faire aller ses jambes de droite et de gauche dans un grand lit – comme une courtisane ou un saltimbanque !Jules Vallès (1832-1885)
Il devint éperdument épris de la fille d'une courtisane sicilienne.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Ce roman de l'artiste est aussi funèbre que le roman de la courtisane, de l'ouvrier ou du mineur.Jules Lemaître (1853-1914)
Les bons instincts d'une fille de courtisane luttent contre la contagion du milieu.Han Ryner (1861-1938)
Peu de choses terrestres lui étaient agréables, excepté des courtisanes, des convives sensuels et des flatteurs de hauts et de bas degrés.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Trenmor arracha le collier de perles de la courtisane, et le broya sous ses pieds ; elle fondit en larmes.George Sand (1804-1876)
Mais, la générale n'ignorait point les trafics des courtisanes.Paul Adam (1862-1920)
C'est une courtisane haut de gamme, qui évolue dans le luxe.Ouest-France, 13/12/2019
En se révélant, la duchesse avait emporté jusqu'à la courtisane !Jules Barbey d'Aurevilly (1808-1889)
Celle de droite dite « chambre exposée », était le lieu où la courtisane parée siégeait sur une cathèdre haute à l'heure où les hommes arrivaient.Pierre Louÿs (1870-1925)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « COURTISANE » s. f.

Terme un peu honneste pour nommer une personne entretenuë qui gagne sa vie à faire l'amour. Laïs estoit une fameuse Courtisane, qui demandoit dix mille escus à ceux qui vouloient passer une nuit avec elle.
Le français des régions Millard ou flognarde ? Millard ou flognarde ?

Le millard – aussi orthographié milliard ou milhard – est une spécialité sucrée auvergnate qui consiste en une préparation à base de pâte à crêpes...

Mathieu Avanzi et Jean Mathat-Christol 28/10/2021