crachat

 

définitions

crachat ​​​ nom masculin

Salive, mucosité rejetée par la bouche.
 

synonymes

crachat nom masculin

expectoration, graillon (familier), huître (familier), mollard (vulgaire), glaviot (vulgaire)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Une fois qu'il toussait, pris, dans mes bras, d'une crise plus violente que de coutume, je vis mousser à ses lèvres un gros, immonde crachat sanguinolent.Octave Mirbeau (1848-1917)
Enfin, il cracha, et son crachat, sur le sol empourpré, laissa une tache noire.Émile Zola (1840-1902)
Volpatte fait oui de la tête, profondément convaincu, crache, puis, contemple son crachat d'un œil fixe et absorbé.Henri Barbusse (1873-1935)
Si elle voulait lui jouer un mauvais tour, elle s'en soucierait comme d'un crachat.Auguste Angellier (1848-1911)
Tintin, qui s'approcha pour le dévisager, reçut un crachat en pleine figure, mais il méprisa cette injure et ricana de la belle manière en reconnaissant le général ennemi.Louis Pergaud (1882-1915)
Il arrive une goutte d'eau, comme un crachat, sur la vitre du coucou.Jules Vallès (1832-1885)
Dans cette soirée, je me trouve à côté de quelqu'un qui a un grand cordon dans son gilet, et un crachat sur son habit.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
On le pourchassa jusqu'à l'escalier de la reine ; et en descendant il reçut un crachat sur la tête et quelques autres sur son habit.Adolphe Thiers (1797-1877)
L'état de mon esprit est singulier : il est comme un homme qui se noierait dans son crachat...Charles-Augustin Sainte-Beuve (1804-1869)
Il y a des gens qui se noient dans un crachat.Victor Margueritte (1866-1942)
J'avais, en outre, plusieurs médaillons et un crachat d'un prince russe enrichi de brillants.Adrien Bourgogne (1785-1867)
Il recracha, mais, épuisé par l'effort qu'il avait fait, il retomba dans son bain de vase et il remit là tête dans son crachat.Henri Barbusse (1873-1935)
Ne crachez point si loin qu'il faille aller chercher le crachat pour mettre le pied dessus, et encore moins ne crachez point vis-à-vis de personne.Alfred Franklin (1830-1917)
Il est de mauvaise grâce de cracher par la fenestre dans la rue, ou sur le feu, et en tout autre lieu où on ne pourroit marcher sur le crachat.Alfred Franklin (1830-1917)
Il l'aurait même souillé de nouveau par un crachat si je ne me fusse empressé de le retirer.Charles Deguise (1827-1884)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CRACHAT » subst. masc.

Salive, excrement qu'on vuide par la bouche. Ne vous agenouillez pas là, il y a des crachats.
 
On dit qu'une maison est bastie de bouë & de crachat, quand elle est bastie de meschants materiaux. On dit hyperboliquement d'un malheureux, qu'il se noyeroit dans un crachat.
Podcasts Parler comme jamais, épisode 4 : l'écriture inclusive Parler comme jamais, épisode 4 : l'écriture inclusive

Difficile d’échapper aux polémiques sur « l’écriture inclusive » qualifiée tour à tour de « péril mortel », de « procédé à visée totalitaire », de « négationnisme vertueux »…

27/01/2021