croisade

définitions

croisade ​​​ nom féminin

Histoire Chacune des expéditions entreprises par les chrétiens coalisés pour délivrer les Lieux saints qu'occupaient les musulmans.
au figuré Tentative pour créer un mouvement d'opinion dans une lutte (souvent, au nom d'un principe religieux, moral traditionnel). ➙ campagne. —  locution Partir en croisade contre…

synonymes

croisade nom féminin

guerre sainte

campagne, opération

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Sachons-leur gré d'avoir résisté si longtemps, lorsqu'à chaque croisade leur attente était si tristement déçue, lorsque toute prédiction mentait, que les miracles promis s'ajournaient toujours.Jules Michelet (1798-1874)
Le pape publia une croisade pour la défense de cet empire, dont la conquête avait été punie par les anathèmes de son prédécesseur.Pierre Daru (1767-1829)
Le « chant de croisade » est devenu de bonne heure un genre, lui aussi un peu conventionnel et factice.Joseph Anglade (1868-1930)
Une fois la guerre déclarée, la république ne pouvait rien avoir plus à cœur que la publication de la croisade.Pierre Daru (1767-1829)
Enfin il menaçait les hussites d'une croisade qui serait suivie de grands scandales et de périls extrêmes.George Sand (1804-1876)
Les autres, se souvenant qu'il avait offert de se soumettre à la flagellation, le voyant payer annuellement pour la croisade un tribut expiatoire, le croyaient encore en état de pénitence.Jules Michelet (1798-1874)
Le rôle important qu'il a joué à la tête de la croisade qui s'est formée contre nous prouve que c'était un homme d'un rare mérite.Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont (1774-1852)
L'on parlera longtemps encore de croisade, ce mot sera souvent répété : c'est un mot sonore, efficace pour lever des décimes et des impôts.Jules Michelet (1798-1874)
Il attesta froidement contre ses compagnons, ses frères de la croisade, le droit de bris, qui donnait au seigneur de l'écueil tout ce que la mer lui jetait.Jules Michelet (1798-1874)
Les dangers qu'elles annonçaient ne se présentèrent point : la croisade seule languissait et s'éteignait sans combats et sans gloire.Joseph Kervyn de Lettenhove (1817-1891)
On les employa à régler les préparatifs de la croisade et à discuter le but que l'on devait s'y proposer.Joseph Kervyn de Lettenhove (1817-1891)
Sachons leur gré d'avoir résisté si longtemps, lorsqu'à chaque croisade leur attente était si tristement déçue, lorsque toute prédiction mentait, que les miracles promis s'ajournaient toujours.Jules Michelet (1798-1874)
Elle eut même la prétention de lever les décimes de la croisade sur toute la chrétienté.Jules Michelet (1798-1874)
Telle était la vitalité de « l'homme malade » de ce temps-là, qu'il se remit de l'étrange accident de la quatrième croisade.Ernest Lavisse (1842-1922)
On n'a pas eu de peine à répondre que la croisade à laquelle ils prirent part n'était rien moins qu'une croisade poétique.Joseph Anglade (1868-1930)
Les revers de la croisade, les scandales dont le siècle abondait, les doutes qui s'élevaient de toutes parts, l'enfonçaient d'autant plus dans la vie intérieure.Jules Michelet (1798-1874)
Combien cette croisade différa de la première, c'est chose évidente, quoique les contemporains semblent avoir pris à tâche de se le dissimuler à eux-mêmes.Jules Michelet (1798-1874)
Ces mots d'un contemporain10 et d'un témoin indiquent que c'était pour la première fois qu'on les voyait à la croisade.Émile Vincens (1764-1850)
Sans la réserve commandée au magistrat, il eût rêvé une croisade pour la femme, des recrues embrigadées pour exalter la bonne parole, une organisation de catéchistes.Camille Lemonnier (1844-1913)
Il est même fort remarquable qu'aucun autre nom propre génois ne se trouve dans les annalistes de la croisade.Émile Vincens (1764-1850)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CROISADE » s. f.

Entreprise d'une guerre sainte contre les Infidelles, contre les Heretiques. On y alloit autrefois par devotion, & ceux qui avoient dessein d'y aller, se distinguoient des autres en mettant des croix de differentes couleurs sur leurs habits suivant leur nation. Les François la portoient rouge, les Anglois blanche, les Flamands verde, les Allemands noire, & les Italiens jaune. La premiere Croisade fut concluë au Concile tenu à Clermont l'an 1097. sous le Pape Urbain II.
 
CROISADE, en termes de Marine, est une Constellation qui est vers le Pole Antartique, qui a quatre estoiles disposées en croix, dont on se sert au delà de la Ligne pour discerner le Pole, comme on fait icy par les gardes de la petite Ourse.
Top 10 des mots Le Top 10 des mots du vin Le Top 10 des mots du vin

Le mois de septembre est celui de la rentrée scolaire (quand les conditions sanitaires le permettent !) mais aussi celui des vendanges. À cette occasion, nous avons envie de vous parler vin.

Édouard Trouillez 27/09/2020