croisé

définitions

croisé ​​​ nom masculin

Celui qui partait en croisade. L'armée des croisés.

croisé ​​​ , croisée ​​​ adjectif et nom masculin

Disposé en croix, qui se croisent. Bâtons croisés. —  Rester les bras croisés ; au figuré rester à ne rien faire.
Tissu croisé, nom masculin du croisé : tissu où le croisement des fils est très serré. —  (vêtements) Dont les bords se croisent. Veste croisée (s'oppose à veste droite).
Rimes croisées, qui alternent (en a, b, a, b ; b, c, b, c).
Mots* croisés.
Feux croisés, tirs croisés, provenant de divers points et convergeant sur la même cible.
Sports (balle) Dont la direction est oblique par rapport au terrain. Revers croisé (au Tennis).
Qui est le résultat d'un croisement, n'est pas de race pure. Race croisée. ➙ hybride.

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
La signora était enveloppée d'un grand voile noir, et ses mains le retinrent croisé sur son visage pendant quelques instants.George Sand (1804-1876)
Aujourd'hui, ma cervelle ressemble à un griffonnage confus encore, croisé en tous les sens et illisible pour tout autre que moi.Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
Il était vêtu d'une longue redingote serrée, de gros drap bleu, par-dessus laquelle pendait un sabre en baudrier, croisé d'une longue écharpe de soie aux trois couleurs.Marquise de La Tour du Pin Gouvernet (1770-1853)
Pour des déclarations (interrompit-elle encore), j'en ay une de dépens si bien dressée, que de trois cens articles, il n'y en a pas un de rayé ni de croisé.Antoine Furetière (1619-1688)
En ce qui concerne l’augmentation du péage en vue du financement croisé, le rapporteur a présenté un excellent compromis.Europarl
Elle avait croisé les mains sur sa poitrine et regardait le ciel ; ses yeux humides et enfoncés exprimaient une douleur intense, mais tranquille.Léon Tolstoï (1828-1910), traduction Michel Delines (1851-1914)
Elle avait croisé les mains autour de son genou ; et, immobile, le visage vers la mer, elle songeait.Henri Ardel (1863-1938)
Il est ajouté que même lorsque l'entreprise ne fournit pas des services d'intérêt public, un subventionnement croisé entre les services est autorisé.Europarl
Nous nous étions joints à sa troupe, ainsi que nous en avions reçu l'ordre, en sorte que nous eûmes notre part de ce joyeux feu croisé.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Un sénateur, après avoir croisé ses jambes à la turque, sans doute afin de pouvoir parler plus commodément, prend la parole.Edmon Texier (1815-1887)
Bientôt un autre se joignit à lui, puis un second couple, et tous enfin ce mêlèrent en un chassé croisé d'immondes vis-à-vis.Hector France (1837-1908)
Le réseau des intérêts y était croisé de façon à ne jamais se rompre et à ne jamais se débrouiller.Victor Hugo (1802-1885)
Quoique ma déclaration eût été mal reçue, elle était faite ; j'étais dans la situation du poltron qui a croisé le fer avec son ennemi.Alphonse Karr (1808-1890)
Est-ce que mon père, mes frères, ma mère, se sont croisé les bras depuis tant d'années dans cette ferme ?...Jules Verne (1828-1905)
Si nous revenons jamais ici-bas, je veux rapporter un type croisé de « moon-dogs » qui fera fureur !Jules Verne (1828-1905)
Le fou n'en avait tenu aucun compte et s'était croisé les deux bras, attendant que ses domestiques lui vinssent, comme d'habitude, apporter son dîner.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Le chien, sorte d'épagneul croisé avec un fox anglais, n'était point beau, mais en revanche, il se montra fort alerte.Stendhal (1783-1842)
J'avois croisé mes jambes par-dessus ses jarrets, & lui serrois si étroitement les reins de mes deux bras, qu'on m'auroit plutôt mise en piéces que de me faire quitter prise.Louis-Charles Fougeret de Monbron (1706-1761)
J'y étais étourdi et comme étouffé par le feu croisé des agaceries et des épigrammes.George Sand (1804-1876)
Un croisé rapportant un fragment de la vraie croix s'arrêta à cet endroit et y perdit sa relique ; il la rechercha vainement, et partit.Paul Sébillot (1843-1918)
Afficher toutRéduire
Le mot du jour Déconfinement Déconfinement

Confinement existait depuis le XVe siècle. Déconfinement, lui, s’est pointé comme une fleur, un 1er avril, pour offrir, dès le début de la période, une perspective de sortie.

Aurore Vincenti 29/04/2020