cuivre

définitions

cuivre ​​​ nom masculin

Élément chimique (symbole Cu, no atomique 29, masse atomique 63,55).
Métal rouge, très malléable, bon conducteur électrique. Alliages de cuivre : airain, bronze, laiton. —  vieux Cuivre rouge : cuivre pur. Cuivre jaune : laiton. —  en apposition De la couleur du cuivre.
Planche de cuivre gravée ; gravure sur cuivre.
au pluriel Objets en cuivre.
Les cuivres : ensemble d'instruments de cuisine, d'objets d'ornement en cuivre ou en laiton.
Ensemble des instruments à vent en cuivre employés dans un orchestre.

cuivré ​​​ , cuivrée ​​​ adjectif

Qui a la couleur rougeâtre du cuivre. Avoir la peau cuivrée. ➙ bronzé, hâlé.
Qui a un timbre éclatant (comme un instrument de cuivre). Voix chaude et cuivrée.

synonymes

cuivré, cuivrée adjectif

bronzé, doré, hâlé

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.

Exemples de « cuivre »

Nous avons aussi fondu l'or, l'argent & le cuivre en petites quantités par le coup électrique.Benjamin Franklin (1706-1790), traduction Thomas-François d'Alibard (1703-1799)
On trouva, au milieu d'une grande quantité de projectiles, une vingtaine de barils, dont l'intérieur était garni de cuivre, et qui furent extraits avec précaution.Jules Verne (1828-1905)
Une main toucha la serrure, et les yeux des deux hommes virent tourner la poignée de cuivre.Guy de Maupassant (1850-1893)
Mais on entendit trois coups sur la scène ; un roulement de timbales commença, les instruments de cuivre plaquèrent des accords, et le rideau, se levant, découvrit un paysage.Gustave Flaubert (1821-1880)
Il a également été établi scientifiquement que le manque de cuivre était plus préjudiciable pour la santé qu'un surdosage.Europarl
De légers fumets de marée et de gibier traînaient, et le tapis, que des baguettes de cuivre tendaient sur les marches, avait une odeur de poussière qui redoublait son émotion.Émile Zola (1840-1902)
Les médaillons sont faits de minces planches de cuivre, de forme elliptique, se ressemblant toutes exactement.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Lun des chefs lui présenta un sac rempli de pièces de cuivre, quil se mit à jeter à pleines poignées.Alexandre Pouchkine (1799-1837), traduction Louis Viardot (1800-1883)
La question directe que je pose est la suivante : par quel produit va-ton remplacer le cuivre et quelles études ont déjà été menées concernant ces succédanés ?Europarl
Il sembla tout à coup à la petite fille qu'elle se trouvait devant un grand poêle en fonte, décoré d'ornements en cuivre.Hans Christian Andersen (1805-1875)
La vieille tenait à la main une petite lampe de cuivre ; les yeux noirs, eux, ne portaient rien.Alphonse Daudet (1840-1897)
Les rideaux d'indienne voyante étaient suspendus par leurs ornements de cuivre estampés d'un goût détestable.George Sand (1804-1876)
Toutefois il se peut faire que je me trompe, et ce n'est peut-être qu'un peu de cuivre et de verre que je prends pour de l'or et des diamants.René Descartes (1596-1650)
A travers les trous de la haie, j'apercevais le cuivre des tambours et les grands tabliers blancs sur les pantalons rouges.Alphonse Daudet (1840-1897)
Enfin, ce hangar-là contient le four en maçonnerie où l'on fond séparément en lingots le cuivre et le plomb...Georges Eekhoud (1854-1927)
Est-ce que, de crainte de me frapper sur les doigts, j'ai enlevé au tour la surface de ces pièces de cuivre ?Jules Verne (1828-1905)
Ces pièces-là, pour peu qu'on dépasse la proportion de dix parties d'étain sur cent de cuivre, sont sujettes à éclater.Victor Hugo (1802-1885)
Gertrude courut à la chambre voisine et en rapporta un énorme volume relié en peau de canaa et solidifié par deux gros fermoirs de cuivre.Mayne Reid (1818-1883), traduction Émile Gigault de La Bédollière (1812-1883)
L'un des chefs lui présenta un sac rempli de pièces de cuivre, qu'il se mit à jeter à pleines poignées.Alexandre Pouchkine (1799-1837), traduction Louis Viardot (1800-1883)
La petite chambre nous apparut dans toute son étendue, fortement éclairée par une lampe de cuivre posée sur la table.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Afficher toutRéduire

Exemples de « cuivré »

De taille ordinaire, de teint cuivré, leurs yeux sont petits, noirs et vifs, leur nez un peu aplati, leurs lèvres épaisses, ce qui leur donne une expression de férocité bestiale.Jules Verne (1828-1905)
Elle avait la tête lourde et n'entendait que le son cuivré de sa voix.Victor Margueritte (1866-1942)
Il avait de grands cheveux noirs, un œil de feu, un teint un peu cuivré, mais qui me plaisait tout de même.Honoré de Balzac (1799-1850)
Sa base était d'un noir opaque, son sommet cuivré paraissait transparent.Guy de Maupassant (1850-1893)
Mais laissons ces malheureux avec leur teint cuivré, leur costume hétéroclite et leurs charmants sourcils.Joseph de Bonnefoux (1782-1855)
Son teint, jadis olivâtre par endroits et cuivré sur les joues, s'était éclairci, avait pris le ton mat du vieil ivoire.Edmond Lepelletier (1846-1913), Victorien Sardou (1831-1908) et Émile Moreau (1852-1922)
Celui qui parla ainsi était un grand et robuste garçon à l'œil noir, au teint cuivré, aux larges épaules ; c'était le fils du plus riche marchand de bœufs du pays.George Sand (1804-1876)
Ils ne paraissent pas avoir une même origine – remarque précieuse ; – les uns sont parfaitement noirs, d'autres ont le teint cuivré.Jules Verne (1828-1905)
Les hommes avaient une taille élevée, le visage plat, le teint cuivré, le menton épilé, l'œil méfiant, la tête large et perdue dans une longue chevelure noire.Jules Verne (1828-1905)
On vit un homme maigre et d'un teint cuivré.Jean-Baptiste-Joseph Champagnac (1798-1858)
Elle fit un signe à sa fille de compagnie au visage cuivré.Eugène Sue (1804-1857)
Très-généralement l'homme blanc l'emporte, au point de vue intellectuel, sur l'homme noir, cuivré ou rouge.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
La sueur coulait de leur front cuivré, descendant par les plis profonds des joues sur leur barbe noire et symétriquement taillée.Hector France (1837-1908)
La figure plus ronde qu'ovale, le teint cuivré, ils avaient les pommettes des joues élevées et saillantes ; leurs yeux noirs ou châtains, petits et enfoncés, brillaient dans leurs orbites.François-Xavier Garneau (1809-1866)
Ils sont trois, un blanc, un cuivré et un noir, et ils offrent de l'or, de l'encens et de la myrrhe.Éliphas Lévi (1810-1875)
Lorsqu'ils abordèrent, le rivage était couvert d'hommes et de femmes d'une couleur brune, ou plutôt d'un noir cuivré, qui, par leurs gestes, semblaient les appeler à eux.Laure Junot d'Abrantès (1784-1838)
Je frissonnai devant ce ciel cuivré ; je me hâtai de rentrer, décidé à ne point aller aux champs, ce jour-là.Émile Zola (1840-1902)
Le satin et la dentelle faisaient admirablement ressortir son teint cuivré par le soleil, ses traits prononcés et sa démarche roturière.George Sand (1804-1876)
Alors la jeune mère, dans une folle ivresse d'espoir, se mit à baigner de larmes les mains du jeune homme au teint cuivré.Eugène Sue (1804-1857)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CUIVRE » s. m.

Airain, metail qui se trouve dans les mines de vitriol. Il est dur, sec & pesant, & le plus ductile aprés l'or & l'argent. Il le faut fondre plusieurs fois, & le laisser refroidir, quand il vient des mines, avant qu'il puisse être malleable & ductile. Sa matiere est un soulfre mal digeré, & un mercure jaune, & un sel rouge. Les Chymistes l'appellent Venus, croyant qu'il a du rapport à cette Planete. Toute la fonte ou la bronze est faite de cuivre avec quelque mélange d'estain, ou d'antimoine. On l'appelle rosette, quand il est rouge, comme il l'est dans sa premiere fusion ; & en Latin aes pelosum. Quand il est jaune, il est meslé avec de la calamine : c'est une terre jaune qu'on trouve vers le pays de Liege, avec laquelle on le fond, & il augmente son poids de dix pour cent. On l'appelle aussi letton, & en Latin aurichalcum, comme qui diroit aes aureum. On en fait la plus-part des utenciles du mesnage & de cuisine. On reblanchit le cuivre jaune avec de l'esprit d'arsenic & d'orpiment. Les Chymistes appellent safran de Venus, celuy qui se fait de lames de cuivre stratifiées avec du sel decrepité en poudre dans un creuset, quand on les a esteintes dans l'eau, & ratissées avec des brosses de fer. Ce safran est tres-rouge, & on en fait des emplastres pour mondifier les playes & les ulceres. On a pretendu que l'esprit de cristal, ou safran de Venus, estoit un veritable alkaest capable de dissoudre totalement les perles, les coraux, les yeux d'escrevisse, plus facilement que tous les autres dissolvans. On donne aussi le nom de safran de Venus à l'aes ustum. On appelle le verd de gris ou rouilleure de cuivre, aerugo. Ce mot de cuivre vient du Latin cuprum, ainsi appellé, quasi aes Cyprium, parce qu'il a été trouvé premierement en l'Isle de Chypre, comme dit Pline. On appelle cuivre vierge, celuy qui sort de la mine, qui n'a point été fondu.