cultivateur

définitions

cultivateur ​​​ , cultivatrice ​​​ nom

nom Personne qui cultive la terre, exploite une terre. ➙ agriculteur, paysan.
nom masculin Machine qui fait un labourage superficiel.

synonymes

cultivateur, cultivatrice nom

agriculteur, exploitant agricole, fermier, paysan

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ces instruments, ces outils, ces machines, constituent ce qu'on appelle le matériel agricole, autrement dit l'outillage du cultivateur.Auguste Brougnes (1812-?)
Il n'y a pas au monde de cultivateur plus laborieux, plus passionné que le fellah.Fernand Neurey (1874-1934)
L'impôt doublé vers 1648, reporté par la ligue des notables sur le petit cultivateur, l'obligea à vendre son champ au seigneur de paroisse.Jules Michelet (1798-1874)
Ses granges, qui renfermaient ses récoltes et ses fourrages, ses étables pleines de nombreux troupeaux, tout ce qui formait la richesse d'un cultivateur à cette époque, tout cela n'existait plus.Walter Scott (1771-1832), traduction Auguste-Jean-Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Tu sais qu'il se lassa vite d'être militaire pour la montre, et se fit cultivateur.Laure Conan (1845-1924)
Est-ce dans les temps reculés où le vieux cultivateur était tenu de dénoncer sur son bail le nombre d'attelages de bœufs et le nombre d'attelages d'hommes ?Frédéric Bastiat (1801-1850)
Il me semble avoir remarqué que partout où le cultivateur est riche, où le paysan possède, le fidèle a moins de ferveur.Eugène Viollet-le-Duc (1814-1879)
Je comptais la garder auprès de moi et la marier à quelque cultivateur des environs...Madame Henri de la Ville de Mirmont (1860-1933)
Jamais ce nonchalant cultivateur ne s'arrête ou ne se baisse pour arracher une plante parasite poussée devant lui.Guy de Maupassant (1850-1893)
Veuve d'un simple cultivateur, elle occupe une maison de paysan un peu mieux soignée que les autres.Émile de Laveleye (1822-1892)
Le cultivateur européen, qui nous voit sur une terre sans bornes où chacun peut s'en allouer tout autant qu'il veut, envie notre sort, et nous reproche notre indolence.Louis Ange Pitou (1767-1846)
On n'insiste pas assez là-bas, dans nos écoles, sur l'utilité du cultivateur et de l'ouvrier, sur la noblesse de leur tâche, sur leur rôle dans le monde.Gustave Le Bon (1841-1931)
Il n'est cultivateur qui ne désire être servi avant les autres, mais tous ne se risquent pas au dangereux privilège.Élie Reclus (1827-1904)
Ils se présentent alors ; on les reçoit à bras ouverts : connaissant la nature du mal, ils le neutralisent aisément, et le cultivateur ne sait comment leur témoigner sa reconnaissance.Eugène-François Vidocq (1775-1857)
Du reste, ce n'est pas du fisc seulement que le cultivateur a le droit de se plaindre ; il est également rançonné par tous les intermédiaires qui lui achètent sa récolte.Élisée Reclus (1830-1905)
Supprimez, autant qu'il se peut, les intermédiaires qui vous séparent du cultivateur ; renvoyez l'intendant, l'agent, l'économe.Jules Michelet (1798-1874)
La soirée fut des plus amusantes ; le réveillon, servi à point, faisait honneur à la cuisinière – et à la basse-cour du jeune cultivateur.Pamphile Le May (1837-1918)
Or, le cultivateur qui émigre, le cultivateur pauvre surtout, celui au sort duquel nous nous intéressons, n'emporte pas avec lui ce capital mobilier, ni même l'argent pour se le procurer.Auguste Brougnes (1812-?)
Je ne connais rien de plus respectable qu'un honnête cultivateur, brave homme et faisant le bonheur de tous ceux qui l'entourent....Comtesse de Ségur (1799-1874)
On n'apprend plus au jeune cultivateur à faucher à la faucille puisque la lieuse mécanique a remplacé ce procédé primitif et pénible de faire la moisson.Arsène Bessette (1873-1921)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CULTIVATEUR » s. m.

Celuy qui cultive. Il a été trouvé juste de tout temps de donner une partie des fruits de la terre au proprietaire du fonds, & l'autre au cultivateur.