Email catcher

damnation

définitions

damnation ​​​ nom féminin

Condamnation aux peines de l'enfer ; ces peines. vieux ou par plaisanterie Enfer et damnation ! (imprécation de colère ou de désespoir).

synonymes

damnation nom féminin

châtiment, peine du dam, supplices éternels, dam (Religion catholique)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il jouait surtout son salut : la damnation pour l'éternité.Bulletin de psychologie, 2006, Serge G. Raymond (Cairn.info)
C'est donc bien entre le salut et la damnation que se situe la perle.Études théologiques et religieuses, 2020, Bruno Planty (Cairn.info)
Tu pouvais acheter au prix de la damnation un moment de son amour et tu ne l'as pas fait !Anatole France (1844-1924)
Le récit évoque un capitaine hollandais devenu fantôme errant à la recherche de celle qui le sauvera de la damnation.Ouest-France, 12/06/2019
Cette perdition qui prend des allures de damnation se dit aussi dans le langage.L'enseignement philosophique, 2008, Bruno Guitton (Cairn.info)
Ces deux jeunes filles étaient des esprits sans détour, qui ne voulaient prendre aucune part à la damnation du pays.Pierre Louÿs (1870-1925)
Elle était le tentateur qui avait entraîné le premier homme et qui continuait toujours son œuvre de damnation, l'être faible, dangereux, mystérieusement troublant.Guy de Maupassant (1850-1893)
Comment faire pour que les conditions d'existence des plus démunis ne soient pas ressenties par eux comme une damnation sociale ?Le débat, 2004, Monique Canto-Sperber (Cairn.info)
Le péché originel en lui-même est la dette de damnation dont nous sommes tenus pour la faute de nos premiers parents.Charles de Rémusat (1797-1875)
Cet homme, auquel aucune puissance humaine n'eût pu faire baisser les yeux, tremblait comme un enfant devant la damnation éternelle.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
L'histoire : un capitaine hollandais devenu fantôme erre à la recherche de celle qui le sauvera de la damnation.Ouest-France, 11/06/2019
Infecté soit l'air qu'elles traverseront, et damnation sur tous ceux qui croiront en elles !Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Cet instrument adéquat s’appelle la «révision», et son utilisation ne conduit ni au chaos ni à la damnation éternelle.Europarl
Le souci d'un salut éternel à assurer et l'enjeu terrifiant de la damnation étaient des leviers efficaces de sa pastorale.Ouest-France, 15/11/2019
Seule la fidélité absolue d'une jeune fille, prête à se sacrifier pour lui, mettra fin à sa damnation.Ouest-France, Isabelle SIGOURA, 12/06/2019
Ce sujet, la damnation, n'est pas un thème anodin auquel on demande de divertir une soirée.Études, 2019, Violaine Anger (Cairn.info)
Ce n'est pas une damnation imposée en toute innocence, elle est issue d'une responsabilité, par les événements de sa propre vie.Lettres de la SPF, 2008, Georges Charbonneau (Cairn.info)
Chaque heure de sa vie sera payée par toi par un siècle de damnation.Arsène Houssaye (1815-1896)
Il y aura du bonheur, de la vie, des destins qui s'uniront dans cette ferme, mais aussi une somme de damnations.Ouest-France, 20/08/2021
Mais il devient un renégat, comme si être un survivant à cette aventure devait faire peser sur lui une damnation.Ouest-France, 23/12/2014
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DAMNATION » s. f.

Peine éternelle de l'enfer qu'on a meritée. Il est deffendu de manger de la chair le Caresme sur peine de damnation. Je vous jure cela sur ma damnation, pour dire, à peine d'être damné.
Le français des régions C'est en lavant qu'on devient lavande C'est en lavant qu'on devient lavande

L’origine du mot lavande interpelle. Sa forme rappelle en effet l’italien lavanda, qui signifie « lavage, toilette ».

22/04/2022