débander

 

définitions

débander ​​​ verbe

verbe transitif Ôter la bande de. On lui débanda les yeux.
verbe transitif Détendre (ce qui est bandé).
verbe intransitif familier Cesser d'être en érection.

se débander verbe pronominal

Rompre les rangs et se disperser.
 

conjugaison

pronominal

indicatif

présent

je me débande

tu te débandes

il se débande / elle se débande

nous nous débandons

vous vous débandez

ils se débandent / elles se débandent

imparfait

je me débandais

tu te débandais

il se débandait / elle se débandait

nous nous débandions

vous vous débandiez

ils se débandaient / elles se débandaient

passé simple

je me débandai

tu te débandas

il se débanda / elle se débanda

nous nous débandâmes

vous vous débandâtes

ils se débandèrent / elles se débandèrent

futur simple

je me débanderai

tu te débanderas

il se débandera / elle se débandera

nous nous débanderons

vous vous débanderez

ils se débanderont / elles se débanderont

actif

indicatif

présent

je débande

tu débandes

il débande / elle débande

nous débandons

vous débandez

ils débandent / elles débandent

imparfait

je débandais

tu débandais

il débandait / elle débandait

nous débandions

vous débandiez

ils débandaient / elles débandaient

passé simple

je débandai

tu débandas

il débanda / elle débanda

nous débandâmes

vous débandâtes

ils débandèrent / elles débandèrent

futur simple

je débanderai

tu débanderas

il débandera / elle débandera

nous débanderons

vous débanderez

ils débanderont / elles débanderont

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Bientôt découverte, cette réserve se voit abordée, enveloppée de toutes parts et réduite à se débander.Adolphe Thiers (1797-1877)
Le troupeau ne demandait qu'à se débander pour reprendre ses jeux.Paul Féval (1816-1887)
Les flibustiers murmuraient, menaçant de se débander ; le gouverneur dut avoir recours à toute son influence sur eux, à toute son adresse pour les maintenir.Robert Du Casse (1849-1922)
Les autres frappés de terreur, commencèrent à se débander dans toutes les directions.Gustave Aimard (1818-1883)
Il était temps, car la cavalerie hunnique opérait déjà son mouvement, et les légions commençaient à se débander.Amédée Thierry (1797-1873)
Les troupes allemandes sont rarement exposées à une telle épreuve sans se débander et se désorganiser.Adolphe Thiers (1797-1877)
Les hommes que cette suite de revers décourageait, et portait à se débander, étaient aussi très-nombreux du côté de l'ennemi.Adolphe Thiers (1797-1877)
Et quand ses gens virent qu'ils n'avaient nulle aide de lui si se commencèrent à déconfire (débander) et à lui laisser.Bathild Bouniol (1815-1877)
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DEBANDER » v. act.

Oster la bande d'une playe, le bandeau de dessus les yeux. Le bras de cet homme qui a été seigné s'est debandé. Debander un Colinmaillard.
 
DEBANDER, se dit aussi des choses qui font ressort, lors qu'on les laisse en liberté, & qu'elles se destendent. Debander un arc, un pistolet.
 
DEBANDER, se dit aussi de la cessation de l'érection naturelle, dont les Matrones faisoient autrefois rapport devant le Juge d'Eglise.
 
DEBANDER, avec le pronom personnel, signifie, Quitter un party, une compagnie où on est enrollé, deserter. Le manque des vivres a fait debander l'armée.
 
DEBANDER, se dit aussi figurément du froid & de la gelée, quand il se radoucit. Le temps s'est debandé depuis le matin.
 
DEBANDÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Le dessous des mots Torchons ou serviettes ? Ne mélangez plus ! Torchons ou serviettes ? Ne mélangez plus !

Comme vous le savez, les synonymes parfaits sont rares. Le Petit Robert en propose un grand nombre, notamment pour les adjectifs et les verbes.

Marie-Hélène Drivaud 03/01/2021