Email catcher

débord

Définition

Définition de débord ​​​ nom masculin

régional Action de déborder, crue.
Liseré qui dépasse le bord dans la doublure d'un vêtement.

Synonymes

Synonymes de débord nom masculin

[régional] débordement, crue

Exemples

Phrases avec le mot débord

Ici, le travail sur l'ornement semble se condenser dans ces petites encoches qui viennent rythmer à intervalles réguliers les débords des grands disques obliques.Esprit, 2019 (Cairn.info)
Les descentes le poussaient en avant, les montées le tiraient en arrière, les débords le jetaient de côté et le vent l'agitait sous la grêle des coups de fouet.Gustave Flaubert (1821-1880)
Et le débord de la ruine au premier plan, jaillissant au-delà des marges et contaminant de son ombre l'espace de la notice, accentue cette impression.Ligeia, 2010, Bertrand Madeline (Cairn.info)
Celles de ses engagements les plus directement politiques, en débord sur son œuvre.Vacarme, 2004 (Cairn.info)
La pente de la toiture et le débord en porte-à-faux de ce volume apportent une dynamique à l'ensemble et dialoguent avec l'inclinaison du terrain.Ouest-France, 12/02/2020
En voulant éviter une ornière, il avait jeté la voiture dans le débord du chemin.Louis Constant Wairy (1778-1845)
Une servitude de débord de toit, ou d'écoulement des eaux.Droit et ville, 2019, Jean-Pierre Meyssan (Cairn.info)
En d'autres termes, ce que montre le film, c'est finalement moins la cause que son débord ou son évanouissement.Esprit, 2010, Benjamin Delmotte (Cairn.info)
On suppose ici que la recherche est dédiée, sans effets de débord.Revue d'économie politique, 2004, Jean-Pierre Amigues, André Grimaud, Michel Moreaux (Cairn.info)
Et à jamais le débord du texte qui ne s'arrive pas et qui fait le pari de la survivance.Rue Descartes, 2016, Mireille Calle Gruber (Cairn.info)
Prévoyez une marge de débord, c'est plus sûr : entre 5 et 10 %.Capital, 30/04/2012, « Les six principes à respecter pour finir un projet à… »
Dès lors, tout va très vite, elle est dans son assiette, elle peut dire non, elle se montre pleine d'humour et enjouée, sans débords.Le Carnet PSY, 2018, Emmanuelle Berger (Cairn.info)
Mais qu'introduit donc le débord de la ruine au premier plan dans les vedute piranésiennes ?Ligeia, 2010, Bertrand Madeline (Cairn.info)
C'est dans le débord du livre que s'organise la résistance.Le français aujourd'hui, 2014, Anne Chassagnol (Cairn.info)
Son métier de l'ombre au théâtre a débord été guidé par la lumière.Ouest-France, Sophie DELAFONTAINE, 02/01/2021
Maintenant, ré-ouvrez le bracelet, opérez une torsion sur un débord et collez la jonction.Hegel, 2016, Daniel Courty (Cairn.info)
En effet, parmi les principes techniques destinés à augmenter la productivité des gares, les embranchements particuliers, constructibles sur les voies de débord, présentent certains avantages.Revue du Nord, 2005, Éric Berger (Cairn.info)
Un débord de trois mètres est prévu afin d'éviter l'effritement de la voirie.Ouest-France, 14/06/2021
Situé en extérieur, un changement de la frisette en débord de toit le long de la grande salle a aussi été fait.Ouest-France, 10/05/2021
Or la scène de l'excès où s'exprime le débord de la transe signale la part dionysiaque qu'assume la culture vernaculaire.Esprit, 2012, Abdelwahab Meddeb (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de DEBORD s. m.

Ce qui sert ou qui passe au delà du bord. On le dit en termes de monnoyes de cette saillie qui est hors les bords des flans des monnoyes, qui est au delà du cordon de la legende.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.