Email catcher

débordement

Définition

Définition de débordement ​​​ nom masculin

Action de déborder ; son résultat.
au figuré Fait de se répandre en abondance. Débordement d'injures (➙ déluge, flot, torrent), de joie (➙ effusion, explosion), de vie (➙ exubérance).
au pluriel Excès, débauche. Actes qui dépassent la mesure permise, admise. Débordements en marge de la manifestation.

Synonymes

Exemples

Phrases avec le mot débordement

Et ce fut alors le débordement du flot amassé des confidences.Paul Bourget (1852-1935)
Fort heureusement pour les deniers publics, ce genre de débordement se fait de plus en plus rare.Capital, 23/06/2009, « Les avantages en nature des parlementaires et des notables »
Ce débordement du travail sur la sphère privée se répercute, logiquement, sur l'épanouissement personnel des individus.Capital, 06/03/2012, « Le travail empiète de plus en plus sur notre vie… »
Pas de piscine à débordement, d'installations high-tech ou de vue sur l'océan.Géo, 17/01/2022, « Polémique autour de la vente de la villa romaine qui… »
Les vues aériennes qui constatent les débordements d'effluents sont contestées par le prévenu.Ouest-France, 27/09/2019
Cette explication à partir du débordement et du stress de l'aidant (en général, aidante) n'est pas une explication obsolète, mais incomplète.Déviance et Société, 2013, Jorge Gracia Ibáñez (Cairn.info)
Cette étude illustre la difficulté de tester pour la présence d'effets de débordement.Revue économique, 2016, Clément Malgouyres, Loriane Py (Cairn.info)
Reste à voir ce qu'il en sera dans la rue ce samedi après des débordements observés la semaine dernière.Ouest-France, Maxime FETTWEIS, 06/08/2021
Cette implication connut des débordements surtout lorsque jumelée au projet d'indépendance.La Revue des Sciences de Gestion, 2009, Louis B. Ferguson (Cairn.info)
Cette peur n'a cependant rien d'éternel ni d'inéluctable : elle relève d'une longue histoire, faite d'une multitude de rassemblements pacifiques et de quelques débordements tragiques.Le Journal des psychologues, 2014, Jean-Jacques Courtine, Claudine Haroche (Cairn.info)
Qui estime avoir fait ce qu'il pouvait pour limiter les débordements.Ouest-France, 02/06/2014
Les forces de l'ordre, en nombre, sont intervenues sans relâche pour juguler les débordements.Ouest-France, Nathalie TRAVADON, Jean-Philippe GAUTIER, 09/03/2019
Je ne fus pas peu étonné non plus du débordement de haine qui alors se produisit partout contre « le querelleur et bretteur de la capitale ».Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction Victor Derély (1840-1890)
Cette dernière reproduirait parfois avec la petite fille son mode de relation à sa fille : débordements affectifs, rapprochés physiques dérangeants, intrusion.Dialogue, 2006, Alain Ducousso-lacaze (Cairn.info)
C'est à se demander si l'exécration physique de la blancheur n'est pas pour quelque chose dans l'inconcevable débordement de son écritoire.Léon Bloy (1846-1917)
Fuite, rupture de canalisation, débordement ou refoulement d'égouts, infiltrations, etc.Capital, 17/04/2019, « Dégât des eaux : que faire ? »
Ils étaient précisément une proie facile parce qu'ils n'avaient vraiment aucune expérience de débordements capitalistes aussi détestables.Europarl
La délinquance dans la commune se borne à quelques vols ou débordements sonores privés.Ouest-France, 05/11/2018
Cette inquiétude traitée par un débordement de questions sur le cadre laisse deviner une insécurité concernant l'environnement.EMPAN, 2003, Ophélia Avron (Cairn.info)
Ces débordements pourront provoquer quelques inondations dans l'usine mais aussi dans les communes situées en aval.Ouest-France, Maël FABRE, 21/08/2020
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de DEBORDEMENT s. m.

Inondation des rivieres qui sortent hors de leur lit. Les Anciens se sont vainement tourmentez à trouver les causes du debordement du Nil, quoy qu'il fust aisé de les trouver, comme on a fait depuis.
 
DEBORDEMENT, signifie encore une inondation de peuples qui viennent avec des armées nombreuses ravager les Provinces éloignées. L'Empire Romain n'a pû soûtenir le debordement des nations du Nord, des Gots, des Vandales, &c.
 
DEBORDEMENT, se dit aussi des humeurs qui se degorgent. Le debordement de la bile cause la jaunisse.
 
DEBORDEMENT, signifie figurément, Débauche, dissolution en paroles, en actions. Cette fille est dans un grand debordement.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Drôles d'expressions Tirer les marrons du feu Tirer les marrons du feu

Nous autres braves gens utilisons parfois cette expression à mauvais escient. 

Stéphane Marie et Nathalie Gendrot 03/01/2023