déboutonner

définitions

déboutonner ​​​ verbe transitif

Ouvrir en dégageant les boutons de la boutonnière. ➙ défaire. Déboutonner son gilet.

se déboutonner ​​​ verbe pronominal

Déboutonner ses vêtements. Il s'est déboutonné en entrant dans la pièce surchauffée.
(passif) Être déboutonné. Mon col s'est déboutonné. —  au figuré Se confier avec une sincérité complète.

conjugaison

actif

indicatif

présent

je déboutonne

tu déboutonnes

il déboutonne / elle déboutonne

nous déboutonnons

vous déboutonnez

ils déboutonnent / elles déboutonnent

imparfait

je déboutonnais

tu déboutonnais

il déboutonnait / elle déboutonnait

nous déboutonnions

vous déboutonniez

ils déboutonnaient / elles déboutonnaient

passé simple

je déboutonnai

tu déboutonnas

il déboutonna / elle déboutonna

nous déboutonnâmes

vous déboutonnâtes

ils déboutonnèrent / elles déboutonnèrent

futur simple

je déboutonnerai

tu déboutonneras

il déboutonnera / elle déboutonnera

nous déboutonnerons

vous déboutonnerez

ils déboutonneront / elles déboutonneront

synonymes

déboutonner verbe transitif

défaire, dégrafer

se déboutonner verbe pronominal

s'épancher, ouvrir son cœur, s'ouvrir, vider son sac (familier), se débonder (vieilli)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il commençait alors à haleter, à étouffer, et il lui fallait déboutonner son col de chemise et sa ceinture.Guy de Maupassant (1850-1893)
D'autres quittaient l'escouade et s'asseyaient à terre, pour déboutonner leurs guêtres, découvrir la blessure.Paul Adam (1862-1920)
C'est de la déboutonner pour faire place au bœuf et au vin rouge.Walter Scott (1771-1832), traduction Auguste-Jean-Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Mais je ne puis pas m'ouvrir, ni me déboutonner !Jules Vallès (1832-1885)
Il avait repris sa marche à travers la chambre lorsqu'il se mit à déboutonner cette pièce mystérieuse d'un costume qui n'était pas le sien.Alain-Fournier (1886-1914)
À ces mots, je commençai à déboutonner ma robe.Jean de la Brète (1858-1945)
Il m'était facile de déboutonner ma vareuse, de grimper au haut du mât, et de refermer mon habit comme je l'avais fait d'abord.Mayne Reid (1818-1883), traduction Henriette Loreau (1815-1883)
Ils se trouvèrent bientôt gênés ; nous leur fîmes signe de se déboutonner, en en faisant autant.Jean-Roch Coignet (1776-1865)
Elles m'accablaient de questions, regardaient toutes les parties de mes vêtements, fouillaient dans mes poches et m'obligeaient à déboutonner mon gilet pour examiner la blancheur de ma peau.Jules Verne (1828-1905)
Lipoutine avait si chaud qu'il dut déboutonner son vêtement.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction Victor Derély (1840-1890)
Mais puisque te v'là, tu prendras bien une tasse de café avec nous ; ça n'empêchera pas de déboutonner ton petit cœur.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Elle n'en tenait compte et descendait le talus gazonné, lorsque le marquis, voyant le danger que couraient ces deux pauvres êtres, essaya de déboutonner son manteau.George Sand (1804-1876)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DEBOUTONNER » v. act.

Faire sortir les boutons de leurs ganses, ou boutonnieres.
 
DEBOUTONNÉ, ÉE. part. pass. & adj. Qui a le pourpoint ouvert. Il est malseant de paroistre dans une compagnie tout deboutonné.
 
On dit proverbialement, Rire à ventre deboutonné, pour dire, Rire de toute sa force. Rabelais pour se moquer de cette phrase y adjouste : Car autrefois on se boutonnoit le ventre.
Les mots croisés du Robert Les mots du bord de mer Les mots du bord de mer

Laissez-vous bercer par le bruit des vagues avec cette grille de mots croisés estivale !

15/07/2021