Email catcher

déchirure

Définition

Définition de déchirure ​​​ nom féminin

Fente faite en déchirant. ➙ accroc.
Rupture ou ouverture irrégulière dans les tissus, les chairs. Une déchirure musculaire. ➙ claquage.

Synonymes

Exemples

Phrases avec le mot déchirure

C'est notamment le cas pour les grands tableaux, dans lesquels les tensions mécaniques sont fortes, ou lorsque la déchirure est importante.Ça m'intéresse, 31/05/2020, « Restauration de tableau : comment réparer les dégâts ? »
A travers les déchirures de sa tunique on apercevait ses épaules rayées par de longues balafres.Gustave Flaubert (1821-1880)
Cette déchirure originelle que le symbole impose à l'organisme biologique, découpe le corps et en dénature les fonctions.La Cause du désir, 2004, Jean-Louis Gault (Cairn.info)
Et ne présenter aucune hernie (déformation sur le flanc) ni déchirure.Ouest-France, Jean-Rémy MACCHIA, 31/05/2018
L'horizon y est incarné par une subtile déchirure : ne disparaît-il pas, lui aussi, chaque soir ?Ouest-France, 12/08/2020
Nos doigts laissent des empreintes lors des manipulations, sans parler des possibles déchirures, notamment quand il s'agit de papiers anciens, fragilisés.Ça m'intéresse, 02/06/2020, « Quels sont les ennemis du papier ? »
Les boutons sont traités pour avoir un aspect rouillé et les déchirures sont savamment faites.Capital, 23/06/2011, « Les stratégies des marques pour nous mettre en confiance »
Cette prise en compte d'une temporalité plus longue lui aurait sans doute permis de relativiser l'impact des déchirures, déliaisons et pertes de sens qu'il isole.L'Homme, 2019, Bernard Formoso (Cairn.info)
Si nous faisions cela, nous ne servirions pas les intérêts des puissances européennes, mais nous exposerions au contraire nos peuples aux terribles déchirures de notre mer commune.Europarl
Un terme impropre médicalement, tout comme l'élongation ou la déchirure.Ça m'intéresse, 14/03/2021, « Blessures au sport : diagnostic et remèdes »
Comme si, à chaque niveau de pelure, il y avait un petit trou où la honte pouvait provoquer une déchirure plus ou moins importante.Champ Psychosomatique, 2012, Sylvie Consoli, Gisèle Harrus Revidi (Cairn.info)
Un homme d'une quarantaine d'années doit être opéré pour une déchirure d'un de ses ménisques de la jambe droite.Ouest-France, Samuel NOHRA, 29/01/2020
Le milieu de terrain malien souffre d'une déchirure au mollet.Ouest-France, Stéphane BOIS, 30/03/2021
Celui-ci avait néanmoins intenté un recours, considérant qu'un bulletin comptabilisé comme nul pour une déchirure sur la pliure aurait dû être attribué à sa liste.Ouest-France, 11/04/2021
Comment le définir, le qualifier sans en mésestimer sa déchirure interne ?Journal Français de Psychiatrie, 2004, Thierry Jean (Cairn.info)
La qualité du tissu a d'abord été analysée, puis la résistance à la ­déchirure a été testée par un dispositif électronique, de même que la résistance des boutons.Capital, 24/12/2013, « Chemises pour homme : les plus élégantes, les plus résistantes »
L'homme tranquille, introverti, solitaire qu'il était s'éclipse pour laisser place à un interminable feuilleton judiciaire et une violente déchirure familiale.Ouest-France, Fabien ALBERT, 11/07/2019
La déchirure se divise alors en deux nouvelles fissures, qui elles-mêmes se séparent en deux autres, et ainsi de suite jusqu'à former une arborescence.Ça m'intéresse, 07/01/2018, « En combien de morceaux un ballon de baudruche éclate-t-il ? »
Dans les successions de rupture, dans les interstices, les déchirures, les métamorphoses ont été précipitées.Imaginaire & Inconscient, 2004, Marianne Pradem-Sarinic (Cairn.info)
Comme toute libération, la rupture, aussi lente qu'elle puisse paraître, ne se fait pas sans déchirure.La pensée de midi, 2009, Amina Alaoui (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de DECHIRURE s. f.

Rupture qui s'est faite en quelque habit par quelque accroc, ou semblable violence.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.