décoction

 

définitions

décoction ​​​ nom féminin

Action de faire bouillir dans l'eau une substance pour en extraire les principes solubles ; liquide ainsi obtenu. ➙ tisane.
 

synonymes

décoction nom féminin

infusion, macération, tisane, apozème (vieux), décocté (rare)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
On ajoute au bain la moitié de la décoction de la noix de galle, la moitié du tournesol, toute la décoction du bois jaune et deux onces de couperose.Jean-Sébastien-Eugène Julia de Fontenelle (1780-1842)
Je passe cette décoction au tamis un peu plus fin que les premiers.Nicolas Appert (1749-1841)
On prend cette première décoction, on la chauffe jusqu'à l'ébullition, on la repasse de nouveau, et on a un café aussi clair et aussi bon que possible.Jean Anthelme Brillat-Savarin (1755-1826)
Quantité d'autres herbes guérissent les blessures, si l'on en boit la décoction.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
Par les lavages et les compresses répétés de cette décoction, ils lui sauvèrent les pieds, et probablement la vie.Pierre Duchaussois (1878-1940)
Puis il prescrivit une décoction de quinquina et une préparation martiale, espèce d'opiat que l'on faisait avec de la limaille de fer et du miel.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Deux fois par jour l'animal est trempé dans une décoction de pieds de griffon ou de tabac.Champfleury (1821-1889)
Une décoction de viande contenant l'extractif animal ou osmazeux qui la colore, du sel, mais surtout de la gélatine.Nicolas Appert (1749-1841)
Il faut les faire bouillir, boire un gobelet de la décoction et appliquer le résidu en manière de cataplasme tous les deux jours.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
On fit bouillir l'écorce, et les pièces de coton qu'on trempa dans cette décoction prirent une teinte rouge très prononcée.Jules Verne (1828-1905)
Là on leur impose un régime très sévère, et on leur fait boire une décoction de plantes qui les prive pendant quelque temps de leur raison.Gustave de Beaumont (1802-1866)
Une décoction de noix vertes a donné à ma face blanche une assez belle nuance brune.Harriet Beecher Stowe (1811-1896), traduction Louis Énault (1824-1900)
La pâte insalivée (comme disent les historiens de ce répugnant breuvage) est mélangée à une décoction de feuilles de maïs, dans laquelle on la fait bouillir.Eugène Muller (1826-1913)
L'écriture faite avec une eau de vitriol ne devient visible, qu'en passant par-dessus de la décoction de noix de galle.Paul Lacroix (1806-1884)
La décoction de campêche est d'un rouge que les acides rendent plus vif ; les alcalis, les oxides métalliques et les sous-sels changent cette couleur en bleu-violet.Jean-Sébastien-Eugène Julia de Fontenelle (1780-1842)
Sa figure grasse, molle et sans barbe, semblait teinte par une décoction de réglisse claire, et sa chevelure blanche rendait plus vif encore l'éclat rude de ses petits yeux noirs.Gustave Flaubert (1821-1880)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DECOCTION » s. f.

Cuisson de plusieurs plantes ou drogues qu'on fait bouillir ensemble pour en tirer le jus, & servir à quelque medicament. On fait des decoctions de lavements avec des herbes. Les decoctions de gayac & de salsepareille sont la boisson qu'on donne en certaines maladies.
Les mots de l’époque Chez-soi Chez-soi

J’ai envie de vous parler de Bertha Mason. Personnage marginal de Jane Eyre (1847), roman de Charlotte Brontë, elle est la première épouse cachée de Rochester.

Aurore Vincenti 06/05/2020