infusion

 

définitions

infusion ​​​ nom féminin

Action d'infuser dans un liquide (une substance dont on veut extraire les principes solubles).
Tisane de plantes (camomille, menthe, tilleul, verveine…).
 

synonymes

infusion nom féminin

tisane, décoction, macération, thé (région., Belgique, Suisse)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Cette manière d'utiliser jusqu'à l'inutile, et de régénérer l'art par une salutaire infusion d'industrie, me frappe comme la plus éclatante révélation du progrès dans ses rapports avec la nouvelle capitale.Victor Fournel (1829-1894)
Il consiste en une infusion de feuilles séchées au feu, et on l'aspire comme les boissons américaines au moyen d'un tube de paille.Jules Verne (1828-1905)
Il prescrivit une infusion de quinquina pur, et, pour le cas où la fièvre reprendrait dans la nuit, une potion calmante.Victor Hugo (1802-1885)
En matière de chauffage et d'infusion, cette vérité est encore plus grande, surtout quand on opère sur d'importantes quantités.Joseph Audibert (1854-1921)
Les factionnaires du pont arrivent à demi gelés et chacun absorbe la bouillante infusion largement additionnée de rhum.Louis Boussenard (1847-1910)
Je ne pouvais pas en verser le trop-plein sur quelque champ de bataille ; je ne pouvais en calmer l'ardeur par quelque infusion diplomatique...Octave Feuillet (1821-1890)
Elle resta vingt-quatre heures couchée, ne laissant approcher d'elle que sa femme de chambre qui lui apporta quelques tasses d'infusion de feuilles d'oranger.Honoré de Balzac (1799-1850)
Vous voyez bien que c'est un médecin qui prépare l'infusion que va boire le malade qui a une serviette sur la figure.Eugène Chavette (1827-1902)
Je prendrai en rentrant une infusion de violette, et j'y mettrai des feuilles d'oranger... malus aurea.Paul de Kock (1793-1871)
On facilite les sueurs avec beaucoup de succès en donnant une infusion de fleurs de sureau sans admission de sucre.René Desgenettes (1762-1837)
Je gardais ses vieux gants, je buvais en infusion les fleurs qu'elle avait portées, je me relevais la nuit pour aller voir ses fenêtres.Honoré de Balzac (1799-1850)
Le tub tiède, pratiqué dans la matinée, avec une infusion de tilleul et l'enveloppement dans une couverture, est essentiellement sédatif, si le malade prend soin de se recoucher sans s'essuyer.Charles Burlureaux (1851-1927)
L'eau ne tarda pas à bouillir ; il prépara l'infusion de tilleul et la lui donna après l'avoir sucrée.Hector Malot (1830-1907)
En ce moment un peon plaça une mesure d'infusion de tamarin et un gobelet en corne sur la table.Gustave Aimard (1818-1883)
Les premières furent mises dans une infusion d'eau de sel, et les autres exposées aux rayons du soleil.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Je voudrais me faire une infusion de tilleul, car je me sens vraiment mal à l'aise.Hector Malot (1830-1907)
Il est vrai que, après tout, cette infusion nous a enrichis, que, tout ayant fini par se fondre, tout est bien, et que nous n'avons donc pas à nous plaindre.Jules Lemaître (1853-1914)
Elle passa dans sa chambre tandis qu'il restait dans le cabinet de toilette, préparant une nouvelle tasse d'infusion.Hector Malot (1830-1907)
Quand les feuilles commencent à s'ouvrir, l'infusion est piquante et aromatique, sans être ni devenir amère ou fade.Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
Je ne m'étendrai pas davantage sur les ressources que le fabricant trouvera dans l'appareil pour le chauffage, l'infusion à chaud et instantanée.Joseph Audibert (1854-1921)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « INFUSION » s. f.

Action par laquelle on infuse. Il faut faire une infusion de telles & telles drogues dans telles ou telles liqueurs. Il se fait des infusions à froid, d'autres à chaud. L'infusion se fait pour tirer la vertu des medicaments, & la communiquer à quelque liqueur ; ou pour augmenter sa vertu ; ou pour corriger quelques mauvaises qualitez. On fait des infusions avec de l'eau commune ; d'autres avec du vin, du vinaigre, du petit lait, du bouillon, de l'esprit de vin, &c.
 
INFUSION, est aussi quelquefois la chose infusée. Une infusion de sené & de rheubarbe.
 
INFUSION, se dit encore de l'action & de la liqueur qu'on fait entrer dans le corps par les veines. On a trouvé en Angleterre une nouvelle maniere de purger par l'infusion d'un purgatif qu'on fait entrer dans les veines, de la même maniere que les lavements dans les intestins. M. Smith Medecin de Dantzic en a fait plusieurs experiences qui luy ont fort bien reüssi.
 
INFUSION, se dit figurément en choses spirituelles de la maniere surnaturelle dont Dieu verse ses graces sur quelqu'un. Les Apostres avoient le don des langues par infusion.
Les mots du bitume Daron Daron

n. m. : père. Dérivé : n. f. daronne

Aurore Vincenti 15/04/2020