tisane

 

définitions

tisane ​​​ nom féminin

Boisson contenant une substance végétale (obtenue par macération, infusion, décoction) à effet médical ou hygiénique.
 

synonymes

tisane nom féminin

décoction, infusion, macération, thé (région., Belgique, Suisse)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ceux qui ont mal au cœur n'ont qu'à prendre de la réglisse ; ma tisane, à moi, c'est le petit blanc.Émile Souvestre (1806-1854)
Le bonhomme n'ayant pas acheté de sucre pour y ajouter, - cette marchandise n'entrait jamais dans la consommation de son ménage, - la petite fille s'était obstinément refusée à boire la tisane.Lucie Des Ages (1845-1914)
Si je vous comprends, je veux bien que cette lampée de pichenet me serve de poison ou de tisane.Paul Mahalin (1838-1899)
La petite a pris froid dans l'eau ; ce matin, elle a dû rester au lit ; le médecin est venu et lui a fait avaler de la tisane.Amédée Achard (1814-1875)
Elle se recouchait violemment, elle repoussait une seconde fois la tisane, en disant qu'elle était trop sucrée.Émile Zola (1840-1902)
Elle n'osait lui avouer ses terreurs, mais elle plaçait discrètement auprès de son lit quelque tisane fraîche et parfumée qu'il laissait perdre.Edmond About (1828-1885)
Cette demande fut sans doute entendue de l'autre côté, car la même indienne dont nous avons déjà parlée, apporta une tisane d'une couleur verdâtre.Charles Deguise (1827-1884)
Les trois premiers jours, sa nourriture se composa de bouillons, d'œufs frais et de gelée ; et sa boisson de tisane d'orge, de chiendent et de réglisse chaude.Joseph Adrien Le Roi (1797-1873)
Elle eût voulu n'avoir rien à dire, et, tout en préparant une tisane, elle cachait son visage tourné vers la muraille, et ramenait son petit châle sur ses épaules.George Sand (1804-1876)
Je passais donc les journées près de lui, et sans cesse la petite bonne entrait, apportant soit mon dîner, soit de la tisane.Guy de Maupassant (1850-1893)
Et tout de suite sentant qu'il allait trop loin, il délaya sa mauvaise humeur et la sévérité de son diagnostic dans une tisane de banalités, d'axiomes...Alphonse Daudet (1840-1897)
Une caresse aux enfants, un conseil, un service à la mère, un vêtement chaud, une tisane aux vieux qui toussent et qui grelottent, peuvent vous conquérir leurs cœurs.Charles Turgeon (1855-1934)
Une marchande de frivolités offrait ses dentelles ; le marchand de tisane, portant sur son dos sa fontaine, agitait sa sonnette ; des fillettes jouaient aux grâces.Anatole France (1844-1924)
Elle travaillait aussi à la cuisine ; elle pouvait faire chauffer de l'eau, préparer une tisane.George Sand (1804-1876)
Sa mère le déshabilla, le mit au lit et apporta la bouilloire pour lui faire une bonne tasse de tisane de sureau cela réchauffe !Hans Christian Andersen (1805-1875)
Je lui dirai comme c'est bon en tisane, pour toutes sortes de maux... il a justement son rhumatisme dans ce moment-ci... ça se trouve bien... il comprendra mieux...Saintine (1798-1865)
Ma femme se servait toujours de trois cuillerées pour faire sa tisane : une était pour moi, l'autre pour elle, la troisième pour la théière.Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
Rien n'était touchant comme de le voir tendre au blessé une tasse de tisane avec son doux tremblement sénile.Victor Hugo (1802-1885)
Nous le conduisîmes chez nous, où nous lui fîmes un lit et de la tisane.George Sand (1804-1876)
Je vais vous apporter de suite une tasse de thé, et tantôt une tisane chaude qui vous fera dormir profondément durant toute la nuit.Madame Leprohon (1829-1879), traduction Joseph Auguste Genand (1839-1902)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « TISANE » s. f.

Les Medecins disoient autrefois Ptisane. Potion rafraischissante faite d'eau bouillie avec de l'orge & de la reglisse. On y adjouste quelquefois du chiendent, de l'oseille, du sené, pour la rendre laxative, purgative. La plus-part des infusions des Medecins se font dans de la tisane. On oste le vin à tous les febricitans, & on les reduit à la tisane. Ce mot vient du Grec ptisani.
Drôles d'expressions À la bonne franquette À la bonne franquette

À la bonne franquette : sans façon, sans cérémonie. 

Alain Rey 16/02/2020