déconvenue

définitions

déconvenue ​​​ | ​​​ nom féminin

Désappointement causé par un insuccès, une mésaventure, une erreur. ➙ déception. Amère déconvenue.

synonymes

déconvenue nom féminin

déception, dépit, désappointement, désillusion, désenchantement, mécompte (littéraire)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Et, pour rester sincère, j'avouerai qu'il y eut chez moi, après l'inoffensive issue de cette aventure, plus de déconvenue que de soulagement.Georges Eekhoud (1854-1927)
Il se fût bien diverti de la déconvenue du marquis, et il trouvait que c'eût été une bonne leçon à lui donner que de lui rire au nez.George Sand (1804-1876)
Si, au contraire, l'héritier inconnu se présentait, il ne restait au pauvre artiste que l'âcreté d'une convoitise inutile, que l'amertume d'une terrible déconvenue.Louis Ulbach (1822-1889)
Furieux de sa déconvenue, il se cramponnait aux longues oreilles du faux animal, et il allait l'abandonner sans doute, lorsqu'il nous aperçut.Jules Verne (1828-1905)
Il resta quelques minutes, le flambeau à la main, contemplant les voyageurs avec un air de déconvenue le plus réjouissant du monde.Harriet Beecher Stowe (1811-1896), traduction Louis Énault (1824-1900)
Et, toujours suivi des trois ordinaires, il reprit sa chasse, résolu à faire payer la déconvenue qu'il venait d'éprouver par une magistrale correction appliquée en passant au trop maladroit mendiant.Michel Zévaco (1860-1918)
Quelques-uns qui se crurent plus heureux, ayant abordé au fond du golfe, parvinrent jusqu'au kha-kan ; mais le cruel se vengea de sa déconvenue en les faisant massacrer.Amédée Thierry (1797-1873)
Je trouvai donc qu'elles portèrent ma déconvenue avec une grande résignation, éclipsée qu'elle était dans la magnitude de la leur.Oliver Goldsmith (1728-1774), traduction Bernard-Henri Gausseron (1845-1913)
À telle enseigne que le sac de leur maison avait même répondu ce soir de furie populaire à son état d'énervement, de dépit et de déconvenue.Georges Eekhoud (1854-1927)
Ses deux compagnes furent bientôt auprès de son lit pour obtenir des détails de son escapade ; elle leur raconta sa déconvenue.Henry Gréville (1842-1902)
Birro se retira dans un état d'irritation d'autant plus grande que les nombreux seigneurs, rassemblés dans la cour, s'entreregardaient en souriant de sa déconvenue.Arnauld d'Abbadie (1815-1893)
Cette femme, outrée de déplaisir, alla conter sur l'heure sa déconvenue à sa mère qui fut d'avis d'envoyer quérir le cavalier.Gédéon Tallemant des Réaux (1619-1690)
Le seul regret que sa déconvenue inspira au jeune homme fut loin d'être dicté par l'égoïsme.Eugène Chavette (1827-1902)
Cette déconvenue de son ami, après une série de veine aussi prolongée, lui paraissait assez plaisante.Fernand Vandérem (1864-1939)
Et en riant de leur déconvenue, elle leur avait appris que c'était elle-même que le brodeur venait de demander en mariage.Marguerite Audoux (1863-1937)
Nous sommes ici totalement plongés dans le dérisoire, et cela ne fait au fond qu'une déconvenue de plus pour cette pauvre construction européenne, ou destruction européenne, faut-il l'appeler ainsi, plutôt.Europarl
Johnson, voyant leur extrême déconvenue, leur donna, chemin faisant, et quoique peu initié dans les affections orientales, quelques légères consolations.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Mais justement, dans mes vagues pressentiments d'incidents singuliers, il ne me plaisait pas de le rendre témoin, peut-être, d'une déconvenue.Jules Lermina (1839-1915)
Brise-tout, autant, pour faire oublier sa déconvenue que par goût naturel, se constitua le porte-voix de ces murmures.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Enfin, à 8 heures, ils se mirent à table, déjà consolés de leur déconvenue de la journée.Ernest Daudet (1837-1921)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DECONVENUE » s. f.

Vieux mot qui signifioit malheur, mauvaise avanture. Il luy a conté sa chance, sa deconvenuë.
So British... ou pas ! Spoil Spoil

Emblématique de la culture populaire contemporaine (séries, littérature…), ce terme issu du verbe anglais to spoil « gâcher » s’est imposé en...

Dr Orodru 15/09/2021