Email catcher

dépit

Définition

Définition de dépit ​​​ nom masculin

Chagrin mêlé de colère, dû à une déception, à un froissement d'amour-propre. ➙ amertume, rancœur, ressentiment. La réussite de son disciple lui cause du dépit (➙ dépiter). Faire qqch. par dépit. Pleurer de dépit.
En dépit de locution prépositive : sans tenir compte de. ➙ malgré. Il a agi en dépit de mes conseils. Travail fait en dépit du bon sens, mal fait.

Synonymes

Synonymes de dépit nom masculin

aigreur, amertume, désappointement, ressentiment, vexation

jalousie, rancœur

Synonymes de en dépit de

malgré, nonobstant (littéraire)

Exemples

Phrases avec le mot dépit

Cette fois-ci, en dépit de l'opposition farouche des représentants du procureur fédéral, le tribunal se voit contraint de prononcer la révocation du juge.Annales. Histoire, Sciences sociales, 2008, Frédéric Audren, Dominique Linhardt (Cairn.info)
En dépit du contexte sanitaire, la prochaine saison de tomates se prépare.Ouest-France, 25/01/2021
C'est-à-dire que l'agroécologie ne peut exister en dépit de la reconstitution de l'écosystème et de son entretien.Géo, 11/12/2018, « Quelle est la définition de l'agroécologie ? »
D'où aussi le recours toujours prisé aux divers hospices, en dépit des files d'attente de plusieurs années et de leur caractère extrêmement dégradant.Communications, 2016, Axelle Brodiez-Dolino (Cairn.info)
Cela signifie qu'en dépit des évolutions structurelles du marché de l'immobilier, depuis 40 ans, le calcul de la taxe n'a pas changé.Ça m'intéresse, 18/10/2012, « La taxe d’habitation est-elle injuste ? »
Il en arriva tout autrement cependant, au grand dépit de la jolie simia parisiensis.Hector Berlioz (1803-1869)
Il y a du dépit dans la voix du volleyeur angevin, une sorte de fatalisme aussi par rapport à la société actuelle.Ouest-France, Stéphane BOIS, 24/03/2021
En dépit d'un première mise en demeure, l'agriculteur n'avait pas modifié ses pratiques.Ouest-France, 26/04/2016
De plus, une désinfection permanente de toutes les surfaces, des jeux et autres objets manipulés sera à faire en dépit du manque de personnel.Ouest-France, 03/06/2020
En dépit d'une averse, la musique a trouvé son espace sur le toit de la base sous-marine, samedi 25 septembre.Ouest-France, 26/09/2021
L'objectif de la cohésion est plus important que jamais, non en dépit de la crise mais précisément à cause de la crise.Europarl
Cette obligation de résultat soulève la question de l'effectivité de la discipline et de l'efficacité des instruments en dépit des efforts qui pourraient être entrepris.Revue Juridique de l'Environnement, 2020, Kablan Jean-Michel Atta (Cairn.info)
De surcroît, en dépit de son apparente prudence, elle suppose beaucoup.L'Année sociologique, 2004, Raymond Boudon (Cairn.info)
En dépit de l'absence de feu, les occupants ne souffrent pas du froid.Ça m'intéresse, 15/12/2018, « Peut-on se chauffer dans un igloo ? »
Un geste très symbolique, du jamais-vu dans le pays où, en dépit des renversements successifs de régimes, la royauté restait jusqu'ici intouchable.Ouest-France, 20/09/2020
Cette donnée de moyenne durée accompagnant des échanges diplomatiques à leur zénith en dépit d'une conjoncture difficile pour la théocratie iranienne.Outre-Terre, 2011, William Guéraiche (Cairn.info)
En dépit des difficultés sanitaires et économiques qui s'accumulent depuis presque un an, le gouvernement veut prouver que les réformes se poursuivent.Capital, 19/01/2021, « Taxe d'habitation : quel est le taux de ménages exonérés… »
Ce qui ne veut pas dire que les oppositions seront alors évacuées, mais que la foi peut subsister en dépit de, au-delà des dissensions.Études théologiques et religieuses, 2011, Jean Richard (Cairn.info)
Pour autant, à horizons moyen et long terme, investir aujourd'hui dans le palladium nous paraît hasardeux, en dépit de sa tendance haussière bien affirmée.Capital, 14/06/2017, « Faut-il miser sur le palladium, le nouveau roi des métaux… »
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de DEPIT s. m.

Colere qui donne du degoust d'une chose contre laquelle on se fasche. Quand un amy rompt avec nous, cela fait un grand depit. On dit d'un amant méprisé, qu'il faut qu'un depit heureux le tire d'affaire. Le peuple est malin, & fait mille niches aux honnestes gens pour leur faire depit. Cet affront le fera crever de rage & de depit. Moliere a fait une belle Comedie du Depit amoureux. On dit aussi à l'adjectif, un homme depit, c'est à dire, qui est sujet à se depiter. Ce mot vient du Latin dispectus. Menage.
 
On dit proverbialement, qu'une chose est faite par depit, qu'elle croist par depit, pour dire, qu'elle croist sans qu'on en ait soin. On dit aussi, En depit de Dieu & de sa mere, en depit de Dieu & du monde, en depit des gens, pour dire, Malgré toutes sortes d'obstacles.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.