Email catcher

mécompte

Définition

Définition de mécompte ​​​ nom masculin

Erreur de prévision ; espoir fondé à tort, espérance trompée. ➙ déception. De graves mécomptes.

Synonymes

Synonymes de mécompte nom masculin

déception, déconvenue, désappointement, désenchantement, désillusion

[vieux] faux calcul

Exemples

Phrases avec le mot mécompte

Il y a mécompte, et comme tromperie dans la marchandise mise en vente.Edmond Lepelletier (1846-1913)
J'essayai de vaincre ma nature, d'oublier les mécomptes du passé.Paul Mariéton (1862-1911)
Celle-là ne vous ménagera aucun mécompte ; on ne rira, on ne baillera jamais devant elle, parce qu'elle est toujours la vérité, celle qui existe.Émile Zola (1840-1902)
En ce sens le collège n'est pas une communauté d'amis si on la pense par le compte ou le mécompte de ceux affirment une appartenance.Rue Descartes, 2004, François Noudelmann, Antonia Soulez (Cairn.info)
Ce qui fait souvent le mécompte d'un écrivain, c'est qu'il croit rendre les choses telles qu'il les aperçoit ou qu'il les sent.Hegel, 2015, Jean-Marie André (Cairn.info)
Il ne croit à rien et ne peut s'empêcher de plaisanter de tout, en dépit des perpétuels mécomptes que l'existence lui réserve.L'Année balzacienne, 2010 (Cairn.info)
Cela n'empêcha bien sûr pas que, mécomptes et mauvaises surprises aidant, on débouchât sur des dépenses bien plus élevées que prévu.Afrique & histoire, 2006, Jean Frémigacci (Cairn.info)
Au-delà de ces mécomptes et de ces erreurs, c'est l'ensemble de la démonstration qui risque de laisser le lecteur sceptique.Cahiers Jaurès, 2003 (Cairn.info)
Un certain rapport d'existence, et peut-être aussi un rapport de compte à faire, puisqu'il y a eu deux mécomptes au moins.La Cause du Désir, 2021, Jacques Aubert (Cairn.info)
On a en effet souvent vu des manœuvres conduites sur des hypothèses non vérifiées, qui aboutissent immanquablement à de graves mécomptes.Stratégique, 2014, Antoine Devaux (Cairn.info)
D'autre part, mécompte et mécompréhension accompagnent les processus d'échanges culturels.Revue philosophique de la France et de l'étranger, 2016, Abderhaman Messaoudi (Cairn.info)
Tel sera le mécompte : l'homme démocratique se sent des ailes, on l'invite à prendre son essor, mais ses ailes fondent comme cire au soleil.Poétique, 2018, Philippe Dufour (Cairn.info)
Dans son cas, un universalisme ne s'est pas versé dans l'autre, à la faveur d'un mécompte sur la révolution.Revue historique, 2015 (Cairn.info)
Ce mécompte doit probablement quelquefois être attribué à des erreurs de catalogues ; mais il est certain que plusieurs étoiles observées antérieurement ont disparu du ciel.Adrien Guilmin (1812-1884)
Ce mécompte statistique est d'autant plus troublant que l'atlas décrit la densité du maillage géographique à partir des adresses des cavaliers licenciés dans ces entreprises.Sociétés contemporaines, 2016, Vérène Chevalier (Cairn.info)
Mais elle portait l'empreinte d'un mécompte avec la vie.Louise-Eléonore-Charlotte-Adélaide d'Osmond Boigne (1781-1866)
Ne prêtez ni n'empruntez jamais d'argent à vos amis, si vous ne voulez pas vous exposer à de fâcheux mécomptes.Jules Rostaing (1824-?)
Mais c'est précisément des mécomptes et des incertitudes du schème rétrobductif en matière d'évolution qu'il va être question.Bulletin de psychologie, 2009, Robert Pagès (Cairn.info)
Les mécomptes laissent environ 20 000 réfugiés non enregistrés et non assistés.Politix, 2005, Michel Agier (Cairn.info)
Les mécomptes, les revers, les défaillances se multiplient.Claire-Élisabeth-Jeanne Gravier de Vergennes Rémusat (1780-1821)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de MESCOMPTE subst. masc.

Erreur de calcul en la supputation. Les Commis d'un Financier sont responsables du mescompte qui se trouve dans les sacs. Il a fallu reformer le calendrier, à cause qu'il y avoit un mesconte de dix jours dans la supputation du temps.
 
MESCOMPTE, se dit figurément de toute erreur qui se fait dans la conjecture, dans la prediction, dans le raisonnement. Quand on raisonne sur un principe faux, on trouve à la fin bien du mescompte. Il avoit conjecturé que le bled seroit cher cette année, il s'est trouvé bien du mescompte en son calcul, car il en est bien venu d'ailleurs.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Top 10 des mots Top 10 des mots à connaître pour briller pendant les repas de fin d'année Top 10 des mots à connaître pour briller pendant les repas de fin d'année

Les conversations en famille ou entre amis vont toujours bon train pendant vos repas de fin d’année et vous tenez cette fois à faire étalage de votre...

Marjorie Jean 20/12/2023
sondage de la semaine