dédoubler

 

définitions

dédoubler ​​​ verbe transitif

Enlever la doublure de.
Partager en deux. ➙ diviser. Dédoubler un fil de laine. —  Dédoubler un train, faire partir deux trains au lieu d'un.

se dédoubler ​​​ verbe pronominal

Se séparer en deux. —  Je ne peux pas me dédoubler, être à deux endroits à la fois (➙ ubiquité).
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je dédouble

tu dédoubles

il dédouble / elle dédouble

nous dédoublons

vous dédoublez

ils dédoublent / elles dédoublent

imparfait

je dédoublais

tu dédoublais

il dédoublait / elle dédoublait

nous dédoublions

vous dédoubliez

ils dédoublaient / elles dédoublaient

passé simple

je dédoublai

tu dédoublas

il dédoubla / elle dédoubla

nous dédoublâmes

vous dédoublâtes

ils dédoublèrent / elles dédoublèrent

futur simple

je dédoublerai

tu dédoubleras

il dédoublera / elle dédoublera

nous dédoublerons

vous dédoublerez

ils dédoubleront / elles dédoubleront

 

synonymes

dédoubler verbe transitif

diviser, partager, scinder en deux

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Javert sentait dans sa conscience le devoir se dédoubler, et il ne pouvait se le dissimuler.Victor Hugo (1802-1885)
Il ne faut pas dédoubler les travaux, mais leur donner une visibilité accrue.Europarl
Ma compagnie s'accrut au point qu'il fallût la dédoubler.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Il espérait dédoubler quelques-uns de ces astres magnifiques qui rayonnaient au zénith.Jules Verne (1828-1905)
Moi-même j'obtins des tables où mes élèves pouvaient écrire au lieu de griffonner sur leurs genoux ; comme ma classe devenait chaque jour plus nombreuse, on finit par la dédoubler.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
C'est à peine s'il suffirait de me dédoubler pour faire le triage.Edmond Biré (1829-1907)
Elle voulait me faire coucher chez elle, mais il eût fallu dédoubler un lit et déranger toute la maison.Émile Gaboriau (1832-1873)
Il y a des associations d'idées tellement durables qu'elles paraissent éternelles, tellement étroites qu'elles ressemblent à ces étoiles doubles que l'œil nu en vain cherche à dédoubler.Remy de Gourmont (1858-1915)
Certes, c'est là un sacrifice douloureux et même héroïque pour tous les inventeurs célèbres : aussi se contentent-ils, d'ordinaire, de dédoubler leur personnalité.Albert Farges (1848-1926)
Regarde le fiel du bouc noir, il est volumineux et facile à dédoubler.Ernest Capendu (1826-1868)
L'homme est double, il n'a pas besoin d'être gris pour se dédoubler.Alfred Delvau (1825-1867)
La dualité de l'âme éclate dans cette puissance qu'un enfant de trente mois possède déjà de dédoubler dans son esprit la réalité et le simulacre ; mais voici un autre phénomène.George Sand (1804-1876)
J'ai quelquefois entendu dire que cette propriété de dédoubler le sucre était due à la vie propre du globule de levûre.Claude Bernard (1813-1878)
Des années se passèrent pour moi à souffrir, à me contraindre, à me dédoubler.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Il suffisait donc d'une cause occasionnelle pour faire dédoubler le genre en ses espèces qu'il contenait déjà virtuellement.Albert Farges (1848-1926)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DEDOUBLER » v. act.

Oster la doublure d'un habit, d'un meuble, d'une tapisserie. Il a fait dedoubler son manteau à cause de la chaleur.
 
DEDOUBLÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Les mots du bitume Ambiancer Ambiancer

v. transitif / pronominal : 1. Mettre de l’animation, séduire, chauffer 2. Se disposer à faire la fête.

Aurore Vincenti 17/02/2020