diviser

 

définitions

diviser ​​​ verbe transitif

Séparer (une chose ou un ensemble de choses) en plusieurs parties. ➙ fractionner, fragmenter ; morceler, partager. Diviser une somme en plusieurs parts. Diviser un terrain.
Partager en quantités égales. Diviser un gâteau en six. (passif) Le jour est divisé en 24 heures. —  Chercher, calculer combien de fois une quantité est contenue dans une autre (➙ division ; dividende, diviseur). Diviser un nombre par quatre (opposé à multiplier).
abstrait Séparer en éléments. On divise le règne animal en classes.
Séparer, semer la discorde, la désunion entre (des personnes, des groupes). ➙ brouiller, désunir, opposer. L'affaire Dreyfus divisa la France. —  au participe passé Une opinion publique divisée.
sans complément, locution proverbiale Diviser pour régner.

se diviser ​​​ verbe pronominal

Se séparer en parties. L'œuf se divise en cellules. ➙ se scinder, se segmenter. —  Être séparé en parties. Exposé qui se divise en trois parties. —  Être divisible.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je divise

tu divises

il divise / elle divise

nous divisons

vous divisez

ils divisent / elles divisent

imparfait

je divisais

tu divisais

il divisait / elle divisait

nous divisions

vous divisiez

ils divisaient / elles divisaient

passé simple

je divisai

tu divisas

il divisa / elle divisa

nous divisâmes

vous divisâtes

ils divisèrent / elles divisèrent

futur simple

je diviserai

tu diviseras

il divisera / elle divisera

nous diviserons

vous diviserez

ils diviseront / elles diviseront

 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
C’est notre continent, un vieux continent qui se renouvelle sans cesse, et personne ne réussira à nous diviser.Europarl
Maintenant nous allons voir ces grandes factions se diviser de famille à famille dans le même parti et d'individus à individus dans une même maison.Émile Vincens (1764-1850)
Or, j'estime que diviser les produits en bons et mauvais produits est une démarche qui ne tient absolument pas la route.Europarl
Loin de nous donc cette manie de diviser, qui détruit les liaisons, les rapports, qui coupe, qui isole, qui anéantit tout.Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord (1754-1838)
Diviser l'espace aérien en secteurs pourrait, si nécessaire, se concrétiser via des décisions à la majorité qualifiée.Europarl
Ce n'est pas à moi, simple particulier, de prendre tant d'importance que de diviser une reine avec son royaume.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Diviser encore 8 % de la population mondiale par 30 souverainetés budgétaires absolues est une folie.Europarl
Par ailleurs, nous savons que diviser empiriquement la posologie destinée à des adultes pour traiter des enfants a, par le passé, déjà conduit à des drames.Europarl
Au moment de diviser l'objectif européen en objectifs nationaux, nous adopterons la même approche conjointe et juste que celle que nous avons prise pour rendre obligatoire l'objectif de l'énergie renouvelable.Europarl
Aux caps du fleuve, sur la pointe des collines légères, les natures contemplatives virent se diviser la lumière en mille figurations éphémères.Joseph Henri Rosny (1856-1940)
C'est au sujet de cette adresse que la majorité commença à se diviser une seconde fois.François-Xavier Garneau (1809-1866)
Cela n'a pas de sens : au contraire, par le biais de la coopération, nous aiderons ces pays au lieu de les diviser.Europarl
Ils le font selon leur intérêt, qui est de diviser la région pour mieux y régner.Europarl
Cette question est trop importante pour se laisser distraire et diviser par des élucubrations fiscales individuelles, matière qui est clairement du ressort des gouvernements nationaux et du domaine de l'unanimité.Europarl
Troisièmement, dans le passé, la maxime politique «diviser pour régner» – avec des décisions allant du haut vers le bas – a trop souvent été appliquée.Europarl
Comme tous les tyrans, il a su les diviser et semer entre eux des haines irréconciliables.Mayne Reid (1818-1883), traduction Allyre Bureau (1810-1859)
D'abord, diviser les paysans entre les gros et les petits et casser leur unité syndicale.Europarl
Nous voulions diviser le texte afin de supprimer le mot «biotechnologies» et de terminer le texte par «mesures de santé préventives».Europarl
Cette initiative – comme toutes les initiatives de ce genre – a pour seul effet de nous diviser au lieu de nous unir.Europarl
Pour conclure, si la manière d'y parvenir consiste à diviser le pays en sous-régions, qu'il en soit ainsi !Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DIVISER » v. act.

Partager en plusieurs parties. On n'a pû encore trouver le moyen de diviser geometriquement un angle en trois parties égales. Ce pere a divisé son bien en trois portions pour faire un partage entre ses enfants.
 
DIVISER, signifie aussi, Separer, mettre à part. Dieu divisa les eaux des eaux, c'est à dire, separa celles qui sont au dessus du Firmament de celles qui sont au dessous. La riviere se divise en plusieurs bras pour faire des Isles & differentes embouchures. Il ne faut point qu'un esprit se divise, se partage, s'occupe à plusieurs choses.
 
DIVISER, en termes d'Arithmetique est, Découvrir combien de fois une petite somme est contenuë en une plus grande, & ce qui en reste. Si on divise 1550. par 12. le quotient sera 129. & il en restera 2.
 
DIVISER, signifie aussi, Mettre en trouble, en querelle, en partis, en factions. Tout Royaume qui sera divisé en soy sera desolé, dit JESUS-CHRIST. La grande adresse d'un politique est de diviser, de desunir ses ennemis.
 
DIVISÉ, ÉE. part.
 
DIVISÉ, en termes de Blason, se dit de la fasce, de la bande, &c. qui n'ont que la moitié de leur largeur, que l'on appelle fasce ou bande en divise.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots qui viennent de l’arabe Top 10 des mots qui viennent de l’arabe

Non, le français n’a pas emprunté des mots qu’à l’anglais ! De tout temps, notre lexique s’est enrichi grâce à de nombreuses langues et l’arabe fait partie des sources les plus importantes.

Édouard Trouillez 17/07/2020