dégarnir

 

définitions

dégarnir ​​​ verbe transitif

Dépouiller de ce qui garnit. ➙ vider. Dégarnir une vitrine.

se dégarnir ​​​ verbe pronominal

Perdre une partie de ce qui garnit. —  spécialement Perdre ses cheveux. Ses tempes se dégarnissent. Il se dégarnit.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je dégarnis

tu dégarnis

il dégarnit / elle dégarnit

nous dégarnissons

vous dégarnissez

ils dégarnissent / elles dégarnissent

imparfait

je dégarnissais

tu dégarnissais

il dégarnissait / elle dégarnissait

nous dégarnissions

vous dégarnissiez

ils dégarnissaient / elles dégarnissaient

passé simple

je dégarnis

tu dégarnis

il dégarnit / elle dégarnit

nous dégarnîmes

vous dégarnîtes

ils dégarnirent / elles dégarnirent

futur simple

je dégarnirai

tu dégarniras

il dégarnira / elle dégarnira

nous dégarnirons

vous dégarnirez

ils dégarniront / elles dégarniront

 

synonymes

dégarnir verbe transitif

débarrasser, dépouiller, vider, dépourvoir (rare)

élaguer, émonder, tailler

se dégarnir verbe pronominal

se vider, se désemplir

perdre ses cheveux, se déplumer (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Dans de pareilles conditions, il devenait possible de lancer en expédition un détachement considérable sans avoir à craindre de dégarnir les débris de la citadelle.Gustave Aimard (1818-1883) et Jules Berlioz d'Auriac (1820-1913)
Plus le discours était long, plus l'orateur éprouvait le besoin de se dégarnir.Henry Murger (1822-1861)
Très peu abondante, sa chevelure s'éclaircissait, la calvitie faisait ses ravages ; son front, naturellement découvert et haut, s'agrandissait ; les tempes commençaient à se dégarnir.Edmond Lepelletier (1846-1913), Victorien Sardou (1831-1908) et Émile Moreau (1852-1922)
L'ennemi fut obligé de dégarnir sa droite pour parer à cette nouvelle attaque.Napoléon Bonaparte (1769-1821)
Ce système épargne la nécessité de l'arrêt des turbines pour les dégarnir et les regarnir.Ernest Michel (1837-1896)
Son front, qui commençait à se dégarnir vers les tempes, et son visage, coupé de profondes rides, exprimaient mille sentiments divers que la colère et le dédain dominaient tous.Amédée Achard (1814-1875)
Si la difficulté était trop grande, il faudrait remplacer la charrue par la pioche, et dégarnir chaque pied en rejetant la terre au milieu des rangs.Paul de La Gironière (1797-1862)
L'ennemi répugnait à s'étendre par sa droite, seule manœuvre qu'il eût à faire, afin de ne pas dégarnir le point attaqué.Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont (1774-1852)
C'était alors un homme de quarante-deux ans, qui paraissait plus jeune que son âge, encore que son front commençât à se dégarnir.Émile Gaboriau (1832-1873)
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DEGARNIR » v. act.

Oster ce qui garnissoit. Degarnir une maison, une chambre, un lit, des bas, une tapisserie.
 
On dit aussi, Se degarnir, pour dire, S'habiller plus legerement. Il ne faut pas se degarnir trop tost, on est en danger de s'enrhumer.
 
DEGARNIR, se dit aussi des places de guerre. Degarnir une place, c'est à dire, en oster les soldats & les munitions.
 
DEGARNI, IE. part. pass.
Les mots croisés du Robert Vins et vendanges Vins et vendanges

Jouez avec les mots du vin, et savourez cette grille de saison !

27/09/2020