dépensier

définitions

dépensier ​​​ , dépensière ​​​ adjectif et nom

Qui aime dépenser (1), qui dépense excessivement. —  nom Quel dépensier !

synonymes

dépensier, dépensière adjectif et nom

dissipateur, dilapidateur, gaspilleur, gouffre, prodigue, panier percé, mange-tout (vieux)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il était dépensier, n'aimait que les beaux habits ; ses habitudes étaient toutes contraires à celles des bourgeois rangés.Jules Michelet (1798-1874)
Vous m'avez l'air d'un dépensier, ça vous servira d'exemple.Eugène Sue (1804-1857)
Cet artisan est un ivrogne, fainéant, tapageur et dépensier ; il ne manque pas d'intelligence, mais la paresse et la débauche l'ont absolument perverti.Eugène Sue (1804-1857)
C'est un dépensier et une fine canaille que ce gaillard-là !Jean-Baptiste Caouette (1854-1922)
J'ai toujours été très-dépensier, et j'étais lié avec des gens riches que je voulais égaler.Jane Austen (1775-1817), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Un bon travailleur, pourtant, je vous assure, jamais en retard, point dépensier ; tout le monde l'aimait.René Bazin (1853-1932)
Je prenais l'ordre, la parcimonie, la prévoyance en dégoût, me jurant en mon âme d'être toujours généreux, prodigue et dépensier.Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
Non, un bomme pauvre qui est ingrat, dépensier, mécontent, rebelle, est probablement quelqu'un, et il y a en lui bien des choses.Oscar Wilde (1854-1900), traduction Albert Savine (1859-1927)
Le visa préalable du contrôle financier pour chaque service dépensier sera seulement abandonné si le système de contrôle interne d'un service s'avère tout à fait adéquat.Europarl
Tout d'ailleurs dans ce groupement démocratique était également soumis à l'élection : on élisait jusqu'au dépensier et jusqu'au cuisinier.Gustave Reynier (1859-1937)

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DESPENSIER, IERE » adj.

Prodigue, qui despense mal à propos son bien. C'est aussi en quelques familles l'Oeconome ou celuy qui a soin de faire la despense d'un ménage, d'une communauté.
So British... ou pas ! Spoil Spoil

Emblématique de la culture populaire contemporaine (séries, littérature…), ce terme issu du verbe anglais to spoil « gâcher » s’est imposé en...

Dr Orodru 15/09/2021