panier

 

définitions

panier ​​​ nom masculin

Réceptacle de vannerie servant à contenir, à transporter des marchandises. Panier à provisions. ➙ cabas, couffin. —  Mettre au panier : jeter. —  locution, au figuré Mettre (plusieurs personnes) dans le même panier, porter sur elles le même jugement (négatif).
Panier à salade : récipient métallique à claire-voie pour égoutter la salade ; au figuré, familier voiture cellulaire*.
locution, au figuré Panier percé : personne très dépensière.
Contenu d'un panier. —  Panier-repas : repas froid distribué à des voyageurs. —  locution Le panier de la ménagère : la part du budget familial consacrée à l'alimentation et à l'entretien.
Armature qui servait à faire gonfler les jupes. Robe à paniers. ➙ crinoline, vertugadin.
familier Derrière, fesses.
au basketball Filet sans fond, fixé à un panneau de bois.
 

synonymes

panier nom masculin

corbeille, banne, barquette, bourriche, cabas, couffin, hotte, paneton, panière

[Basket] but

[familier] derrière

panier percé

dépensier

(robe à) paniers

(robe à) crinoline, vertugadin

panier à salade

[familier] voiture cellulaire

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Nelly avait pris la précaution de garnir son panier de quelques tranches de pain et de viande, et ils firent en cet endroit leur frugal déjeuner.Charles Dickens (1812-1870), traduction Alfred des Essarts (1811-1893)
Son panier d'œufs était tombé par terre, mais personne n'y fit attention et on écrasa tout.Magdeleine Du Genestoux (1873-1942)
A quelques pas de la voiture des souverains, le khédive, dans un élégant panier, conduit lui-même un superbe attelage de deux chevaux gris tarbes.Gustave Nicole (1835-?)
La femme au panier d'œufs pleurait, mais ce n'était par pour ses œufs perdus ; je crois même qu'elle a suivi la voiture sans s'inquiéter d'autre chose.Magdeleine Du Genestoux (1873-1942)
Je voterai aujourd'hui en faveur de prix agricoles équitables aussi bien pour les producteurs que pour le panier de la ménagère.Europarl
On la voyait passer, tenant son panier d'une main et son enfant de l'autre main.Charles-Louis Philippe (1874-1909)
Pierre portait un panier de provisions, et leur plan était de dîner dans quelque endroit agréable.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction François Soulès (1748-1809)
Quand elle présenta son panier aux balances, il espérait quelques mots de soumission : il lui parla d'un ton à demi moqueur, à demi conciliant.Harriet Beecher Stowe (1811-1896), traduction Louis Énault (1824-1900)
Par exemple, j'essayai de plusieurs manières à me tresser un panier ; mais les baguettes que je me procurais pour cela étaient si cassantes, que je n'en pouvais rien faire.Daniel Defoe (1661-1731), traduction Petrus Borel (1809-1859)
Je partais en emportant un panier peu fourni, tandis que mes camarades apportaient d'abondantes provisions.Honoré de Balzac (1799-1850)
A la sortie du dîner, elle rentrait seule dans ses appartements avec ses femmes, ôtait son panier et son bas de robe et se préparait aux représentations du soir.Maxime de La Rocheterie (1837-1917)
Comme la foule les bousculait, elle le poussa sous une porte, où elle se tint debout devant lui, son petit panier à la main.Émile Zola (1840-1902)
Lorsqu'il entra dans la loge de la concierge, une grosse dame, attifée comme une harengère dans l'exercice de ses fonctions, en sortait, un panier au bras.Charmes Mérouvel (1832-1920)
Cette toilette, avec son incroyable déploiement de jupe, représente le panier dans l'ampleur, la grandeur, l'énormité de son développement.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Comme nous nous disputions à qui trouverait les plus belles grappes, à qui remplirait plus vite son panier !Honoré de Balzac (1799-1850)
Vous aurez un petit cheval et un panier pour aller chaque jour à la gare.Guy de Maupassant (1850-1893)
La plupart du temps je ne puis porter le panier aux provisions, qui me scie le bras en revenant du marché.Honoré de Balzac (1799-1850)
Ainsi il se mit à balancer le berceau avec son pied et adressa une grimace au petit rebelle dans son panier à linge.Charles Dickens (1812-1870), traduction Alfred des Essarts (1811-1893)
Un petit panier d'osier, pour recevoir les plantes, un autre rempli de quelques aliments que n'eût pu leur offrir la cabane d'un berger, formaient leur équipage.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction Victorine de Chastenay (1771-1855)
Positivement, il ne s'écoula pas la dixième partie d'une seconde entre le moment où le panier se décrocha et celui où il disparut complètement avec tout ce qu'il contenait.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PANIER » s. m.

Vaisseau portatif fait ordinairement d'osier, qui a de differents usages suivant sa figure ou sa capacité. Quand on va cueillir des fruits, il faut porter un panier. On porte un panier au marché, quand on y va acheter les provisions du mesnage. Les enfants portent à l'école un panier, où est leur livre & leur desjeusner. Panier à claires voyes, panier d'osier fin, de jonc, &c. Ce mot vient de panis ou de panarium, parce qu'on fit premierement les paniers pour tenir du pain.
 
PANIER, se dit aussi des vaisseaux qui se mettent sur des bestes de somme, sur des chevaux de bast, pour transporter des provisions à la campagne, ou à l'armée, ou des marchandises d'une ville en une autre, comme les paniers de Messagers, de Chasses-marée, de Poulailliers, de Boulengers, de Coquetiers. On en charge aussi des charrettes. Les coches & carrosses de voiture ont aussi devant & derriere de grands paniers qu'on appelle plus proprement magasin. A l'armée on fait des retranchements & des deffenses avec des paniers pleins de terre, qu'on appelle autrement gabions.
 
PANIER, en termes d'Agriculture, se dit d'une ruche de mouches en un coin de son jardin. Il vend cinq livres le panier.
 
PANIER, se dit aussi de la partie de l'arbaleste faite en petite bourse au milieu de la corde, où se met la balle ou le jallet quand on veut tirer.
 
PANIER, se dit aussi de ces vaisseaux de pieces de bois entrelacées, dans lesquels on transporte les verres des Vitriers. Ces verres s'achetent au panier. Il y doit avoir vingt-quatre plats de verre dans un panier.
 
On appelle un panier à verres, celuy qui a plusieurs separations, en chacune desquelles on met un verre pour le conserver.
 
PANIER, signifie aussi quelquefois une panerée, ce que peut contenir un panier. Il luy a vendu un panier de marée. Un panier de fraises. Un panier de cerises : celuy-cy s'appelle ordinairement cueilloir. Le dessus du panier est l'eslite, le plus beau de la marchandise : le fond du panier en est le rebut. Les Fruitieres disent souvent, C'est tout sucre en mon panier, pour vanter la bonté de leurs fruits.
 
En Architecture on appelle ance de panier, une voute surbaissée, & qui n'est point en plein cintre. On appelle aussi paniers de fleurs, ces ornements qui representent des paniers, qu'on met sur la teste des caryatides ou des thermes. On dit aussi du plastre au panier, quand il est passé par un panier, & lors qu'il est plus gros que celuy au sas.
 
PANIER, se dit proverbialement en ces phrases. On dit d'un prodigue, que c'est un panier percé, que plus on luy donne, & plus il despense, qu'on ne sçauroit l'enrichir. On dit aussi au figuré d'une mauvaise memoire, que c'est un panier percé, lors qu'elle ne peut rien retenir. On dit aussi d'un homme bien beste, qu'il est sot comme un panier. Cette comparaison n'a pas grand fondement, si ce n'est qu'il vienne du proverbe precedent ; car un homme est fort sot, lors qu'il est gueux, & qu'il ne peut rien retenir de ce qu'on luy dit. On dit aussi, A petit Mercier, petit panier, pour dire, qu'il ne faut pas s'estonner qu'un homme ne fasse pas grande despense, quand il n'a pas grand bien. On appelle aussi parmi les valets, l'ance du panier, les ferrements de mule, les vols qu'ils font à leurs Maistres sur le prix des denrées qu'ils achetent au marché. On dit aussi, Adieu paniers, vendanges sont faites, quand il est venu quelque desolation sur les vignes, soit par gresle, ou passage de gens de guerre, ensorte qu'on n'aura point besoin de paniers, parce qu'on ne fera point de vendanges. On dit encore, qu'il ne faut pas mettre tous ses oeufs dans un panier, pour dire, qu'il ne faut pas mettre toute sa marchandise dans un vaisseau, risquer tout son bien à la fois, qu'il le faut mettre en plusieurs endroits. On dit encore, qu'au jour du Jugement chacun sera Mercier, & portera son panier, pour dire, que chacun répondra de ses fautes.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des noms d'animaux imaginaires Top 10 des noms d'animaux imaginaires

Les créateurs des Pokémon n’ont rien inventé : depuis toujours, l’imaginaire collectif est peuplé d’animaux hybrides plus ou moins étranges et effrayants, souvent venus de la mythologie gréco-romaine ou de légendes anciennes. Certains sont restés très populaires grâce à la fiction contemporaine : le cinéma et le jeu vidéo ne manquent pas de licornes, de dragons et autres serpents ailés. L’origine de leur nom, en revanche, est souvent méconnue. Je vous propose un petit décryptage étymologique de mes dix bêtes curieuses favorites, dans un ordre de préférence totalement subjectif ! Dans un prochain top 10, je vous parlerai aussi des créatures mi-animales mi-humaines, comme le centaure, le sphinx et la sirène !

Édouard Trouillez 17/02/2020