dérouiller

 

définitions

dérouiller ​​​ verbe transitif

familier
Redonner de l'exercice à (ce qui était « rouillé »). Se dérouiller les jambes en marchant. ➙ se dégourdir.
Battre. Il s'est fait dérouiller.
intransitif Être battu, attraper des coups. Qu'est-ce qu'il a dérouillé (➙ dérouillée). ➙ familier déguster.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je dérouille

tu dérouilles

il dérouille / elle dérouille

nous dérouillons

vous dérouillez

ils dérouillent / elles dérouillent

imparfait

je dérouillais

tu dérouillais

il dérouillait / elle dérouillait

nous dérouillions

vous dérouilliez

ils dérouillaient / elles dérouillaient

passé simple

je dérouillai

tu dérouillas

il dérouilla / elle dérouilla

nous dérouillâmes

vous dérouillâtes

ils dérouillèrent / elles dérouillèrent

futur simple

je dérouillerai

tu dérouilleras

il dérouillera / elle dérouillera

nous dérouillerons

vous dérouillerez

ils dérouilleront / elles dérouilleront

 

synonymes

dérouiller

verbe transitif

dégourdir, réveiller

verbe intransitif

[familier] souffrir

se dérouiller verbe pronominal

[les jambes] se dégourdir

s'instruire, se polir

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Le baron donna son fauteuil à son fils, et se promena dans la salle comme pour se dérouiller les jambes avant d'aller faire un tour au jardin.Honoré de Balzac (1799-1850)
Un grand tour pour nous dérouiller un peu, veux-tu ?Émile Zola (1840-1902)
Binet expliqua qu'il avait besoin d'un mordant pour composer lui- même une eau de cuivre avec quoi dérouiller diverses garnitures de chasse.Gustave Flaubert (1821-1880)
Je viens ici dérouiller mes pauvres bras, qui s'engourdissaient là-haut.Paul Féval (1816-1887)
Il était prêt à profiter de la première guerre un peu sérieuse qui éclaterait quelque part pour aller « se dérouiller ».Marie Quinton (1854-1933)
Ce n'est que pour dérouiller mon épée que j'emploie ma plume.Ernest Daudet (1837-1921)
Je suis sorti à cheval pour me dérouiller un peu, et comme je passais devant votre porte, j'ai voulu vous donner un petit bonjour.Émile Zola (1840-1902)
Carrasco s'offrit à lui procurer celle que possédait un de ses amis, l'assurant qu'elle était de bonne trempe, et qu'il suffirait de la dérouiller.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Charles Furne (1794-1859)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DEROUILLER » v. act.

Oster la rouille de dessus un metail. On derouille les épées avec de l'huile, & de la pierre d'esmeril. On derouille ses pistolets, quand on va en voyage, à la guerre.
 
DEROUILLER, se dit figurément de l'esprit, pour dire, Polir, deniaiser. Les Provinciaux se derouillent bientost à Paris, à la Cour, à l'armée. L'air du grand monde luy a derouillé l'esprit, luy a appris à vivre.
 
DEROUILLÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Drôles d'expressions Faire l'école buissonnière Faire l'école buissonnière

Faire l'école buissonnière : jouer, se promener au lieu d’aller en classe.

Alain Rey 18/02/2020