désabuser

définitions

désabuser ​​​ verbe transitif

littéraire Tirer (qqn) de l'erreur, de l'illusion qui l'abuse.

conjugaison

actif

indicatif

présent

je désabuse

tu désabuses

il désabuse / elle désabuse

nous désabusons

vous désabusez

ils désabusent / elles désabusent

imparfait

je désabusais

tu désabusais

il désabusait / elle désabusait

nous désabusions

vous désabusiez

ils désabusaient / elles désabusaient

passé simple

je désabusai

tu désabusas

il désabusa / elle désabusa

nous désabusâmes

vous désabusâtes

ils désabusèrent / elles désabusèrent

futur simple

je désabuserai

tu désabuseras

il désabusera / elle désabusera

nous désabuserons

vous désabuserez

ils désabuseront / elles désabuseront

synonymes

désabuser verbe transitif

[littéraire] détromper, dessiller les yeux de, ouvrir les yeux de, tirer de l'erreur, de l'illusion

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
En vérité, la plupart des mineurs croyaient volontiers au fantastique, quand il ne s'agissait que de phénomènes purement physiques, et on eût perdu son temps à vouloir les désabuser.Jules Verne (1828-1905)
Il est de ces hommes qui ne veulent rien entendre et que le fait brutal peut seul désabuser.Émile Gaboriau (1832-1873)
Je me gardai bien, ainsi que vous devez le penser, de chercher à désabuser le monarque d'une erreur qui favorisait si complètement mes intentions secrètes.Édouard Corbière (1793-1875)
Il fut très indulgent, il fut parfait, se donnant la peine de me désabuser sur mes craintes.Mademoiselle George (1787-1867)
Il ne rêvait que millions, et les innombrables déceptions qu'il a essuyées en ce genre toute sa vie n'ont pu le désabuser sur ce perpétuel mirage.Hector Berlioz (1803-1869)
La noblesse et l'aristocratie, qui faisaient, là comme ailleurs, cause commune avec lui, ne se souciaient pas d'examiner le dogme au point de s'en désabuser.George Sand (1804-1876)
Ces quelques mots suffiront, j'en ai l'espoir, pour vous désabuser et pour vous faire rentrer dans les bornes de la modestie.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Charles Furne (1794-1859)
Les premières personnes qui les avaient exprimées n'avaient songé qu'à l'accuser d'incurie, mais le vulgaire, ayant pris le change, on ne chercha pas à le désabuser.Louise-Eléonore-Charlotte-Adélaide d'Osmond Boigne (1781-1866)
A force de s'adresser à la foule, ils finiront par se faire connaître d'elle, par se faire juger, par la désabuser eux-mêmes, et les réformes deviendront inévitables.Jean Jules Jusserand (1855-1932)
Heureusement l'aga prit sur lui d'en différer l'exécution, et de désabuser l'amiral ; mais leur animosité n'a pas cessé de poursuivre cet homme par des chicanes de toute espèce.Volney (1757-1820)
Vardes n'a point tâché de le désabuser, et fait toujours semblant d'en chercher adroitement l'auteur.Bussy-Rabutin (1618-1693)
L'interprète ajouta que mes discours avaient fait naître des soupçons chez les députés, et qu'il était nécessaire de les désabuser.Auguste de Gérando (1819-1849)
Elle ne dormit pas, méditant les moyens de le désabuser entièrement, en le persuadant qu'elle n'était pas la femme qui pût lui convenir.William Dean Howells (1837-1920), traduction Louis Fréchette (1839-1908)
Crois-moi, je saurai me vaincre et le désabuser ; il est temps que ce tourment finisse : ta lettre m'a dicté mon devoir, et du moins suis-je digne encore de t'entendre !Sophie Cottin (1770-1807)
Savary ne s'en tint pas là ; il fournit contre lui-même tous les témoins qui pouvaient désabuser les juges.Jean-Baptiste-Joseph Champagnac (1798-1858)
C'est l'obstination du peuple qui m'y a conféré ce titre malgré moi, et tous mes efforts pour le désabuser ont été inutiles.Walter Scott (1771-1832), traduction Auguste Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Je dois me taire et laisser au temps et aux circonstances le soin de vous désabuser.George Sand (1804-1876)
Cessons donc enfin – ce ne sera pas trop tôt – de nous laisser abuser par cette parole officielle, dont toute l'histoire n'est qu'un long parjure, et tâchons d'en désabuser le monde.André Léo (1824-1900)
Les occupations se succèdent sans interruption, et je commence à me désabuser de la chimère du repos.Denis Diderot (1713-1784)
Il est impossible que l'on ne finisse pas par se désabuser de tant de sottises, surtout dépourvues qu'elles sont d'agrément et de vraisemblance.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Charles Furne (1794-1859)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DESABUSER » v. act.

Detromper quelqu'un, luy faire connoistre ses erreurs. Les peuples ont été desabusez de l'idolatrie par les predications Apostoliques. On a connu l'hypocrisie de cet homme, on en est desabusé. On n'est jamais bien desabusé des preoccupations, des premieres impressions qu'on a euës dés sa jeunesse.
 
DESABUSÉ, ÉE. part. pass. & adj.