détromper

définitions

détromper ​​​ verbe transitif

Tirer (qqn) d'erreur. ➙ désabuser. Il s'entête et je ne parviens pas à le détromper.

se détromper ​​​ verbe pronominal

Revenir de son erreur. Détrompez-vous : n'en croyez rien.

conjugaison

actif

indicatif

présent

je détrompe

tu détrompes

il détrompe / elle détrompe

nous détrompons

vous détrompez

ils détrompent / elles détrompent

imparfait

je détrompais

tu détrompais

il détrompait / elle détrompait

nous détrompions

vous détrompiez

ils détrompaient / elles détrompaient

passé simple

je détrompai

tu détrompas

il détrompa / elle détrompa

nous détrompâmes

vous détrompâtes

ils détrompèrent / elles détrompèrent

futur simple

je détromperai

tu détromperas

il détrompera / elle détrompera

nous détromperons

vous détromperez

ils détromperont / elles détromperont

synonymes

détromper verbe transitif

désabuser, éclairer, dessiller les yeux de, ouvrir les yeux à, tirer de l'erreur

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Si quelque mauvais cœur refusait de croire à l'amitié, votre union suffirait pour le détromper et le rendre meilleur.Gaston Maugras (1850-1927)
Marie répondit par un geste de dénégation, en essayant de le détromper ; elle commençait à comprendre où il voulait en venir.André Lemoyne (1822-1907)
Des imaginations plus susceptibles que délicates, plus faciles à émouvoir qu'à détromper, n'avaient pas besoin de ces ménagements qu'exige aujourd'hui une raison inquiète, incessamment occupée à surveiller même nos plaisirs.François Guizot (1787-1874)
Mais vous rêvez que je vous aime, et votre antique fatuité me compte déjà dans ses derniers triomphes ; ah, je saurai vous détromper.Edmond Haraucourt (1856-1941)
Ne point détromper cette femme eût été à mes yeux la plus injustifiable imposture du monde.Daniel Defoe (1661-1731), traduction Petrus Borel (1809-1859)
Il a été cependant frappé et intrigué, il cherche encore, et je veux bien me garder de le détromper.George Sand (1804-1876)
Ainsi il est bon de les prévenir, ou de les détromper, en leur apprenant que la vocation de l'examiner m'a été légitimement adressée.Charles Ancillon (1659-1715)
L'œil eût aisément confondu ces « barreros » avec des surfaces glacées par un froid violent ; mais l'ardeur du soleil avait vite fait de le détromper.Jules Verne (1828-1905)
Si la nature de ses liaisons l'a quelquefois entraînée, si quelque ami sincère en a gémi, je doute qu'il ait jamais tenté de la détromper.Claire-Élisabeth-Jeanne Gravier de Vergennes Rémusat (1780-1821)
C'était à moi qu'il en voulait par-dessus tout, convaincu que j'avais été le principal moteur de cette affaire : je ne cherchai pas à le détromper.Charles Dickens (1812-1870), traduction Paul Lorain (1799-1861)
Leurs exclamations indignées émurent des visiteurs qui voulurent bien les détromper, mais je trouve que c'est presque dommage.Remy de Gourmont (1858-1915)
On lui dit alors ce qui s'était passé, mais il fut impossible de la détromper, et malgré cet entêtement on la renvoya saine et sauve.Charles Louandre (1812-1882)
Inutile de dire que si le cocher caressait cette espérance, il eut à se détromper grandement.William Makepeace Thackeray (1811-1863), traduction Georges Guiffrey (1827-1887)
J'aurais pu la détromper d'un mot ; mais je ne sais quelle sotte vanité me retint...Alphonse Daudet (1840-1897)
Je me vois obligé de détromper la baronne, de la mettre au courant des faits qui ont motivé le changement d'attitude du général à mon égard.Georges Darien (1862-1921)
Quand elle sera guérie et forte, si elle le devient, il sera temps de la détromper.George Sand (1804-1876)
C'est en vain que les hommes les plus instruits ont cherché à les détromper : ils n'ont pas voulu sortir de leur vieille ornière.Pons de l'Hérault (1772-1853)
Mais on n'avoit pas eu meilleure opinion pour cela de sa bravoure, et il fallut cette dernière circonstance pour détromper tout le monde.Bussy-Rabutin (1618-1693)
La chambre et les journaux se trompaient aussi sur moi, sans qu'il fût ni opportun ni possible à moi de les détromper.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Cependant, il faut vous détromper : ce petit paysan hongrois est une cantatrice italienne fort habile.George Sand (1804-1876)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DETROMPER » v. act.

Faire connoistre à quelqu'un son erreur. On a bien de la peine à detromper les gens preoccupez. On l'a detrompé de la mauvaise opinion qu'il avoit d'un tel.
 
On le dit aussi avec le pronom personnel. En Physique on se detrompe tous les jours des erreurs de l'Antiquité.
 
DETROMPÉ, ÉE. part. pass. & adj. Cet homme est un bel esprit, bien detrompé du monde, des erreurs populaires.
Le dessous des mots Torchons ou serviettes ? Ne mélangez plus ! Torchons ou serviettes ? Ne mélangez plus !

Comme vous le savez, les synonymes parfaits sont rares. Le Petit Robert en propose un grand nombre, notamment pour les adjectifs et les verbes.

Marie-Hélène Drivaud 03/01/2021