Email catcher

détromper

définitions

détromper ​​​ verbe transitif

Tirer (qqn) d'erreur. ➙ désabuser. Il s'entête et je ne parviens pas à le détromper.

se détromper ​​​ verbe pronominal

Revenir de son erreur. Détrompez-vous : n'en croyez rien.

conjugaison

actif

indicatif

présent

je détrompe

tu détrompes

il détrompe / elle détrompe

nous détrompons

vous détrompez

ils détrompent / elles détrompent

imparfait

je détrompais

tu détrompais

il détrompait / elle détrompait

nous détrompions

vous détrompiez

ils détrompaient / elles détrompaient

passé simple

je détrompai

tu détrompas

il détrompa / elle détrompa

nous détrompâmes

vous détrompâtes

ils détrompèrent / elles détrompèrent

futur simple

je détromperai

tu détromperas

il détrompera / elle détrompera

nous détromperons

vous détromperez

ils détromperont / elles détromperont

synonymes

détromper verbe transitif

désabuser, dessiller les yeux de, éclairer, ouvrir les yeux à, tirer de l'erreur, déduper (familier)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il est désormais dans l'incapacité de la tromper comme de la détromper.Études sur la mort, 2011, Thierry Jandrok (Cairn.info)
Si la nature de l'homme de science apparaît ordonnée et obéir à des lois, c'est que l'homme ne vit pas assez longtemps pour se détromper.Revue d'histoire des sciences, 2006 (Cairn.info)
Et elle n'a rien fait les 18 derniers mois qui les détromperait.Outre - Terre, 2017, James O’Neill, Nathanaël Herzog (Cairn.info)
La précieuse annexe statistique, qui récapitule, en vingt tableaux essentiels, l'évolution des populations scolarisées de 1958 à 2005, suffirait à nous détromper.Revue française de sociologie, 2009 (Cairn.info)
La chambre et les journaux se trompaient aussi sur moi, sans qu'il fût ni opportun ni possible à moi de les détromper.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Mais les séances suivantes allaient bientôt les détromper.Adolphe Thiers (1797-1877)
Le temps, la répétition d'expériences décevantes finira par détromper ceux qui, autrefois, se laissaient abuser par lui, mais rien ne pourra le détromper de lui-même.Revue philosophique de la France et de l'étranger, 2018, Lætitia Monteils-Laeng (Cairn.info)
Ainsi il est bon de les prévenir, ou de les détromper, en leur apprenant que la vocation de l'examiner m'a été légitimement adressée.Charles Ancillon (1659-1715)
Glenarvan vit bien qu'il ne pourrait détromper le pauvre enfant.Jules Verne (1828-1905)
J'ai dans mon pays cette confiance qu'il saura se détromper quand il s'est trompé.François Guizot (1787-1874)
Mais il faut se détromper et bien vite apprivoiser l'idée que le monde qu'on devait bientôt enterrer nous enterrera probablement tous.Lignes, 2018, Jacques Brou (Cairn.info)
Si tel est le cas, nous devons le détromper.Europarl
Il n'en fut rien cependant, et l'on dut bientôt se détromper.Anne-Jean-Marie-René Savary (1774-1833)
Mais on n'avoit pas eu meilleure opinion pour cela de sa bravoure, et il fallut cette dernière circonstance pour détromper tout le monde.Bussy-Rabutin (1618-1693)
Si quelque mauvais cœur refusait de croire à l'amitié, votre union suffirait pour le détromper et le rendre meilleur.Gaston Maugras (1850-1927)
À son retour, il a du mal à détromper sa fille de 7 ans qui le prend pour un harki.Raison présente, 2016 (Cairn.info)
Suffit-il de détromper notre libre-arbitre assoupi pour s'en libérer ?Le débat, 2002, Raphaël Enthoven (Cairn.info)
Le pire c'est qu'elle n'osait pas le détromper et lui prouver l'inanité des préjugés.Georges Eekhoud (1854-1927)
Tout est trompe-l'oeil, et il s'agit de lire, c'est-à-dire de se détromper, car l'écriture dit toujours autre chose que ce qui est dit.Ouest-France, 10/01/2014
Je risquai quelques mots d'explication dans ce sens pour la détromper.Ida Saint-Elme (1776-1845)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DETROMPER » v. act.

Faire connoistre à quelqu'un son erreur. On a bien de la peine à detromper les gens preoccupez. On l'a detrompé de la mauvaise opinion qu'il avoit d'un tel.
 
On le dit aussi avec le pronom personnel. En Physique on se detrompe tous les jours des erreurs de l'Antiquité.
 
DETROMPÉ, ÉE. part. pass. & adj. Cet homme est un bel esprit, bien detrompé du monde, des erreurs populaires.