désaveu

 

définitions

désaveu ​​​ nom masculin

Fait de désavouer. Encourir le désaveu de l'opinion.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
On se fut cru au temps calme, alors que le roi guettait dans les yeux de sa mère l'aveu ou le désaveu de ce qu'il venait de dire.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
La supposition est absurde, digne seulement de ceux qui la reproduisent, malgré le désaveu de son auteur.Anne-Jean-Marie-René Savary (1774-1833)
En attendant qu'on les protégeât, il leur suffisoit, pour obtenir l'impunité, d'une rétractation hypocrite ou d'un impudent désaveu.Jacques Bins de Saint-Victor (1772-1858)
Mais renier positivement les conséquences éloignées d'une doctrine n'est pas les anéantir ; par le désaveu, on s'en absout, on ne les détruit pas.Charles de Rémusat (1797-1875)
André s'affligea d'avoir offensé un ami si dévoué ; mais il lui fut impossible de revenir sur son refus et sur son désaveu.George Sand (1804-1876)
Les émigrés levèrent des corps au nom du roi, et l'obligèrent ainsi à leur donner un désaveu formel.Adolphe Thiers (1797-1877)
Ne voit-il vraiment pas, dans ce désaveu, un nouveau et grave symptôme de la crise qui secoue en profondeur la construction européenne.Europarl
Il déclara qu'il agissait comme ses instructions le lui prescrivaient et qu'il n'avait pas à craindre un désaveu.Robert Du Casse (1849-1922)
Il était, pour moi, évident que si déjà il n'eût arrêté secrètement son divorce, il m'eût sacrifié, au lieu de se borner à un simple désaveu de ma démarche.Joseph Fouché (1759-1820)
On ferma tout, de peur qu'in extremis il n'éclatât par un désaveu solennel, une pénitence publique.Jules Michelet (1798-1874)
Ceci est un désaveu très clair et terrible des établissements, et je fais cette remarque pour toutes les universités européennes et pas seulement pour les célèbres universités britanniques.Europarl
Elle s'exprimait d'un ton de si ardente conviction que le bonhomme en était tout ébahi, ne soupçonnant guère que ce n'était pas à lui que s'adressait ce désaveu si énergique.Émile Gaboriau (1832-1873)
D'autres envoyés se répandirent dans la ville pour aller de porte en porte exiger des serments d'obéissance et le désaveu de l'association factieuse.Émile Vincens (1764-1850)
Il était offensé d'abord du désaveu de l'officier qui avait traité avec lui, et ensuite il voyait avec chagrin la paix s'éloigner.Adolphe Thiers (1797-1877)
Mais ce désaveu, quand même il atteindrait des ouvrages auxquels j'aurais collaboré, m'est commandé moins par l'amour-propre que par la vérité.Honoré de Balzac (1799-1850)
D'une part, il venait d'être réprimandé et menacé de désaveu pour avoir offert la simultanéité ; d'autre part, il était convaincu que cette concession était légitime et nécessaire.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
Toux ceux qu'on sollicite se dérobent, quittent la ville précipitamment : aucun d'eux ne se soucie d'encourir le désaveu du compositeur, en conduisant son œuvre malgré lui.Judith Gautier (1845-1917)
Ce désaveu, fait pour la forme, n'a pas empêché qu'on ne l'ait crû l'unique auteur de ce livre.François Béroalde de Verville (1556-1626)
Soyez, par votre seule présence, le calme désaveu infligé à l'égarement des passions, le témoin dont le regard lucide et compatissant nous fait rougir de notre déraison !Romain Rolland (1866-1944)
Notre abstention signifie cependant notre désaveu à l'égard de propositions qui, sous prétexte d'élargir les droits des travailleurs, se placent clairement du point de vue des intérêts patronaux.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DESAVEU » s. m.

Denegation. Il est honteux de faire un desaveu des paroles qu'on a dites.
 
DESAVEU, est aussi un remede aux engagements où on se trouve par la faute d'un Procureur qui a abusé de son pouvoir. Il a fait un desaveu formel de toute cette procedure, il faut instruire ce desaveu.
 
DESAVEU, se dit aussi de cette denegation d'hommage que fait un vassal à son Seigneur, qui emporte une confiscation de son fief, qui s'appelle commise.
Le français des régions Il drache Il drache

I'drache toudi din ch'nord ! Le mot drache, qui désigne une averse de pluie soudaine et intense, est l’un des régionalismes les plus emblématiques du français que l’on parle dans le Nord-Pas-de-Calais et en Wallonie.

27/10/2020