destructeur

 

définitions

destructeur ​​​ , destructrice ​​​ nom et adjectif

nom Personne qui détruit. ➙ dévastateur.
adjectif Qui détruit. Guerre destructrice. ➙ meurtrier. —  au figuré Idée destructrice. ➙ subversif.
 

synonymes

destructeur, destructrice adjectif

dévastateur, meurtrier, ravageur

néfaste, nuisible, funeste, [passion] dévorant

subversif, séditieux

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ou bien ne fut-elle qu'une terrible tourmente, une sorte de typhon destructeur, dont les ravages sont peu à peu effacés par le temps ?Thomas Balch (1821-1877)
Voyez, maintenant, il est violent et destructeur ; mais ce n'est pas un dévastateur uniquement créé pour détruire.Nicolaas Beets (1814-1903), traduction Léon Wocquier (1821-1864)
L'ampleur du désastre est encore accentuée par le fait que ce séisme destructeur a touché un des pays les plus pauvres du monde.Europarl
Le temps me presse, et je n'aborderai que le troisième aspect de mon énumération, à savoir celui que je nomme destructeur.Europarl
Il devrait se soucier de l'impact destructeur qu'a sa politique actuelle sur sa réputation internationale.Europarl
Conserver une attitude critique et une vigilance permanente ne signifie pas être destructeur ou pessimiste mais permet de donner un nouvel élan au processus d'intégration et à l'unité européenne.Europarl
C'est lui qui donna le type des institutions féodales, lui qui fonda en face leur destructeur, la bourgeoisie.Jules Michelet (1798-1874)
Nous devons soutenir les droits des minorités autant que possible, mais en même temps empêcher un séparatisme destructeur.Europarl
Parce que je récuse l'idée qui fait nécessairement du pêcheur un prédateur et un destructeur de l'environnement.Europarl
Celui qui brise leurs tables des valeurs, le destructeur, le criminel : - mais c'est celui-là le créateur.Fredéric Nietzsche (1844-1900), traduction Henri Albert (1869-1921)
Les héritages d’un passé noir, où un nationalisme destructeur a fait des ravages, n’ont pas totalement disparu.Europarl
Le feu lui-même n'est pas un destructeur trop puissant ; c'est lui que le colon appelle à son aide.Charles Gailly de Taurines (1857-1941)
Le second usage, également destructeur de la population, est l'abstinence rigoureuse à laquelle est condamnée une femme après couches : son mari ne la voit plus de trois ans.Marquis de Sade (1740-1814)
L'isolement est un grand destructeur de force nerveuse, et quelques jours de secret dépriment merveilleusement l'adversaire que le juge va trouver en face de lui.Jules Verne (1828-1905)
Puis, chez ce prince naturellement sensible et humain, peut-être s'élevait-il un scrupule de conscience, une révolte de pitié à l'idée de déchaîner encore une fois le fléau destructeur d'hommes.Albert Vandal (1853-1910)
Je lance un appel urgent à la présidence française afin qu'elle fasse tout ce qui est en son pouvoir pour combler ce fossé particulièrement destructeur.Europarl
Les entreprises liées aux technologies propres créent des produits et des services dont l'impact est moins destructeur de l'environnement qu'auparavant.Europarl
Malheureusement ils conservent le château et font pleuvoir du haut de ses murs un feu destructeur sur la petite ville devenue notre conquête.Adolphe Thiers (1797-1877)
Mais le danger de l'homme noble n'est pas qu'il devienne bon, mais insolent, railleur et destructeur.Fredéric Nietzsche (1844-1900), traduction Henri Albert (1869-1921)
Plusieurs naturalistes ont parlé de ce destructeur de serpens, et l'ont décrit ; mais peu l'ont, à ce qu'il paroît, bien examiné.François Levaillant (1753-1824)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DESTRUCTEUR » s. m.

Qui destruit. Les Gots ont été les destructeurs des plus beaux édifices des Anciens.
Déjouez les pièges ! « On est raisonnable » ou « raisonnables » ? « On est raisonnable » ou « raisonnables » ?

Vous hésitez souvent sur l'accord de l'adjectif qualificatif avec on ? Suivez le guide !

17/07/2020