Email catcher

déteindre

Définition

Définition de déteindre ​​​ verbe

verbe transitif Faire perdre sa couleur, sa teinture à. au participe passé Étoffe déteinte.
verbe intransitif Perdre sa couleur. ➙ se décolorer. Pull qui déteint au lavage.
Déteindre sur. Le foulard a déteint sur le linge. au figuré Avoir de l'influence sur. ➙ influencer, marquer.

Conjugaison

Conjugaison du verbe déteindre

actif

indicatif
présent

je déteins

tu déteins

il déteint / elle déteint

nous déteignons

vous déteignez

ils déteignent / elles déteignent

imparfait

je déteignais

tu déteignais

il déteignait / elle déteignait

nous déteignions

vous déteigniez

ils déteignaient / elles déteignaient

passé simple

je déteignis

tu déteignis

il déteignit / elle déteignit

nous déteignîmes

vous déteignîtes

ils déteignirent / elles déteignirent

futur simple

je déteindrai

tu déteindras

il déteindra / elle déteindra

nous déteindrons

vous déteindrez

ils déteindront / elles déteindront

Synonymes

Synonymes de déteindre verbe intransitif

se décolorer, passer

Synonymes de déteindre sur

influencer, imprégner, influer sur, laisser des traces sur, laisser son empreinte sur, marquer

Exemples

Phrases avec le mot déteindre

De plus, d'autres réponses sont à développer, le pari étant que le savoir-faire des classes relais puisse à terme déteindre sur les collèges.Enfance et PSY, 2000, Martine Broussy (Cairn.info)
Sauf si le charme de l'uniforme finissait par déteindre !Ouest-France, 25/11/2017
Avec le temps, la lumière a fait un peu déteindre les couleurs, ce qui donne un effet marbré au drap.Le sujet dans la cité, 2012, Laurent Camut, Christine Delory-Momberger (Cairn.info)
Aussi, un mari comme le sien, laid, dur, avare, semblait-il plutôt fait pour déteindre sur sa femme et la rendre mauvaise.Émile Zola (1840-1902)
Cette césure va déteindre sur le quotidien des élites, lesquelles vont s'engager dans des voies non seulement divergentes mais souvent nettement antagonistes.Présence Africaine, 2010, Alpha Amadou Sy (Cairn.info)
Ces rituels empreints de sérénité semblent déteindre sur les habitants.Ouest-France, Yves HARDY, 24/04/2017
L'enjeu est d'autant plus important pour un manager que sa morosité peut facilement déteindre sur son équipe.Capital, 16/08/2021, « Managers, voici comment rester optimistes malgré la crise »
Il est dès lors tentant de penser qu'un tel capital d'exclusion puisse déteindre sur leur revendication d'écrivaine.Ethnologie française, 2006, Sylvie Ducas (Cairn.info)
Ils se sont même baignés dans la mer noire sans déteindre.Ouest-France, 04/12/2017
On pensait que le monde savant allait déteindre sur la conscience des hommes de manière homogène évidente, sauf que cette évidence ne s'est pas réalisée.Cahiers philosophiques, 2020 (Cairn.info)
Il faut utiliser du coton qui peut se laver à 60 degrés, sans déteindre.Ouest-France, Éric MARIE, 14/05/2020
La bonne humeur communicative de ce personnage attachant semble déjà déteindre sur son groupe.Ouest-France, Ewen RENOU, 21/08/2019
Et peut finir par déteindre sur l'ensemble de vos collaborateurs.Capital, 07/07/2017, « Managers, comment recadrer un salarié casse-pieds »
Bref, à se dire qu'il y a matière à refaire des lessives communes sans déteindre ni perdre ses couleurs pour autant.Ouest-France, Véronique ESCOLANO, 13/02/2020
Ils découpent du papier crépon dont ils font déteindre la couleur.Ouest-France, Odile LESTROHAN, 12/06/2021
Il est possible que cela fasse déteindre les tissus, et attaque les mousses.Ouest-France, Pierre LÉZIART, 01/04/2021
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de DETEINDRE v. act.

Faire changer de couleur à quelque chose. Le grand air deteint les plus vives couleurs & les mange. L'eau forte deteint & brusle toutes sortes de corps. Les estoffes se deteignent aisément, quand elles ne sont pas teintes en cramoisi.
 
DETEINT, EINTE. part. pass. & adj.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.