Email catcher

dévider

définitions

dévider ​​​ verbe transitif

Mettre en écheveau (du fil). Dérouler. Dévider un cordage.
Faire passer entre ses doigts. au figuré Dévider son chapelet, son écheveau, raconter, débiter tout ce qu'on a à dire.

conjugaison

actif

indicatif

présent

je dévide

tu dévides

il dévide / elle dévide

nous dévidons

vous dévidez

ils dévident / elles dévident

imparfait

je dévidais

tu dévidais

il dévidait / elle dévidait

nous dévidions

vous dévidiez

ils dévidaient / elles dévidaient

passé simple

je dévidai

tu dévidas

il dévida / elle dévida

nous dévidâmes

vous dévidâtes

ils dévidèrent / elles dévidèrent

futur simple

je déviderai

tu dévideras

il dévidera / elle dévidera

nous déviderons

vous déviderez

ils dévideront / elles dévideront

synonymes

dévider verbe transitif

débobiner, dérouler

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il est d'usage de dévider l'écheveau d'une carrière quand le métier à tisser, exaspéré de vos tics d'écriture, lassé de vos humeurs bretonnes, décrète la mise à la retraite.Ouest-France, Daniel MORVAN, 03/05/2017
Elle était occupée à dévider du fil que tenait, sur ses mains écartées, un petit vieillard borgne en habit d'officier.Alexandre Pouchkine (1799-1837), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Elle n'a eu qu'à tendre l'oreille, écouter ses patients dévider leurs histoires de vie, belles et tragiques à la fois.Ouest-France, Philippe ECALLE, 15/10/2016
Chaque jeudi, la quinzaine d'adhérentes (dont une nouvelle, accueillie avec plaisir) se retrouve pour une après-midi à tirer l'aiguille ou dévider les pelotes de laine.Ouest-France, 06/09/2015
Devenue simple machine à dévider le temps, elle touche à la pauvreté, à la vie nue, qui est aussi celle de la folie.Chimères, 2019, Danielle Sivadon (Cairn.info)
Il dut forcément se résoudre à dévider en silence l'interminable écheveau d'or de ses rêves.André Lemoyne (1822-1907)
On ne peut dévider l'écheveau des facteurs écologiques et de leur impact sans avancer des hypothèses relatives aux comportements des agents.Le genre humain, 2012, Ivan Ermakoff (Cairn.info)
Ce monde moderne de la division n'en restera pas moins – dans les ultimes conséquences que l'esprit semble dévider, impatiemment désormais, sous nos yeux, intolérable.Droits, 2011, Stéphane Rials (Cairn.info)
Maintenant, elle l'attirait, par ses vagues sourires, ses regards sérieux, et ses remuantes petites mains qui semblaient dévider un perpétuel écheveau de fil.Paul Margueritte (1860-1918)
Une fois l'argile sculpté, il faut le dévider avec précaution afin qu'il ne craque pas à la cuisson.Ouest-France, 09/09/2014
Elle s'occupe, au moment de l'enquête, à dévider des fuseaux de laine à domicile.SOCIÉTÉS CONTEMPORAINES, 2003, Françoise Battagliola (Cairn.info)
En tirant ce fil de l'écheveau fiscal, on va dévider une épaisse bobine qui enchevêtre fiscalité locale et fiscalité nationale, parfois dictée par des considérations communautaires.Capital, 13/12/2021, « Supprimer les droits de mutation : l'intérêt d'ouvrir le débat »
Mardi, elles étaient 17 à manier les aiguilles et à dévider les pelotes.Ouest-France, 15/02/2017
Modeler, c'est remplir l'espace vide de chair, alors que, tailler, c'est dévider le plein pour trouver en son noyau la forme vivante.TOPIQUE, 2008, Hélène Jousse (Cairn.info)
Comment en effet expliquer le succès durable d'un genre qui déviderait toujours les mêmes écheveaux monochromes ?Le Moyen Age, 2008, Bernard Ribémont (Cairn.info)
Venez avec moi : ma sœur aînée est ici tout près, en train de dévider les cocons de la récolte !Augustine Fouillée (1833-1923)
Le fil est tiré, il n'y a plus qu'à dévider la pelote !Ouest-France, 15/06/2017
Mais les fils de la politique étaient tellement embrouillés qu'elle avait beaucoup de peine à en dévider les « fusées » (fuseaux).Jean Hippolyte Mariéjol (1855-1934)
Et puis, moi, est-ce que je n'ai pas aussi une langue pour dévider mon petit chapelet... avec preuves à l'appui ?Eugène Chavette (1827-1902)
Pour ceux qui l'ignorent, c'est la bobine qui permet de dévider le fil du dessous de la machine.Ouest-France, Morgane EYMIN, 14/08/2021
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DEVIDER » v. act.

Mettre du fil, ou de la soye, &c. en escheveau, ou en peloton, de peur qu'il ne se mesle.
 
On le dit figurément & bassement de ceux qui parlent trop, & qui comptent beaucoup d'histoires ou de nouvelles en peu de temps. Cet homme en devide beaucoup, mais il ne faut pas croire à tout ce qu'il dit. Ce mot vient de dividere. Menage.
 
On dit au Manege, qu'un cheval devide, lors que maniant sur les voltes, ses espaules vont trop viste, & que la crouppe ne suit pas à proportion, ensorte qu'au lieu d'aller de deux pistes, il n'en marque qu'une.
Vidéos Retenir les grandes dates de l'histoire de France avec la mnémographie Retenir les grandes dates de l'histoire de France avec la mnémographie

100 dates de l'histoire de France illustrées... pour ne plus jamais les oublier !

Sandrine Campese 23/11/2021