Email catcher

dévoyé

définitions

dévoyé ​​​ , dévoyée ​​​ adjectif et nom

Qui est sorti du droit chemin, s'est dévoyé. nom Personne qui a commis des actes répréhensibles. Un jeune dévoyé.

synonymes

dévoyé, dévoyée nom

dépravé, débauché, délinquant

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Sans parler, sans agir, il semble qu'elle ait troublé son cœur, dévoyé son esprit, l'ait affaibli et égaré.Jules Michelet (1798-1874)
Il n'y a pas d'exemple dans l'histoire des nations où un grand idéal ne se soit pas dévoyé en guerre impérialiste.Pardès, 2011, Gilles Morali (Cairn.info)
En revanche, on peut s'étonner du fait qu'un principe omniprésent dans le débat public soit si mal compris et ouvertement dévoyé.Esprit, 2020, Marie Chabbert (Cairn.info)
Qui sait peut-être, parviendrait-on à retourner un jour le petit dévoyé contre son exécrable naufrageur ?Georges Eekhoud (1854-1927)
Vient alors chez certains la tentation de penser que c'est le peuple qui a tort, qui ne comprend pas, ne veut pas, est manipulé, instrumentalisé, dévoyé, trahi.Ouest-France, 04/02/2019
Elle n'est pas l'enjeu caché, subtilisé, vide ou dévoyé de la discussion mais bien plutôt le vif des débats.Critique internationale, 2015, Florian Charvolin (Cairn.info)
Elles défendent un patriotisme dévoyé reposant sur une identité culturelle figée.Ouest-France, Jean-Victor Semeraro, 19/05/2017
D'autant que le système est dévoyé par certains taxis eux-mêmes.Ouest-France, Guillaume BOUNIOL, 08/02/2014
On le respecte énormément, c'était un immense artiste, et la chanson était écrite comme un hommage, qui a été un peu dévoyé.Ouest-France, Damien LE DÉLÉZIR, 18/02/2019
Le public énervé, dévoyé, ne se reconnaissait plus.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction Victor Derély (1840-1890)
Pour résumer, elle organise la destruction de l'agriculture européenne et en premier lieu de l'agriculture française au nom d'un mondialisme dévoyé.Europarl
Le gilet jaune, un symbole définitivement dévoyé par le mouvement éponyme ?Capital, 08/09/2020, « Bientôt des gilets verts ou rouges au bord des routes… »
Ils semblent emportés dans la spirale d'un corybantisme dévoyé, comme dans un gouffre sans fond.Revue de métaphysique et de morale, 2019, Jean-Luc Périllié (Cairn.info)
Matériau phare de l'architecture moderne, dévoyé après-guerre par l'industrialisation de la construction, il serait responsable de 7 % environ des émissions de gaz à effet de serre mondiales.Ouest-France, Anne-Elisabeth BERTUCCI, 25/05/2021
Là encore l'éthique du lexique ne doit pas donner au mot d'exception un sens dévoyé.Ouest-France, 26/08/2012
Ce modèle peut être dévoyé de son essence thérapeutique lorsque l'articulation entre les différents intervenants ne fait pas l'objet d'élaborations.Enfances, 2018, Sandrine Clergeau, Julien Lelièvre (Cairn.info)
Je n'ignore point qu'un peintre littéraire est un peintre dévoyé.Émile Verhaeren (1855-1916)
Dans ce système dévoyé, l'objectif est de conduire l'autre à se sacrifier au travail si nécessaire.Capital, 05/01/2022, « Comment la crise a redéfini le management »
Elles sont trop souvent accusées d'avoir dévoyé leur message dans le passé ou de le faire aujourd'hui.Lumen Vitae, 2017, Liliane Apotheker (Cairn.info)
Un artiste ne pouvait être qu'un déclassé, qu'un dévoyé.Théodore Duret (1838-1927)
Afficher toutRéduire
Drôles d'expressions Courir le guilledou Courir le guilledou

Courir le jupon, le cotillon, ou la prétentaine sont autant de manières imaginées d’évoquer la recherche et la multiplication d’aventures galantes.

23/11/2021